néophobie alimentaire
Vie de maman

[Vie de maman] Le petit cahier de cantine

Raoul ne mange rien. Que ce soit chez nous, au restaurant et encore moins à la cantine.

L’éventail des possibilités de repas est réduit à peau de chagrin : pâtes, semoule, céréales, concombre, radis et viande. Toutes les viandes, surtout les bien rouges. Et puis évidemment les chips, les gâteaux apéro (mais pas tous) et depuis peu les frites. Mais pas la purée. Non, ça le fait presque vomir. Et ne parlons pas des légumes. Il n’en mange pas. Jamais. Sous aucune forme. Au moins avec la Miss, on était sauvés par son amour de la soupe. C’est bien simple, d’octobre à février, c’était 80% de ses repas du soir.

Cette période est normale chez les enfants, c’est la néophobie alimentaire. Sauf que là, ça fait plus de 3 ans que ça dure et qu’on a tout essayé ou presque. Ce qui est dingue, c’est qu’il adore cuisiner. Sauf qu’il ne mange presque jamais ce qu’il a fait (sauf si c’est du gâteau au chocolat).

On lui fait tout goûter. Vraiment tout. Souvent après d’âpres discussions dignes de négociations du GIGN mais on réussit à lui faire goûter. Nous ou les animateurs de la cantine. Mais il n’aime rien. Sa seule découverte de ces derniers mois c’est l’omelette. Il en a mangé à la cantine et depuis, il adore ça.

On essaie de compenser avec des fruits, on achète des concombres 12 mois de l’année (et autant vous dire que ça me fait bien c…), on lui propose des jus de fruits et de légumes, on ruse… Mais au final, ça devient un vrai combat.

Il n’est pas gros, c’est rien de le dire mais il grandit bien et n’a pas de cassure dans sa courbe de poids. Mais on va dire qu’on le surveille de près le gaillard. Et on est pas les seuls…

Jardin D'Enfants, École, Le Principal, Jaune, Couleurs

Il y a presque deux semaines, une des ATSEM de l’école est venue me voir un samedi midi après que j’aie déposé Raoul dans sa classe. Elle le connait bien puisqu’elle travaillait déjà dans l’école quand la Miss y était. Elle m’a demandé ce que Raoul mangeait. Question piège. On a donc discuté et elle m’a dit qu’elle devait batailler chaque midi pour que Raoul mange et qu’elle était assez inquiète car au CP l’an prochain, il n’aura personne ou presque pour lui dire de manger.

Elle s’est donc donné une mission : faire manger Raoul chaque midi. (Oui, c’est un peu une super héroïne cette nana). Elle a eu l’idée de lui faire faire un petit cahier de cantine. Deux feuilles A4 coupées en deux et pliées puis agrafées au milieu pour avoir 4 doubles pages. Chaque jour, elle lui fait dessiner et colorier ce qu’il a mangé. S’il mange plus de la moitié du repas de la journée, il a une bricole. Et à la fin de la semaine, il a un petit cadeau s’il a bien mangé.

Premier jour, il rentre de l’école tout fier : “Maman, ce midi j’ai tout mangé”; “Tout? Mais c’était quoi?” “C’était des carottes en entrée, du poisson et du riz. Et puis une poire en dessert”. “Et tu as tout mangé?” “Oui. Mais c’était pas bon, j’ai failli vomir”. Vérification faite auprès de la Miss qui suit avec attention ce que mange son frère, c’est vrai. Par contre, tout au long de la semaine c’est pas trop ça. Raoul rentre de l’école un peu triste “J’ai pas réussi à manger, j’aime pas. Vraiment, j’ai pas pu”. Et le samedi, quand l’ATSEM me montre le cahier, effectivement, il n’y a pas grand chose de dessiné. Une seule patate le mardi, un peu de viande et de légumes le jeudi et pas plus le vendredi. Du coup, il n’a pas eu le petit cadeau. Pas assez d’aliments validés.

Elle a refait le petit cahier cette semaine et d’après Raoul, il a pas trop mal mangé. Un peu de poisson le lundi et les dés de mimolette de la salade en entrée, toute son assiette le mardi (forcément c’était couscous). Aujourd’hui, c’est repas de fête à la cantine et je ne suis pas sûre qu’il va manger grand chose : roulé au fromage ail et fines herbes et sa salade puis poêlée de saumon et cabillaud sauce aux fruits de mer. Et demain, c’est repas végétarien. Autant vous dire qu’il ne va rien manger.

Malgré tout, on continue de lui faire goûter, de se battre pour qu’il accepte de nouveaux aliments. On est bien aidés du personnel de cantine mais aussi de la Miss et ses copines qui veillent sur lui.

13 commentaires

  • Girls n Nantes Eva (@GirlsnNantes)

    bon alors j’ai été dans le même cas…. Mon fils a été diversifié à plus de 18 mois et ensuite il est tombé dans une phobie alimentaire…
    Nous c’est les radis que nous avons à l’année et surprise depuis un an nous avons introduits de nouveaux fruits et légumes (alleluia) alors évidemment ce n’est pas encore cela mais ça progresse bien.
    J’espère que cela t’auras donné une lueur d’espoir car mon fils faisait pareil, genre mine il allait vomir et c’était impressionnant….

  • MissBrownie

    Bon courage ! A 13 ans 1/2, T-Biscuit mange à peu près la même chose depuis qu’il est tout petit et encore, il a abandonné le concombre en cours de route …
    Mais apparemment à la cantine du collège il mange mieux. Enfin pas tous les jours … Chichi mangeait bien et avec bon appétit quand il était petit et maintenant il devient hyper difficile. Il pourrait se nourrir de crudités, de tomates cerises et de chips -_- Même les pâtes il n’aime pas trop.

  • Fred Ouistiti

    C’est vraiment un sacerdoce la nourriture.
    Ici aussi, c’est compliqué : Ouistiti pourrait ne manger que du poulet et des pâtes. Mais commeme dit son pédiatre : “moi, ça me va, ce sont de des protéines et des féculents”.
    C’est pas faux.
    L’année dernière, il a passé le 1er trimestre à ne rien avaler puis à boire et a manger du pain.
    Comme pour Raoul, son atsem s’est investie pour l’encourager et lui donner envie.
    Je crois que ça a marché car quand il me raconte ce qu’il a mangé, ça correspond au menu.
    Ouistitwo par contre, ça commence à m’inquiéter. Il pèse 8,3kgs à 12 mois et a un appétit de moineau. Avec nous, comme à la crèche. Il refuse ce qu’il aimait jusque là et mes astuces pour le faire manger ne durent pas longtemps…
    J’espère que Les repas de Raoul vont se simplifier <3

  • Féelyli

    Pas facile effectivement quand ils ne veulent pas manger, mon grand est comme ça et la cantine a toujours était très compliquée, maintenant il amène son bento et ça simplifie un peu. L’idée du cahier est vraiment bien, je prends note…

  • Les lectures de la Diablotine

    Ce n’est pas évident pour toi mais aussi pour lui. L’essentiel est qu’il se nourrisse et qu’il soit en bonne santé.
    J’ai une de mes filles qui refusait tout aliment sauf la purée de courgette et du colin. Le pédiatre m’a dit tant qu’elle mange et a un produit laitier à chaque repas, c’est l’essentiel, il ne faut pas la presser, ça va se faire tout seul. Il a fallu attendre très très longtemps mais il a eu raison, elle n’avait plus la pression et a commencé à vouloir manger autre chose toute seule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *