Ses premières boucles d’oreille

Dans ma famille, on fait percer les oreilles des enfants très tôt. A peine 6 mois et clic clac c’est fait! Du coup, quand on a fait le parrainage civil de la Miss et les traditionnels chaîne/médaille/ gourmette étant déjà achetés, mes grands-parents ont acheté une jolie paire de boucles d’oreilles à la Miss qui avait à peine un an.

Quand je me suis renseignée pour les lui faire percer, on m’a fortement déconseillé de le faire avant 5 ans (même si dans certaines bijouteries on peut le faire bien avant).

J’ai rangé dans un tiroir les jolies boucles en attendant que la Miss ait l’âge requis et ce malgré les protestations de mes grands-parents.

Quand la Miss a eu 5 ans, mes parents m’ont demandé l’autorisation d’aller avec elle chez le bijoutier pour les lui faire percer. Trop heureuse d’échapper à la corvée j’ai dit oui. Au final, ça a été un fiasco sans nom puisque ma maman avait acheté un patch anesthésiant qui s’est pris dans les cheveux de la Miss qui a hurlé comme un cochon qu’on égorge. Du coup elle a refusé que quiconque l’approche et l’histoire en est restée là.

Pendant un moment, elle n’a plus réclamé à se faire percer les oreilles. Elle demandait à regarder ses belles boucles, disant qu’un jour elle le ferait.

Depuis quelques semaines, elle nous en reparlait pas mal. Elle avait décrété qu’elle irait se faire percer les oreilles avec sa copine qui elle aussi voulait des boucles d’oreilles. Avec sa maman on s’était dit que ça serait peut-être une bonne solution.

Et puis hier le SMS « M. est motivée à aller se faire percer les oreilles, est-ce que ça te dit de faire les filles en même temps? » Un mot à la Miss, un grand oui, deux/trois infos glanées sur Twitter et nous voilà parties.

Dans l’idéal, j’aurais aimé aller chez un perceur mais je sais qu’elle aurait été impressionnée et que le perceur n’aurait jamais pu percer avec une aiguille PUIS mettre la boucle. La Miss se serait enfuie bien avant. On a donc choisi l’option bijoutier.

On m’a conseillé Histoires d’Or car ils percent les deux côté en même temps (ce qui évite d’avoir un enfant avec une seule boucle). Justement il y en a un à Eurallille. On débarque avec les filles, elles choisissent leurs boucles, des petits coeurs pour la Miss, des coccinelles pour sa copine. On s’installe et là problème. Les deux veulent bien se faire percer les oreilles mais elles ne veulent pas passer la première. On parlemente, je tente une négociation digne du GIGN (enfin du GIGN qui négocierait avec des élastiques pour faire des bracelets) mais aucune ne cède. On laisse tomber, on s’en va, énervées. On fait 20 mètres et là la Miss me glisse à l’oreille « Maman, je veux bien passer la première ». Et oui, ma Miss si peureuse fait parfois preuve d’un courage qui m’étonne!

On revient au magasin, la dame (très gentille et patiente) installe les boucles sur les pistolets, appelle sa collègue pour faire l’autre oreille, dit à la Miss de compter jusque 5 et à 3 bim! Les boucles sont mises! « Ça a fait un peu mal au début mais là ça va ». Du coup la copine a suivi et a pas trop fait la maligne.

boucles d'oreille enfant

Voilà, pendant deux semaines je vais devoir lui désinfecter les oreilles en tournant les boucles puis une fois par jour. Au bout de cinq semaines, on pourra changer ses boucles. On a pris comme repère la rentrée au CP et je lui ai promis des boucles coccinelles car finalement, elle regrette son choix (souvent femme varie).

Rendez-vous sur Hellocoton !