Benjamin Clementine, le coup de ❤

Depuis des mois, je n’avais pas eu de vrai coup de coeur musical. J’ai aimé et j’aime encore des artistes, une ou deux chansons mais à l’écoute d’un album entier, à chaque fois la déception.

Et puis il y a eu Benjamin.

Un titre partagé via Spotify par mon amoureux : « Écoute ça, tu vas aimer ». Et un coup de foudre immédiat. Une voix chaude, douce, un style un peu old school et un album juste parfait. De A à Z.

Benjamin (oui, je l’appelle par son prénom, il m’accompagne partout en ce moment, autant dire qu’on est intimes ^^) est un Londonien exilé depuis cinq ans à Paris. Comme d’autres avant lui, il s’est fait remarquer en chantant dans le métro. Après des mois de concerts grâce auxquels il a pu démontrer ses talents de showman, il a enfin sorti ce petit bijou qu’est At Least For Now.

At Least for Now

En fouillant un peu pour en connaître plus sur lui, j’ai découvert qu’on le compare pas mal à Nina Simone. Voilà. Tout est dit. Nina. Ma chanteuse préférée. Celle qui peut me faire pleurer à sa seule écoute. La fabuleuse.

Et puis j’ai découvert que j’avais raté son concert à Lille il y a quelques jours. Alors j’hésite, Rock en Seine en août? L’Olympia en novembre? Les deux mon général? A suivre…

Et la chanson par laquelle tout a commencé dans mon cœur, c’est London :

Et puis Condoleance aussi :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !