Cette immense bouffée d’amour

J’ai toujours voulu être maman. Déjà à l’adolescence, alors que mes copines répétaient qu’elles n’auraient pas d’enfant car elle ne voulait pas s’embêter avec ça (>_<), moi je le disais haut et fort. Je serais maman. C’est sûr.

A l’époque, je n’imaginais pas qu’il était parfois difficile ou impossible d’avoir des enfants. Heureusement, j’ai eu la chance de ne pas avoir eu de problème de ce côté.

J’ai toujours voulu avoir au moins deux enfants, traumatisme de fille unique qui a passé son enfance à s’ennuyer oblige. Et comme on me le dit à chaque fois, j’ai le choix du roi. Un garçon et une fille. Tellement différents, tellement différents et tellement semblables à moi.

Ma grande fille, ce concentré de stress et de peurs mais en même temps cette petite fille calme et drôle.
Mon fils, ce bébé qui devient petit garçon, qui répète Nan avec un sourire en coin, fait des bisous baveux et parle le javanais.

Je les regarde grandir et à chaque fois, je ressens cette immense bouffée d’amour. Celle qui pourrait faire exploser mon coeur.

Je vois qu’on a retrouvé une petite fille de l’âge de Raoul enfermée dans un coffre, je tombe sur des photos pédophiles de petites filles de l’âge de la Miss sur Instagram. Je frémis d’horreur et je les serre tout contre mon coeur.

J’ai envie de les protéger. Toujours. Et je sais que ça n’est pas possible. Mais que cette bouffée d’amour me donne des forces pour être la meilleure maman possible.

Leur maman.

Voilà, j’ai fini mon billet gnangnan (et décousu), vous pouvez reprendre une activité normale.

3 réflexions au sujet de « Cette immense bouffée d’amour »

  • 22 novembre 2013 à 11 h 04 min
    Permalink

    Coucou,
    Très joli texte <3
    Idem j'ai toujours voulu être maman jeune (moi c'est surtout que je me suis occupé de mes soeurs) j'adorais le faire et rendre service à ma mère 🙂
    Pour le moment je n'ai que Minipuce mais nous voulons faire les essaie pour bb2 en 2014 🙂
    Pour ma part c'est la vie dont j'ai toujours rêvé
    Bonne journée

    Répondre
  • 25 novembre 2013 à 19 h 37 min
    Permalink

    très vrai;
    ici aussi je voulais des enfants jeunes puis la première est arrivée par surprise j’avais 21 ans.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *