La préparation de notre road trip – côté pratique

Pour notre troisième road trip estival, nous avons fait encore plus fort que les années précédentes : nous sommes partis presque un mois et avons fait 14 hôtels!

Les billets d’avion

La toute première chose que nous avons faite est d’acheter les billets. A vrai dire, c’est de là que tout est parti. Nous avions plusieurs destinations en tête et nous avons utilisé Liligo pour trouver les billets les moins chers. Nous sommes dont partis avec Air Transat depuis Paris avec une escale à Montréal à l’aller et Toronto au retour. Après nos aléas avec Air Canada l’an passé, je peux vous dire que j’ai été plus que ravie du service de Air Transat. Alors certes on a pas eu à manger et à boire tout au long du trajet mais au moins Air Transat sait ce que « service client » veut dire. Nous avons inscrit les enfants au Club Enfants et ils ont reçu des étiquettes pour les bagages, des cartes personnalisées, un message pour leur anniversaire et surtout cela nous a permis d’embarquer de manière prioritaire.

préparer un road trip en californie

Les hôtels et les repas

Je vous parlerai dans un prochain billet de notre itinéraire et de nos hôtels mais comme à notre habitude, nous sommes passés par Booking et hotels.com en utilisant Igraal.

Nous avons toujours choisi des hôtels répondant à trois critères :
– le petit déjeuner inclus : cela nous permettait de prendre un bon repas le matin et par là même parfois de juste grignoter le midi. Raoul a donc découvert le plaisir de manger des oeufs brouillés et des saucisses le matin 🙂
– une piscine : nous avons majoritairement passé notre séjour dans des parcs sous une température caniculaire. En fin d’après-midi, les enfants étaient ravis de jouer dans la piscine avant de manger.
– un frigo/micro-ondes dans la chambre. Dans presque toutes les chambres d’hôtel c’est prévu mais ça n’est pas toujours le cas. Et pour ne pas avoir à manger au resto, c’est bien pratique. Ainsi, nous achetions de quoi faire des salades, des soupes et bien-sûr les traditionnels mac&cheese. Nous avions une glacière souple que nous remplissions de glaçons (ça il y en a dans TOUS les hôtels) dans les rares hôtels sans frigo.

préparer un road trip en californie

Les formalités et le passage de la frontière Canada/États-Unis

Côté papiers, nos passeports étaient encore valables puisqu’on était partis au Canada l’an passé. J’ai fait les demandes d’AVE (autorisation d’entrée sur le sol canadien) en ligne et j’ai eu une réponse quasi immédiate. Ça nous en a coûté 7$ par personne, enfants compris. L’homme et moi avions des ESTA (autorisation d’entrée sur le sol américain) encore valables et nous n’avons du faire que ceux des enfants (14$ par tête). En effet, même si nous traversions la frontière en voiture, le fait d’avoir des ESTA nous a fait gagner du temps. Nous avons juste du passer au guichet et nous acquitter de 6$ par personne. J’avais lu partout qu’il fallait payer en espèces mais j’ai pu payer par carte. Il faut remplir un document qui est agrafé au passeport et qu’il faut rendre au retour. Nous avons du expliquer ce que nous allions faire aux États-Unis et montrer nos réservations d’hôtels. A noter qu’il vaut mieux éviter d’avoir des fruits et légumes avec soi. On y avait évidemment pas pensé et on a du quasi tout jeter (les cerises canadiennes sont par exemple interdites).

La location de voiture

Pour la voiture, comme l’an passé, nous sommes passé par Entreprise. Comme nous avons payé avec l’American Express, nous n’avons pas pris d’assurances et du coup, nous en avons eu pour 672$CAN soit 452€ pour trois semaines et demi. Imbattable! Nous avons eu une Kia Optima super confortable. Nous avons pris un rehausseur dans l’avion pour Raoul et l’avons utilisé dans la voiture. Pour la Miss qui fait 1m40, nous n’avions rien. A savoir que les normes de sièges auto varient suivant les États et que franchement, je ne suis pas sûre que nous ayons été dans la légalité partout… Pour conduire au Canada et aux USA, le permis B est suffisant pour les séjours de moins de 90 jours. Si comme nous vous louez la voiture au Canada, il faut demander à ce que l’entrée aux États-Unis soit possible (ça ne pose pas de souci mais ainsi ça sera écrit sur le contrat). Pour pouvoir louer une voiture, il faut avoir plus de 21 ans. Nous n’avions pas de GPS mais avions téléchargé sur nos deux téléphones les cartes via l’application Here des États que nous allions traverser. Côté essence, nous avons régulièrement rempli le réservoir. A savoir que bien souvent, les cartes étrangères ne passent pas. Il faut entrer dans la station et payer un montant défini.

préparer un road trip en californie

Les indispensables à mettre dans la valise

  • Un adaptateur universel : nous avions celui-ci qui était très pratique car il a un port USB qui permet de recharger deux appareils en même temps.
  • Un chargeur allume-cigare : nous avons fait presque 7000 km et on utilisait le téléphone comme GPS donc c’était essentiel.
  • Des chargeurs nomades pour la même raison
  • Des guides : nous avions un guide pour les parcs, un autre pour la Californie et un pour Seattle. On a acheté un guide pour Vancouver mais avant de partir, impossible de mettre la main dessus 🙁
  • Des tenues adaptées aux changements de température. On avait pris des jeans (un par personne) mais aussi des shorts et t-shirts avec plusieurs gilets. La Miss et moi avions chacune deux robes pour les fois où nous étions en ville. J’avais essayé de faire une valise minimaliste. Je n’ai pas réussi à 100% mais au final nous n’avions pas de trop.
  • Des chaussures confortables. Cette année, j’ai laissé tomber les petites sandales mignonnes au profit de mes baskets. L’homme et les enfants quant à eux avaient des chaussures de randonnées qu’ils ont porté tout le temps. La Miss avait celles-ci et Raoul celles-là (offertes) et je les ai trouvées parfaites.
  • Une trousse de premiers secours (Doliprane, antiseptique, pansements, bande), une protection solaire à indice élevé et de l’anti-moustique.
  • De la lecture : j’avais pris mon Kindle mais aussi prévu des livres audios sur mon téléphone. Sur la fin, les enfants en avaient marre de la voiture et j’avoue que les contes de la rue Broca nous ont sauvé la vie. De la même façon, j’avais téléchargé plusieurs playlists Deezer et Spotify pour les écouter hors connexion quand on ne captait pas la radio (ou quand on ne captait que de la country ^^).
  • Côté téléphone, cette fois, je n’ai pris aucun forfait US. Nous avons utilisé le Wifi des hôtels et des spots gratuits (au Mc Do ou au Starbucks par exemple) et ça s’est passé nickel. Pour les appels nous avons utilisé Facebook et WhatsApp.
  • Un peu de lessive car si comme nous vous n’emportez pas toute votre garde-robe, vous aurez à laver du linge. Dans la plupart des motels, une laverie est à disposition. N’oubliez pas de mettre de côté les quarters (pièces de 25 cents) que vous récupérerez, ce sont elles que vous aurez à utiliser dans les machines.

Voilà, j’espère que toutes ces infos pourront vous servir.
Comme je vous le disais, je prévois un billet uniquement dédié à notre itinéraire et nos hôtels dans les jours à venir.

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !