Et s’il avait juste BESOIN d’aller au centre?

Des milliers d’enfants vont au centre chaque mercredi et aux vacances scolaires. Pas les miens. Il faut dire que la Miss a une histoire compliquée avec le centre.

Quand elle a commencé l’école, Monsieur était freelance et restait avec elle le mercredi. Elle a fait quelques jours de centre par ci par là mais elle n’aimait pas y aller. La conduire là-bas était un crève coeur. On la laissait en larmes et on la retrouvait le soir avec les yeux rougis et gonflés. Et même si les animateurs nous disaient qu’elle avait fini par passer une bonne journée, elle nous répétait qu’elle ne voulait pas y retourner. Alors on a évité au maximum de l’y mettre. Comme j’ai été arrêtée tôt dans ma grossesse, j’ai pu la garder avec moi les mercredis jusque la fin de l’année scolaire.

La naissance de Raoul, fin juin a presque coïncidé avec les vacances d’été. A ce moment-là, j’ai pensé avec mon esprit d’adulte : une petite fille de 4 ans risque de s’ennuyer à rester enfermée à la maison avec un nouveau-né. Alors je l’ai inscrite au centre municipal d’été. Dans une école du quartier (pas la sienne), avec quelques copines et surtout un super programme d’activités. Elle a détesté. Ce qu’elle a vu, elle, c’est que je l’abandonnais au profit de son frère.

Dès lors, elle n’a plus jamais voulu retourner au centre. Je suis passée à 80% et j’ai passé mes mercredis avec elle tandis que son frère était à la crèche. Je me suis amusée à jouer au Tetris pour caser les enfants entre mes parents, ma belle-mère et mes vacances. Et depuis 3 ans, ils n’y sont jamais retournés.

Mais depuis la rentrée, je suis repassée à 100%. Et le mercredi, c’est ma belle-mère qui s’occupe des enfants. Et je sens qu’elle n’arrive pas à gérer Raoul.

Ces derniers temps, le caractère de mon petit garçon s’est affirmé, de manière assez négative j’en suis malheureusement consciente. Il n’obéit pas, multiplie les bêtises, dit des gros mots… Nous avons du mal à le gérer, c’est très compliqué. Les quelques jours que j’ai passés avec les enfants la semaine dernière ont mis mes nerfs à rude épreuve.

Cette semaine, il était prévu que ça soit ma belle-mère qui garde les enfants jusque demain et Monsieur vendredi.

Et puis je me suis rendue compte que ma belle-mère était dépassée. Je suis rentrée lundi dans une maison aux allures de champ de bataille. Ils avaient passé la journée au parc mais dès leur retour Raoul avait tout retourné. Hier, il a dessiné sur la table, mis de la pâte à modeler partout et surtout, il a découpé le fil de mon casque audio. J’étais extrêmement en colère, contre lui mais aussi contre ma belle-mère qui n’a aucune autorité. Je me rends compte qu’elle ne sait gérer ni les angoisses de la Miss ni le comportement de Raoul. Alors les deux ensemble n’en parlons pas.

salon en bordel
Voilà le salon, tel que je l’ai découvert lundi soir…

Du coup, hier soir, je suis allée voir s’il restait des places au centre. J’ai eu de la chance, il y avait de la place pour aujourd’hui et demain. Alors j’ai inscrit Raoul. J’avoue que je me suis sentie un peu coupable. Mais en discutant avec quelques mamans sur Twitter, je me suis rendue compte d’une chose très simple : peut-être qu’en réalité, ce dont Raoul a besoin pendant les vacances, c’est d’aller  un peu au centre. Se défouler, courir, danser, escalader, crier, voir ses copains… Raoul n’est pas sa soeur, il a juste des besoins différents…

Monsieur l’a laissé en pleurs ce matin, ça n’arrange pas ma culpabilité mais je suis sûre que ce soir, je vais récupérer un petit garçon heureux. Enfin j’espère.

Ca fera des vacances au chat aussi...
Ca fera des vacances au chat aussi…
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Comments

  1. soizic guessant

    28 octobre 2015 at 9 h 39 min

    je suis sure que ce soir.il sera tout content et qu il aura passé une super journee

  2. Lili et ses filles

    28 octobre 2015 at 11 h 38 min

    Ma Pimprenelle n’aime pas non plus y aller (elle trouve qu’il y a trop d’enfants), et pour autant, je sais qu’elle a besoin de courir, se dépenser, voir d’autres enfants. C’est une tornade, un tourbillon, et comme ton Raoul, à la maison, elle est capable de tout retourner en 2 minutes. Le soir, je la retrouve en général ravie de sa journée, alors bon, je me dis que c’est la meilleure solution. Son papa pourrait la garder, mais il ne sait pas la gérer ni canaliser son énergie, ça finissait toujours mal, alors, le centre, même si ce n’est pas idéal, c’est la meilleure solution qu’on a trouvé pour tout le monde.

    J’espère que ça ira pour ton Raoul.

  3. Marion

    28 octobre 2015 at 14 h 16 min

    Pas facile, ici elles y vont quelques jours à chaque vacances, elles adorent et on choisit ensemble les jours selon le programme des activités. Hier c’était grottes, demain Dinozoo.
    C’est pas donné et assez loin mais c’est top.
    J’espère que ca ira pour ton petit, sinon peut-être essayer un autre centre si il y a? Je sais que je laisse que si c’est vraiment bien (parce que je peux m’arranger bien sûr ça aide beaucoup)

  4. maman est occupée

    28 octobre 2015 at 17 h 14 min

    C’est bizarre, les miens non plus n’appréciaient pas plus le centre que ça, pourtant, c’est l’occasion pour eux de découvrir des activités, de se défouler et de se faire des copains. Bon courage pour ce soir (mais peut-être as-tu déjà récupéré ton garçon).

  5. peggy vanderhispallie

    28 octobre 2015 at 19 h 54 min

    ah pas faicle de tout gerer boulot, menage, courses , les enfants, le temps libre ;..les jours fillent tellement vite. on essaye de trouver le meilleure moyen pour que nos enfants s’epannouies , sans se debarasser ou se sentir coupable
    je suis sur que votre fils aura adoré s’il aimant bouger et jour
    bon courage

Leave a Reply