Lettre à mes chers disparus…

Vous étiez dans ma vie depuis 20 ans environ. Je vous aimais tant. Vous saviez me mettre en valeur, me rendre heureuse.

De mon côté, je vous aimais tendrement, j’étais si fière de vous.

Monsieur Farfalle comme ceux qui l’avaient précédé attachait de l’importance à votre bien-être.

Les enfants aussi vous aimaient, enfin surtout quand ils étaient bébés.

Mais ces derniers temps, je vous ai vu disparaître peu à peu.

Vous me manquez.

Adieu mes nichons chéris.

petits seins
Et encore, la photo est flatteuse, on dirait que j’en ai encore…

Mais pourquoi, POURQUOI quand on perd du poids on ne perd pas du cul plutôt????

5 réflexions au sujet de « Lettre à mes chers disparus… »

  • 28 octobre 2014 à 16 h 07 min
    Permalink

    Très drôle ton article !
    Moi je n’ai pas perdu beaucoup mais ils sont tous raplaplas… Dire qu’avant je pouvais me balader sans soutifs !

    Répondre
  • 28 octobre 2014 à 21 h 51 min
    Permalink

    Oh ça va, ils n’ont pas disparu.
    Les miens en revanche… Je les cherche encore :p

    Répondre
  • 28 octobre 2014 à 22 h 20 min
    Permalink

    Voilà pourquoi j’ai renoncé à tenter de perdre mes 4kg de trop 😉
    Je perdrai ma poitrine déjà pas bien lourde avant de perdre ailleurs

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *