Peut-on être parents et vouloir du temps pour soi?

C’est mercredi, c’est philosophie! Bon, blague à part, j’ai ce billet qui me trotte dans la tête depuis un moment et j’avais envie de partager avec vous mon ressenti.

Avec l’homme, on a eu la Miss relativement jeunes. On avait à peine 25 ans, ce qui de nos jours est plutôt dans la tranche basse. On nous a souvent demandé si on ne regrettait pas de ne pas avoir profité plus de notre vie sans enfants avant d’avoir la Miss. A l’époque, on avait de petits salaires, pas les moyens de partir très loin et on était pas franchement des fêtards. Quand elle était petite, on hésitait pas à prendre un jour de congé, la laisser chez la nounou et passer la journée en amoureux. Rien de bien dingue, un resto et un ciné et la journée était presque passée.

Quand Raoul est arrivé, on a bien senti le changement de rythme. Je suis restée 3 ans à 80%, réservant mon mercredi à la Miss pendant que son frère était à la crèche. Quand il est entrée à l’école à 2 ans et demi, je les gardais tous les deux. En grandissant, la Miss a commencé à rejeter le centre de loisirs, allant même jusqu’à des crises de panique pour ne pas y aller. Dès lors, j’ai commencé à faire des documents Excel pour savoir comment on allait gérer les vacances, entre les grands-parents, les stages de poney et mes vacances.

vouloir du temps pour soi

Depuis que les deux enfants sont à l’école, je compte sur les doigts d’une main les jours de vacances que je prends sans eux. Et encore, j’ai la chance d’avoir des parents qui prennent les enfants en moyenne une semaine par cycle de vacances chez eux. Ce qui fait que même si on travaille, on a du temps pour nous après le boulot. J’en connais qui n’ont pas cette chance et pour qui vacances = H24 avec les enfants.

Dans mon quartier, il y a pas mal de profs, de freelances et d’indépendants qui ont des horaires très variables. De mon côté, j’ai fait le choix de lisser mes horaires sur 4 jours et demi pour avoir l’immense chance de me geler les miches au poney club tous les mercredis après-midi. Mais ça a un prix. Combien de fois ai-je entendu un “Ah, la maman de Raoul ne peut pas rester pour le temps des contes?” d’un air un peu réprobateur. Et non, la maman de Raoul le dépose à l’arrache à 8h31 puis court au métro pour essayer d’arriver vers 9h au bureau. Je vois passer des sorties à 15h30, des déambulations à 17h ou encore les messages de parents paniqués parce qu’ils ne pourront pas être là à 16h25 à la sortie de l’école. Comme si le gamin allait avoir un deuxième trou où je pense d’aller à la garderie. Raoul y va tous les soirs jusque la fin ou presque. Parce qu’on a pas le choix. Je passe mon temps à courir entre l’école et le boulot, les activités et la garderie. Je planifie, j’organise, je gère. Le seul moment que je dégage c’est le jeudi soir pour le crossfit et encore, c’est dans le quartier, je ne pars qu’une heure et demi et quand je rentre, les enfants m’attendent pour aller se coucher et je fais une tournée de bisous et de câlins avant de pouvoir prendre ma douche.

Depuis plusieurs années, la ville de Lille avait fait le choix d’une semaine de quatre jours et demi avec école le samedi matin. Au début, comme beaucoup, j’ai rouspété. Les enfants allaient être fatigués et nos weekend allaient être raccourcis. Finies les virées pendant deux jours… Et puis les choses se sont mises en route et comme pas mal de parents qui courent toute la semaine, le samedi est devenu la matinée d’école tranquille. On s’est rendu compte que les enfants n’étaient pas plus fatigués que ça (ou qu’en tout cas, ça n’est pas forcément l’école le samedi matin qui les fatigue mais leur vie, tout simplement). On a bien vu qu’au final, on allait pas tant que ça en weekend. Et puis on a commencé à apprécier cette matinée d’école. Pas besoin de presser les enfants le matin, on est pas devant l’école à 8h29, dans les startings block pour larguer Raoul dans sa classe. Je peux discuter avec son instit sur la semaine passée et les éventuels problèmes et les félicitations. Les réunions de parents qui réunissaient 3 parents le jeudi matin à 8h30 ont lieu le samedi à la même heure et affichent complet. Et puis surtout, pendant un peu plus de trois heures par semaine, on a du temps pour nous. Sans enfants. On peut faire du sport, on peut faire les courses, on peut aller se balader, on peut boire un café entre copines… Et puis on peut aussi ne rien faire du tout, dans le silence, sans bruit, sans entendre un MAAAAAMAAAAAN toutes les deux minutes…

vouloir du temps pour soi

Lorsque l’on s’est réunis entre parents juste avant le vote qui allait sans doute modifier cette organisation scolaire, une maman nous a listé les pour et les contre de chaque option qui nous était proposée. Et quand elle est arrivée au fait que libérer du temps pour les parents pouvait être bénéfique aux familles, elle s’est exclamée que quand même c’était la meilleure. Que l’école n’était pas une garderie où on balançait les enfants pour être tranquilles. Avec la copine présente, on l’a pris à la rigolade, disant que justement c’était pour ça qu’on militait pour les 4 jours et demi, et même les 7 jours sur 7. Pour profiter de la vie sans enfants. Vu la façon dont plusieurs parents nous ont regardé, visiblement on est bizarres.

