Un weekend en Bourgogne

Vendredi midi, on a laissé Raoul et la cadette de nos amis aux bons soins de ma belle-mère, on a filé laisser les grandes chez mes parents et on est partis, direction Dijon pour un weekend sur la route des vins en Bourgogne (et dans le Jura mais j’en reparlerai dans un second billet).

Première étape : Dijon

Nous logions chez une amie de notre amie donc je n’ai pas d’hôtel à vous recommander. En revanche, si comme moi vous aimez les cuisses de grenouilles, je vous recommande vivement le Germinal dont c’est la spécialité. (Petite précision, ce weekend, j’ai jeté WW aux orties et j’ai mangé et bu comme 4 et c’était TROP BIEN).

Le Germinal Dijon

J’ai mangé des cuisses de grenouilles au comté. C’était juste une tuerie. On est tombés sur une animation dans Dijon où pendant l’été, les terrasses des restaurants sont animés par des chanteurs de styles divers. Pas de bol pour nous, on est tombés sur une chanteuse franchouillarde avec son accordéon.

Le lendemain, on a fait la route des vins. Le fait est que je n’aime pas le vin rouge mais j’ai suivi le mouvement, profitant des jolis paysages (et de ne pas entendre « Maaaaamaaaaan » toutes les deux minutes).

A Fixin,  nous avons déjeuné au Clos Napoléon. Nous étions censés manger un petit truc vite fait mais la carte nous a motivés. Je me suis régalée d’une douzaine d’escargots (j’adooooore ça je pourrais en manger des kilos) tandis que M. Farfalle a dévoré une « andouillette Gargantua en feuilletage sauce moutarde à l’ancienne et  frites maison » (oui on était censés manger un truc léger)(Bref). En dessert j’ai pris un cheesecake à la pistache, c’était top!

Escargots de Bourgogne

Nous avons passé l’après-midi à faire les caves. Si nous avons rencontré des gens charmants, nous avons aussi halluciné par le mauvais accueil rencontré dans certains endroits. Déjà ce qu’il faut savoir c’est quand dans la majorité des caves, il faut payer pour déguster. Ca va d’1€ à une dizaine d’euros. Bien souvent le fait d’acheter rend la dégustation gratuite (et on a pas mal acheté). Après je peux tout à fait comprendre le principe, dans la mesure où des gens font les caves les unes après les autres pour se bourrer la gueule gratos. Par contre, le fait de nous laisser poireauter parce que je cite « Je suis avec Hong-Kong, ce sont des clients importants », comment dire… F*** You gros con.

Bref…

Le soir, direction Beaune. Nous avons dîné à la brasserie Double Sens. Nous avons plutôt pas mal mangé. J’ai pris un menu Découverte à 35€ avec des escargots en croquilles (pas beaucoup d’escargots et un peu trop d’huile), un poisson très bon et un dessert qui aurait pu être une tuerie : des poires pochées au vin blanc. Malheureusement les poires piquaient et c’était vraiment pas bon. On a averti le serveur après coup (et on aurait du le faire plus tôt mais on pensait qu’il y avait du poivre). Malgré tout, les serveurs étaient très sympa et le lieu central.

Nous avons dormi à l’hôtel de la Cloche, tout à fait central puisque situé près des hospices. Mes parents dorment très souvent dans cet hôtel et nous l’avaient chaudement recommandé. Arrivés dans la chambre, nous avons été un peu étonnés par le manque de prestations (on avait aucune chaîne française dans la chambre et la douche n’avait pas de pression) et le côté vieillot. J’étais étonnée que mes parents nous l’aient recommandé. Mais après enquête, j’ai découvert que mes parents séjournent dans une chambre confort tandis que nous séjournions dans une chambre économique. Après, pour ce que nous recherchions ce soir-là, c’est à dire dormir au calme, c’était suffisant. Le lendemain, nous n’avons pas pris le petit déjeuner à l’hôtel car nous ne souhaitions pas un petit déjeuner trop copieux et le prix de 11€ pour un café et un croissant était un peu trop élevé. Nous avons déjeuné à la brasserie le Belena où nous avons pris un petit déjeuner simple.

Je vous laisse sur quelques photos prises sur la route des vins (et demain, rendez-vous avec le Jura!)

Route des vins Bourgogne

Route des vins Bourgogne

Route des vins Bourgogne

PicsArt_1405427308775

Route des vins Bourgogne

Route des vins Bourgogne

Un chouette weekend « Maman mais pas que » 🙂

Maman mais pas que (c) Papacube

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Comments

  1. Pilouw_

    15 juillet 2014 at 16 h 34 min

    Joli week-end, et oui je me doute que laisser son rôle de maman de temps en temps ça doit faire un bien fou 🙂

    Je n’aime pas le vin rouge non plus, donc pas très motivée par l’idée de la route des vins, mais pourquoi pas si les paysages sont sympas :p

  2. DanslapeauduneF

    16 juillet 2014 at 9 h 49 min

    sympa ce petit we entre vin et resto !

  3. Sophie-Mum

    24 juillet 2014 at 20 h 53 min

    oh je suis de beaune et le double sens un regal (en plus un pote est serveur) mais la prochaine fois tente la grilladine c’est en fasse et c’est meilleur.

  4. Lucas

    31 juillet 2014 at 14 h 45 min

    Un chouette weekend placé sous le signe de la gastronomie alors ! En tout cas les photos des escargots donnent faim 😉
    Et comme j’ai prévu de faire la route des vins dès que possible (je suis dans la région que depuis quelques mois), je note alors que certains propriétaires de caves ne sont pas forcément très commerçants pour le coup… C’est bon à savoir !

  5. En croisière fluviale : de Pontailler s/Saône à Savoyeux

    15 juin 2015 at 7 h 57 min

    […] un petit détour par Fixin pour manger dans un restaurant dans lequel nous avions déjà mangé en juillet dernier. Il s’agit du Clos Napoléon où j’ai une fois encore mangé des escargots délicieux […]

Leave a Reply