L’amour est dans le pré – S08E12

Le séjour à la ferme est désormais terminé pour tous les agriculteurs. Pour Audrey et Thomas, l’aventure s’arrête là puisqu’ils n’ont pas trouvé la perle rare, on les reverra qu’au moment du bilan. Mais dans le résumé (et si on se tient au courant de l’actu ADP), on voit qu’ils ont trouvé l’amour ailleurs. En revanche, Fifi, Jean-Noël et Philippe sont partis entre hommes et on les reverra très bientôt.

Hier, nous retrouvions Françoise, Didier et Jean-Louis chez leurs prétendantes.

Pour Françoise et Titi, c’est l’amour. D’ailleurs, on apprend qu’ils se sont revus. Françoise arrive chez Thierry. Enfin plus précisément chez ses amis Muriel et Philippe chez qui Titi est hébergé la semaine pour des raisons professionnelles. Le soir, lors d’une soirée, et Françoise avoue encore un peu plus ses sentiments auprès des amis et de la famille de Thierry. La mère de Titi trouve qu’elle se tient bien. C’est vrai qu’elle n’a ni bavé, ni vomi par terre, c’est pas mal. Le lendemain, Titi, fan de brocante emmène Françoise aux puces de Saint-Ouen. Françoise, à l’origine parisienne, est ravie de ce retour aux sources. Le soir (enfin vu l’affluence  l’après-midi plutôt), Titi emmène l’agricultrice dans un bar latino pour danser la salsa. Elle est absolument ravie et elle le redit, elle est a-mou-reuse. Le lendemain, c’est déjà le moment du départ pour Françoise. Quelques jours plus tard, direction Lisbonne pour les tourtereaux. Après avoir mis quarante ans à se décider pour un resto, ils finissent dans un bar où Titi met l’ambiance en jouant de la guitare. La chanteuse finit par chanter « You’re Beautiful » et ça se finit en slow enamouré. Le lendemain, au soleil, ça parle aussi vie à deux puisque Titi va passer un entretien d’embauche près de chez Françoise.

Jean-Louis, incapable de quitter sa montagne a fait revenir Abigail chez lui. Du coup, c’est la grande présentation à la famille dès le soir même. Les deux sont vraiment très amoureux, c’est choupi. Après avoir passé une semaine chez le berger, Abigail a droit à son beau voyage de rêve. A 18 km de chez Jean-Louis. Il envoie du lourd. Surtout qu’elle fête son anniversaire. Après une ballade en chiens de traîneau, Jean-Louis et Abigail partent en raquettes vers un chalet de haute montagne. Après deux heures de marche, ils arrivent (enfin!!!) au chalet.

Jean-Noël et Philippe se voient régulièrement et ils se préparent à rejoindre Fifi pour un week-end entre hommes sur l’Ile de Ré. Philippe est comme toujours brouillon et puéril, incapable de prendre une simple décision telle que « Quelle veste prendre pour le week-end ». Arrivés sur place, les trois homme parlent de leur vie amoureuse, de leur passé et de leurs aspirations. Seul Jean-Noël a un enfant et les deux autres aimeraient en avoir. Il faudrait se dépêcher un peu les gars ^^ Jean-Noël nous sort la réplique machiste du soir : « Les femmes elles aiment pas les hommes qui pleurent, elles aiment l’esprit protecteur » MAIS BIEN SÛR. La soirée se finit en grand n’importe quoi avec des agriculteurs bourrés et un Philippe qui maladroit+bourré=explose la serrure de sa chambre. Le lendemain, les trois hommes font un tour de vélo avant d’aller découvrir un parc d’huîtres avec un ostréiculteur passionné.

Didier arrive à la gare de Saint-Quentin (chez moiiiiiiii) pour rejoindre Stéphanie et son fils Kylian Kilyan Killian. Fils qui part fissa chez mémé pour que les tourtereaux puissent roucouler. Ouais enfin, on sait pourquoi on envoie les enfants chez Mémé hein!! Stéphanie l’avoue, elle est « épris par Didier ». C’est ça l’amour. Sinon Didier s’inquiète s’inquiète de la réaction de Killian mais Stéphanie le rassure. Le soir, la soeur et le charmant beau-frère de Stéphanie arrivent, avec sa maman et son beau-père et on apprend qu’ils ont carrément loué la salle des fêtes et invité 50 personnes. Pas du tout flippant quoi. Ils se connaissent depuis un mois, ont vécu ensemble une semaine et se considèrent comme la femme/l’homme de [leur] vie. Quand même. Quelques jours plus tard, direction la Croatie pour les amoureux. Qui ne parlent pas un mot d’anglais. La tête de Didier est impayable quand le type de l’hôtel lui parle. Le soir, au restaurant, les deux parlent déjà d’avenir, de vivre ensemble. C’est un peu effrayant d’aller si vite. Et le lendemain, la discussion repart encore sur le déménagement de Stéphanie et son fils chez Didier.

Et comme d’habitude, mes tweets préférés de la soirée :

Je participe au concours Blog de parents 2014 Famili.
Si vous aimez le blog, c’est ici que ça se passe : http://www.famili.fr/sap/blogparents/entrant/409259

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Les idées de Laurea

    3 septembre 2013 at 8 h 24 min

    Merci pour ce petit résumé d’adp, Ma fille était de mauvaise humeur hier, du coup j’ai tout loupé; du moins j’ai pas loupé grand chose x). La semaine prochaine ça sera mieux.

Leave a Reply