Je ne comprends pas ce truc qu’on certains parents à penser que du moment où ils sont devenus parents, ils doivent se dévouer corps et âme à leurs enfants. Ne plus rien faire sans eux, ne plus voyager sans eux, ne plus profiter de moments sans eux. J’essaie de partir avec l’homme une fois par an en voyage sans les enfants, pour profiter, vivre à NOTRE rythme. Je mets Raoul à la garderie jusque 18h30 certains soirs alors que j’arrive à la maison à 18h (truc de dingue, la plupart du temps j’en profite pour étendre une lessive). Je profite avec bonheur des soirées sans enfants quand ils sont chez mes parents (et non, ils ne me manquent pas au bout de deux jours). J’ai besoin d’avoir du temps pour moi car je ne suis pas qu’une maman.

vouloir du temps pour soi

 

Je suis une femme et j’ai besoin de temps pour moi pour profiter de ce formidable état de fait.

Et vous, vous en pensez quoi? Team “Du temps pour moi” ou “Team jamais sans mes enfants?”

28 Comments

  1. MAMAN ET SA CHIPIE

    7 février 2018 at 10 h 10 min

    c’est genial, pour ma part j’arrive a en trouver quand ma fille part chez papy et mamie 😉

  2. Féelyli

    7 février 2018 at 10 h 43 min

    Je comprends tout à fait, moi aussi j’ai besoin de temps pour moi et je reconnais que ce n’est pas si évident. Je suis instit en maternelle et je te rejoins pour les samedis, ça permettait de voir les parents qui en semaine n’ont pas le temps et effectivement les enfants étaient moins stressés ce jour-là car les parents prenaient le temps de les préparer le matin.
    Il y a un juste milieu, tu t’occupes de tes enfants les mercredis après-midis…
    Je t’avoue que je vois des parents qui laissent leurs enfants tous les soirs jusqu’à 19h, 5 jours sur 7 et vacances comprises, certains n’ont pas le choix, d’autres si…

  3. Mama Twins

    7 février 2018 at 10 h 55 min

    Moi j’ai toujours pris du temps pour moi. Une maman épanouie vaut mieux qu’une maman déprimée.

  4. Sophie

    7 février 2018 at 11 h 06 min

    J’aime vraiment beaucoup ton article. Je ne suis pas maman mais l’âge approchant j’y pense de plus en plus et je partage ton point de vue. Je suis moi, je suis une femme, avant d’être maman. Donc je serai sûrement la dernière à te blâmer pour laisser Raoul à la crèche 30 min de plus alors que tu es à la maison. Tu as bien raison ! Ca fait du bien. Et puis, moi-même qui ait passé beaucoup de temps à la crèche, à la garderie, etc. franchement, ce n’est pas mal ! Tu rencontres de nouvelles personnes, tu socialises, franchement c’est une part de mon enfance que j’adore ! Et pourtant j’étais du genre assez introvertie. Ce n’est peut-être pas parfait pour toi, mais en tout cas tu as tout mon respect pour ne pas faire partie de celles qui ne se sépare jamais de leur enfant. J’espère de tout coeur qu’au fur et à mesure vous vous dégagerez de plus en plus de temps pour vous !

  5. sabrina rubigny

    7 février 2018 at 11 h 20 min

    Entatnt que maman, il faut s’accorder du temps pour soi ! nous sommes maman ok mais aussi une femme ! il ne fait pas s’oublier comme dirais-je

  6. sabrina rubigny

    7 février 2018 at 11 h 20 min

    Entant que maman, il faut s’accorder du temps pour soi ! nous sommes maman ok mais aussi une femme ! il ne fait pas s’oublier comme dirais-je

  7. Natieak

    7 février 2018 at 13 h 05 min

    Il est important de prendre du temps pour soi car être bien dans sa peau c’est ce qui nous permet aussi d’être bien avec notre entourage et notre famille notamment.

  8. Vanity of our Lives

    7 février 2018 at 15 h 14 min

    Je suis maman depuis 3 ans 1/2. C’est vrai que j’ai du mal à trouver du temps pour moi depuis. Je fais du sport le midi. Depuis que je suis maman, je n’ai pas fait les soldes sauf pour mes enfants !!

  9. Laura

    7 février 2018 at 15 h 35 min

    Coucou !

    Alors ici, j’aimerais vraiment avoir du temps pour moi, mais force est de constater que je n’en ai pas ! Je ne travaille pas, non pas par choix, mais parce que la nounou me demande un salaire royal et que pour le moment ma voiture achetée il y a un an et demi pour aller bosser et toujours “en attente de justice” parce qu’elle m’a lâché quelques jours après l’achat.

    Malgré tout, je ne fais que courir partout entre les activités sportives de mon fils, l’orthophonistes et autres rendez-vous. Mon mari travail en décalé, parfois de nuit, parfois du matin, parfois d’après-midi, c’est assez compliqué à gérer.

