La parenthèse enchantée

Je suis une fille de la ville, née à la campagne mais qui en est partie dès qu’elle a pu. J’aime l’animation, le bruit, les possibilités que m’offre la ville.

Pour autant, de temps en temps, j’aime me ressourcer au vert. Pas trop longtemps, j’ai besoin de revenir à la ville mais quelques jours, ça fait du bien.

Le weekend dernier, ce fut une parenthèse au vert. Des amis, des enfants, un lac, la forêt… Des plaisirs simples qui font du bien… Tout le monde s’est moqué de moi en arrivant « Ah oui, Mélanie, on ne t’a pas dit : il n’y a pas de réseau ici ». J’ai déconnecté, vraiment, complétement. J’ai posté quelques photos sur Instagram, pas beaucoup, juste pour vous montrer comme le Jura est joli.

On a mangé des kilos de saucisses, je me suis fait une cure de cancoillotte, on a fait des jeux de société, on s’est baladés en forêt, j’ai même pêché! Les enfants ont passé leurs journées dehors, on a pris des coups de soleil, on a bu plein de café au soleil, on a piqué les bonbons des enfants, on a cherché des écrevisses, on s’est couchés très tard.

Et puis vendredi matin, on s’est levés, on a capté du réseau, on a reçu les notifications, on a découvert l’horreur à Nice. On a bloqué sur les infos, on a essayé de comprendre, on a eu mal, on a eu peur. Et puis égoïstement, on a décidé de rester dans notre bulle toute verte. On a continué de rire et de passer du bon temps ensemble.

Et puis on est rentrés, fin de la parenthèse enchantée. Le monde va mal, le monde est fou. Et pour continuer à vivre, on a bien besoin de parenthèses enchantées.

weekend dans le Jura

weekend dans le Jura

weekend dans le Jura

weekend dans le Jura

weekend dans le Jura

weekend dans le Jura

balade en forêt Jura

lac dans le Jura

weekend dans le Jura

weekend dans le Jura

weekend dans le Jura

Photos de Monsieur, de la Miss et de moi

Rendez-vous sur Hellocoton !