L’amour est dans le pré – S08E06

Hier, Kate a accouché. Pendant l’Amour est dans le pré. La classe quand même!! Et le deuxième événement, c’est que j’étais devant ma télé pour regarder l’Amour est dans le pré. La semaine dernière j’étais de sortie et je n’ai pas pu vous faire de résumé. Depuis, je me suis rattrapée grâce au replay et je suis donc à jour.

Hier, nous retrouvions Françoise, Philippe, Didier, Audrey et Nicolas et leurs prétendants à la ferme…

Françoise, 53 ans, éleveuse de poneys dans le Vaucluse reçoit Joseph dit Jo, marin marseillais de 53 ans et pour qui elle a eu un coup de cœur  et Thierry, un cuisinier de 52 ans de Seine-et-Marne, grand maladroit (et moulin à paroles) devant l’éternel. Vu la réaction de l’agricultrice quand ils ont voulu l’aider, les deux hommes la laissent et partent faire les courses. Après s’être perdus, ils se retrouvent dans un marché couvert où Thierry nous montre l’étendue de sa connaissance en matière d’yeux de poulets… Ils passent l’après-midi à faire des courses et rejoignent enfin Françoise qui commençait à trouver le temps long. Etant cuisinier, Thierry prend les choses en main et commande en cuisine. On découvre avec surprise que Françoise a un cœur et peut même être émue (roh je suis méchante!!) Le lendemain, c’est cours de poney avec les enfants qui s’interrogent sur les deux hommes. Françoise est totalement absorbée par ses cours et délaisse totalement ses prétendants, ce qui n’est pas à leur goût. Et d’ailleurs, ils ne se gênent pas pour lui dire. De retour de sa matinée de travail, l’éleveuse trouve un repas tout prêt et deux hommes à sa disposition. Thierry profite de l’émotion de Françoise pour lui poser des questions sur ses sentiments. S’ensuit une sombre histoire de brosse à dent perdue que je vous épargne.

Nicolas, 34 ans, éleveur de vaches laitières, originaire du Morbihan reçoit Carine, secrétaire de 34 ans, son coup de cœur et Pauline, jeune brancardière bretonne. Les deux jeunes femmes souhaitent aider l’agriculteur et lui préparent la salle de traite (rien de cochon là-dedans). Le soir, Carine souhaite rester dans sa chambre et laisse Pauline et Nicolas seuls, sans donner d’explication. Au petit matin, sans nouvelle de Carine, Nicolas et Pauline viennent prendre des nouvelles de la jeune femme qui ne répond pas. Nicolas prend très mal la réaction de Carine et commence à s’imaginer les raisons pour lesquelles la jeune femme a souhaité rester seule. La visite de l’inséminateur est l’occasion de parler d’autre chose (et d’après Karine (l’animatrice) c’est l’occasion de parler bébé). Et Pauline pousse le truc jusqu’à mettre le bras dans la vache pour tâter le veau. Et ça n’est pas une image. ELLE LE FAIT VRAIMENT. Au final, Carine était malade, elle a la grippe. Et ça la désole, ce qu’on comprend un peu puisqu’elle ne pourra participer aux différentes activités. Et que bon, ben la grippe c’est moyennement sexy quoi (ça me rappelle un épisode de Friends tiens). De son côté Nicolas se remet en question et se rend compte qu’il n’est pas dans la séduction et qu’il doit faire un effort. Encore une fois, Nicolas a prévu une soirée entre amis où Carine est présente, malgré la grippe. Nicolas en profite pour lui parler et lui fait carrément une déclaration. Et annonce carrément devant tous ses amis que Carine est son coup de cœur. La pauvre Pauline (qui avait déjà mal vécu le fait d’être un second choix et avait on ne peut plus donné de sa personne) le prend plutôt mal…

Didier, 41 ans, éleveur de vaches allaitantes et de chèvres dans les Hautes-Pyrénées reçoit Nadine, 40 ans, bretonne et peintre en bâtiment et Stéphanie, fonctionnaire picarde de 35 ans. Cette dernière offre des chocolats à l’agriculteur est ému de cette attention. Les jeunes femmes suivent l’agriculteur qui part s’occuper de ses bêtes. Didier emmène Stéphanie pour faire une ballade en tracteur. J’avoue ne pas avoir grand-chose à dire sur eux en fait, on les voit peu et ce qui est dit n’est pas très intéressant. Ensuite, on les voit au restaurant, en grande discussion sur le choix qu’il fera. On apprend que Didier a un rêve secret : faire son propre fromage de chèvre. C’est merveilleux comme rêve. Moi j’avoue que c’est faire le tour du monde mais bon, le fromage de chèvre c‘est bien aussi.

Philippe, 46 ans, viticulteur de Charente-Maritime reçoit Jackie, cowgirl corse de 48 ans et Claudia, assistante maternelle de 39 ans, originaire de l’Île Maurice. On les avait quittés la dernière fois en pleine soirée pendant laquelle Jackie avait dû rappeler de nombreuses fois à Philippe que Claudia allait arriver. La pauvre attend donc seule depuis 20 minutes sur le quai. Sympa. Arrivés à la maison, Claudia dit à Philippe qu’il a bon goût. Elle aime de toute évidence le jaune. Elle lui offre ensuite des cadeaux en provenance de l’Ile Maurice. Philippe manque de décéder en goûtant quelque chose de très épicé mais pas épicé d’après lui (vous suivez?) Philippe emmène ses prétendantes à l’Ile d’Aix, un endroit qu’il aime tout particulièrement. L’agriculteur est tellement tête en l’air qu’il s’appuie totalement sur Jackie pour penser à des choses basiques comme payer… Pendant le repas, Claudia insiste auprès de l’agriculteur pour entrer dans le vif du sujet. Elle n’est pas là pour rigoler mais pour séduire Philippe. Jackie précise alors que pour l’instant, elle s’amuse, a l’impression d’être avec un pote mais qu’il n’y a aucune séduction. Philippe avoue qu’il a peur de blesser l’une de deux. Et Claudia de repartir sur un sujet sensible : les enfants. L’agriculteur refuse de répondre clairement. Claudia sait clairement ce qu’elle veut : Philippe. Soit. Un homme qui quand il va aux toilettes annone avec joie avoir fait la vidange. LA CLASSE. Mais elle devient un chouïa lourde avec ses questions quand même ! Philippe, victime d’un coup de chaleur est soigné par Jackie et sa technique un peu bizarre. Elle nous fait une sorte de SodaStream avec un torchon. Bref… Ensuite, c’est le moment de la soirée country et Claudia découvre ce monde avec plaisir (???).

Audrey, 29 ans, éleveuse de brebis et de volailles bio dans les Hautes-Alpes reçoit Julien, paysagiste alsacien de 28 ans et François, ouvrier agricole varois de 31 ans. Dès le matin, c’est la course. En plus de son activité, Audrey travaille à la Poste et à la garderie. Le matin, elle commence par aller voir ses brebis avec ses prétendants. Tellement absorbée par son activité, elle en oublie de faire les présentations avec son papa. Après un petit déj rapide, Audrey laisse ses prétendants pour aller à la Poste (travailler hein). Du coup, les prétendants se retrouvent non pas avec la jeune femme… mais avec ses parents !! Ça va être sympa pour draguer… D’ailleurs, François apprécie moyennement l’absence de la jeune femme. Qui finit quand même par réapparaitre à un moment donné pour partager le déjeuner avec ses prétendants. La discussion n’a rien de romantique mais chacun parle de ses passions. Et Julien, muet jusque-là ouvre enfin la bouche.  Et tout de suite après, Audrey repart travailler, laissant encore les garçons en plan. Julien part alors courir pour se changer les idées et appelle ensuite un ami pour lui confier son désarroi. Quand Audrey arrive enfin, elle avoue qu’elle a déjà mangé alors que les garçons lui avaient préparé un bon repas. Les garçons en profitent pour lui faire remarquer qu’elle a été un peu (trop) absente.

Retrouvez les épisodes précédents là : le 1, le 2, le 3 et le 4

Et comme d’habitude, retrouvez mes tweets préférés :

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. MissBrownie

    23 juillet 2013 at 10 h 05 min

    Ahah ! Hier je n’ai vu que la dernière partie de l’émission, mais je vois qu’en fait, j’ai rien loupé ^_^

    La crème des tweets #ADP !

  2. Milky

    23 juillet 2013 at 10 h 15 min

    Fiou je suis rassurée j’ai quasi rien loupé, grosse tendance à m’endormir avant la fin :(.
    Merciiiii 😀

Leave a Reply