[Billet invité] Le Covid, ça vous change, l’histoire de Jean-Marc/Tom

Pour ce premier billet invité de l’été, c’est ma cops L. qui prend les commandes du blog pour vous parler de Jean-Marc (aussi appelé Tom de temps en temps). Curieux d’en savoir plus? C’est parti!

Voilà plus d’un an que nous nous trainons cette épidémie de m####.

Si elle (ou il d’ailleurs, on n’en sait rien) ne nous a pas gagné elle nous a changé. En tout cas moi. Ça a quelque peu changé mon quotidien et peut être même ma manière de penser une partie de ma vie.

Comme beaucoup, j’ai fait des travaux, me suis rapprochée de mes amis de manière beaucoup plus quotidienne. N’ayant plus de famille ascendante, j’ai trouvé des oreilles et des mots chez eux.

Bref, ce billet n’avait pas vocation à être larmoyant. Finita la parenthèse émotion.

Ce fichu covid m’a aussi donné l’occasion de réfléchir sur mes vacances. Je suis instit’ (oui oui oui…), donc pas mal de temps libre. J’ai trois enfants de 7 à 13 ans en garde alternée.

N’ayant plus de point de chute en France (dont ma Franche-Comté chérie), les billets d’avion étant devenus périlleux quant aux annulations diverses et variées, ne voulant pas me frustrer en limitant mes voyages, et mon rêve refoulé depuis trèèèèès longtemps d’avoir un van aménagé… J’ai sauté le pas et trouvé mon nouveau chéri en flânant sur le bon coin.

Il y a quelques années, avec le père de mes enfants, nous avions passé 4 semaines en Australie en van, et j’avais follement adoré !! Les enfants aussi ! Mais l’idée ne s’était pas concrétisée à notre retour.

Quand je l’ai trouvé, mille doutes m’ont envahie. Où le stocker, ne plus avoir de véhicule léger et passe partout, puis le côté financier surtout… mais tout se revend au pire…

Voici mon Bébé… Jean-Marc ou Tom

Un petit jeunot de 23 ans dans lequel nous pouvons désormais voyager mes enfants et moi.

C’est un peu l’aventure, c’est l’aventure… Je n’y connais rien. Alors on découvre au fur et à mesure avec des gentilles personnes rencontrées, des guides que votre super copine vous trouve pour vous occuper le soir et des professionnels et l’achat rapide de pince pour le démarrer en cas de panne de batterie.

Mes nains et moi avons commencé par camper dans les jardins des copains, en ville quand l’appartement est trop petit pour nous accueillir, puis en festival, à la mer sur un week-end.

J’ai changé mes applications de téléphone de réservations d’avion, de gîtes et autres pour des applis de camping/caravaning, j’apprends à rouler à moins de 100 km/h pour éviter de ruiner mon plein, je pense destinations en France et en Europe, équipement minimaliste et pratique… Je deviens un peu zinzin et monomaniaque…. J’ai trouvé un super seau rétractable dont j’ai fait des démos aux apéros avec les amis, et ai saoulé tout le monde avec mon irrépressible envie de tester mon mini-barbecue avant les vacances.

Jusque-là, les enfants sont aussi conquis que moi ! Ils adorent la promiscuité du van pour dormir, mon fils surkiffe de faire pipi sans même descendre du camion le soir, mes filles sont dans leur cabane/capucine dominant le petit monde devant elles… C’est un peu Noël à chaque fois qu’on le prend. J’ai l’impression d’avoir retrouvé un peu de ma liberté de mouvements et des délires de mes 20 ans. Partir un week-end sur un coup de tête sans avoir besoin de réserver quelque part.

Cette fois, c’est le grand saut ! On part trois semaines en Italie avec la famille Farfalle ! J’ai tellement hâte !

Je sais qu’il va nous arriver des tuiles, mais nous ne serons pas seuls et pleins de choses qui nous ferons bien rire plus tard ! J’espère que vous avez aussi réussi à rebondir sur du bon !

4 réflexions au sujet de « [Billet invité] Le Covid, ça vous change, l’histoire de Jean-Marc/Tom »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *