A-t-on assez « profité » avant d’avoir des enfants?

Monsieur Farfalle et moi sommes ensemble depuis 11 ans. Nous nous sommes rencontrés alors que nous étions étudiants en première année de Master. C’était fin 2003.

En 2004, on partait faire un Erasmus tous les deux en Espagne.

En 2005, on était diplômés de nos masters respectifs.

En 2006, on s’est fiancés (LOL).

Début 2007, je commençais mon premier emploi et Monsieur ferait de même quelques mois plus tard.

Fin 2007, j’étais enceinte de la Miss.

J’avais 25 ans et quand j’ai annoncé la nouvelle, les réactions ont fusé : « Déjà? », « Mais vous êtes si jeunes! », « Mais vous commencez à peine à travailler! », « Mais vous n’avez pas eu le temps de profiter avant d’être parents! »

Profiter. Comme si le fait d’avoir un enfant allait nous empêcher de profiter de la vie.

Alors oui, c’est vrai que nous n’avons pas beaucoup voyagé, pas de lointaines destinations, pas de New York, pas de Japon, pas d’Australie, les destinations qui me font rêver.

Nous avons fait un bébé à 25 ans, avec des salaires de débutants, alors les voyages, on les a remis à plus tard.

On a pas fait la fête jusqu’au bout de la nuit, ça tombe bien, on est pas des fêtards. On a décidé de dire adieu aux grasses mats pendant quelques temps mais c’est revenu très vite.

On a profité de ce que l’on aime. On a pas hésité à mettre la Miss chez la nounou et à se faire des journées en amoureux, avec un ciné et un resto, on l’a confiée à des amis ou la famille pour dîner tous les deux, et puis on est partis sans elle, à Barcelone puis à Copenhague. On a ensuite eu Raoul quelques années plus tard, au moment où nos amis avaient leur premier enfant. Aujourd’hui, on se retrouve sans bébé à la maison et on se prend à rêver de voyages lointains.

On a tous les deux 32 ans, des parents encore jeunes qui font des grands-parents dynamiques, qui n’hésitent pas à garder les enfants, à courir, à jouer avec eux.

Je n’ai aucun regret sur le fait d’avoir eu un enfant à 25 ans. Oui, on a assez profité. Et c’est pas fini!

bébé
Cette photo date de 2009. La Miss a un an et moi j’ai une coiffure conceptuelle (et un double menton).
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Comments

  1. Maman Yuki

    30 janvier 2015 at 10 h 26 min

    Je ne peux qu’être d’accord! J’ai eu ma fille à 20ans, on était ensemble depuis…. 2 mois!
    Hé bin je n’ai jamais eu l’impression de ne « pas avoir assez profiter ». Truc trop dingue: on peut profiter en ayant des enfants. C’est fou, hein!

  2. Aurélie4483

    30 janvier 2015 at 10 h 38 min

    Et puis est ce que vous auriez « plus » profitez si vous aviez repoussés ce projet bébé ?? 😉

    1. mademoisellefarfalle

      30 janvier 2015 at 10 h 39 min

      On ne serait pas sortis plus et on ne serait pas allés au bout du monde donc non ^^

  3. Lauréa

    30 janvier 2015 at 11 h 28 min

    Oooooooooh que j’aime ton article du jour <3 !!
    Avec une première à 22 ans forcément on a eu le droit à quelques critiques et pourtant pour nous on a suffisamment profité ;).
    Des bisouuuus !!

  4. Tata tricot

    30 janvier 2015 at 11 h 36 min

    Désolée pour le dérapage. J’avais rêvé d’avoir des enfants jeunes. Mon premier à 33 ans et je rêve du second très prochainement car je me sens déjà vieille. Alors qu’elle est le bon âge??? Je me trouvais déjà vieille dans les salles d’attente avec mes 33 balais et mon premier enfant. On a essayé de le faire plus tôt mais ce parcours était semé d’embûches.
    Je me souviens qu’on m’a dit qu’il n’y a jamais de bon moment.
    Quand ils seront grand, vous serez encore bien jeune! Vous aurez encore plein de temps pour profiter à 2 , à 4 ….

  5. audrey n

    31 janvier 2015 at 9 h 08 min

    A lala tout ce que tu écris c est ce que j ai toujours entendu , j ai eu ma première à presque 18 ans et depuis ils sont 4 , jai fait mes etudes avec mes enfants , j ai un boulot un quotidien un mari… mais le reste je m en fous je prends du temps avec eux pas de resto en amoureux .. mais ce n est pas grave.

  6. Emma

    31 janvier 2015 at 23 h 54 min

    Mais ça veut dire quoi profiter d’abord ? Comme si avoir des gosses n’était pas « profitable » ! Une fois qu’ils sont la c’est d’eux dont on ne profite pas assez !!

Leave a Reply