1000 jours : une période clé pour l’équilibre des tout petits

Il y a un peu plus de deux semaines, j’ai été conviée par Parole de Mamans et Blédina à une rencontre avec des professionnels sur le thème des 1000 jours. Ces 1000 jours correspondent à une période allant de la conception de l’enfant à ses 2 ans.

Si Raoul a eu 3 ans samedi dernier et n’est donc plus vraiment concerné, la thématique de la nutrition infantile me passionne. Et quand je dis qu’il n’est plus concerné, en réalité, je ne dis pas vrai. Car en ce moment, il est très difficile et ne mange pas grand chose. En gros, il a décrété qu’il n’aimait rien et ne se nourrit que d’une dizaine d’aliments tout au plus. Heureusement rien n’est perdu, il faut « juste » (les guillemets sont là pour dire que ça n’est pas si facile) le reprogrammer. En fait, lui reproposer les aliments comme si on le diversifiait à nouveau. Et comme pour un tout-petit, lui proposer les aliments jusqu’à 8 fois avant qu’il les accepte.

1000jours

Lors de cette après-midi, des professionnels de santé ont répondu à nos questions et ont partagé un moment de réflexion avec nous : Thierry Harvey, gynécologue obstétricien à la maternité parisienne des Diaconesses, Marc Bellaïche, pédiatre gastro-entérologue et Louis-Dominique Van-Egroo, médecin généraliste et médecin conseil Blédina.

De nombreuses études l’attestent : l’alimentation de l’enfant a un impact réel sur sa vie d’adulte, sur sa santé physique et mentale.

Tout commence avant même la conception. Quand on commence à pense à faire un bébé, on ne pense pas vraiment à autre chose que d’arrêter sa contraception. Mais il est important de se préparer aussi, maman et papa, pour mettre toutes les chances de son côté et avoir une grossesse qui se passe bien et un bébé en bonne santé. Thierry Harvey, pour nous l’expliquer, à choisi la métaphore de l’avion : « il ne vous viendrait pas à l’idée de monter dans un avion qui n’a pas été vérifié, entretenu et préparé pour un long voyage, et bien le corps de la femme va devoir porter un bébé et l’amener à bon port. Il doit donc être chouchouté pour accueillir le futur bébé dans les meilleures conditions ». Prendre des vitamines (B9 et B12 notamment), faire le point sur les vaccins, sur ses addictions (notamment le tabac), tout ça permet de maximiser ses chances que tout ce passe bien.

Une Frafalle attentive se cache sur cette photo :p

Une fois que bébé est là, les médecins ont insisté sur un point très particulier : donner du lait de croissance jusqu’aux 3 ans de l’enfant. Je l’avoue, Raoul ne boit plus de lait de croissance depuis de nombreux mois. Et c’est un tort. Car l’enfant a un besoin important en vitamines particulières qu’il ne pourra pas obtenir avec sa seule alimentation. Ensuite, le fait de donner les légumes avant les fruits lors de la diversification. Il est prouvé que les enfants ayant commencé par les légumes les aimeront davantage plus tard (bon, ce point ne se vérifie pas avec Raoul, hum). Enfin, nous avons découvert (enfin pour ma part) un sigle qu’il est important de connaitre : le T.O.G.A.V, l’ordre dans lequel l’enfant découvrait ses sens dans le ventre de maman : Toucher, Odorat, Goût, Audition, Vue. Ainsi, j’ai appris qu’il fallait laisser les enfants découvrir la nourriture avec leurs mains, et ce, même si ça nous parait sale. C’est la meilleure façon pour eux d’appréhender la nouveauté.

Mais surtout, ce que j’ai retenu – comme je le disais plus haut – c’est que rien n’est jamais perdu. Dans la vie, rien n’est jamais parfait et surtout on fait ce qu’on peut. Alors il ne faut pas désespérer quand on fait des erreurs ou quand notre enfant refuse de manger des légumes (ou dans le cas de Raoul tout ce qui n’est pas du lait/du fromage/de la viande/des fruits). On s’arme d’une tonne de patience, on réessaie, on reprogramme et ON RESPIRE!

Après cette session de questions/réponses, nous avons participé à des brainstorming autour de la thématique des 1000 jours. Durant celle-ci, nous avons pu découvrir Charlotte et je vous invite à voir cette vidéo qui explique le concept des 1000 jours.

Gâteau Bledifamily
Ca c’est le trop beau (et bon!!) gâteau pour nous, la Bledifamily

Merci aux médecins présents, à Blédina et à Parole de Mamans pour ce moment hyper intéressant!!

Rendez-vous sur Hellocoton !