    Mes parents travaillent tous les deux, ceux de mon mari n’habitent pas dans le coin donc c’est rare qu’on puisse se dégager du temps rien que pour nous. D’ailleurs, je peux le compter sur les doigts d’une main ! Alors je suis team “du temps pour moi”, mais en général, c’est raté haha !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  10. Talia

    7 février 2018 at 16 h 19 min

    Je n’ai même pas envie d’argumenter tellement je suis d’accord ! Tu es tout simplement une bonne mère juste parce que tu as la notion que tu as besoin de temps pour toi pour être toi. Et nos enfants ont besoin de nous aussi et surtout pour ce que nous sommes !

  11. Les Fraises de Myna

    7 février 2018 at 16 h 38 min

    Coucou! N’etant Pas encore maman, je ne connais donc pas cela! Mais j’espère tout de même réussir à ne pas m’oublier complètement lol mais bon hâte d’etre Maman

  12. Journal d'une ronde astucieuse

    7 février 2018 at 18 h 09 min

    Bonjour bel article dur d avoir du temps pour soi

  13. Les lectures de la Diablotine

    7 février 2018 at 18 h 52 min

    J’ai compris il y a de cela 2 ans environ que j’avais besoin de prendre un peu de temps pour moi et c’est ce que j’ai commencé à faire même si mes enfants passent toujours avant

  14. Louloutediary

    7 février 2018 at 20 h 17 min

    De toute façon, quoi que tu fasses tu seras critiquée. Si tu bosses ce n’est pas bien, et si tu ne bosses pas ce n’est pas bien non plus !
    Pour ma part ça a été totalement différent pour mes deux filles.
    Lea a tout de suite eu une place en crèche. Mon conjoint avait des horaires décalés et moi des horaires de bureau mais je travaillais à plus d’1h30 de la maison. Elle faisait souvent de grosses journées de 7h30 à 18h30, et quand je devais la déposer ou aller la chercher, c’était la course (ma chef rouspétait d’ailleurs parfois que je sois déjà en train de courir à 17h, alors que je finissais à … 17h)
    Pour Mila, c’est totalement différent puisqu’elle n’a pas eu de place en crèche. Je ne voyais pas l’intérêt de continuer à me casser le c** et de courir deux fois plus en la mettant chez une assistante maternelle. En plus si c’est pour que le salaire y passe .. J’ai donc fait le choix de prendre un congé parental.
    Il m’est difficile de m’accorder du temps juste pour moi mais j’y arrive avec l’aide de mon conjoint. Notre temps à tous les deux est cependant très limité, voire souvent inexistant, mais on patiente. Quand elles iront toutes les deux à l’école ce sera plus simple je pense.
    Je pense qu’il est important de pouvoir souffler, et moi, c’est quand je suis seule que j’en profite le plus (ou avec des copines ^^). D’ailleurs, ce week end, je pars m’aérer l’esprit à Lille !
    Bonne soirée
    Elsa

  15. Clara

    7 février 2018 at 20 h 29 min

    Je pense qu’être parent c’est aussi prendre du temps pour soi et ne pas toujours penser qu’aux enfants

  16. Angélique

    7 février 2018 at 21 h 13 min

    Rho merci pour ton article !! Pareil, autout de moi, j’ai des mamans qui sont à fonds dans leur rôle et qui au bout de 7 ans n’ont jamais fait dormir leur progéniture … Même chez les papi mamie.
    Moi, je les adore, mais j’ai besoin de me retrouver et de pro-fi-ter … Sans elles.
    Et au passage, je suis près de Lille aussi hihi

  17. Amoureusement Mode

    7 février 2018 at 23 h 50 min

    Et bien dit donc , c’est sacrement la course chez toi , et moi je me plaint de rentrer du boulot à 21h tout les soirs !! Je sais pas comment je ferais si javais des enfants !

  18. jenstyle

    8 février 2018 at 0 h 28 min

    bien sur même si je ne suis pas maman, je considère qu’il faut faire la part des choses tu es une maman certes mais une femme également et tu as aussi le droit a t’es petits moments, je présume que c’est plus facile a dire qu’à faire! mais faut essayer et s’organiser je pense 🙂

  19. Girls n Nantes Eva (@GirlsnNantes)

    8 février 2018 at 10 h 01 min

    coucou

    nous on part en vacances sans eux et mes parents les prennent toutes les vacances scolaires. On aime prendre du temps pour nous aussi.
    Par contre je suis à 90 % et je suis avec eux tous les mercredi après midi et ça c est super chouette.
    La vie est une question de balance et d’équilibre, à nous de trouver le notre

  20. la fée biscotte

    8 février 2018 at 11 h 02 min

    Mais bien évidement que l’on peu et qu’on a besoin également. Cela ne fait pas de nous de mauvais parents.

  21. Maman Pavlova

    8 février 2018 at 11 h 46 min

    Je fais partie de la team jamais sans ma fille, quand je vois des copines partir 1 semaine en vacances sans leur bébé de 14 mois j’en suis malade pour elle…

    En journée aucun soucis, ma fille va meme quelques journées a la creche, mais elle me manque terriblement si le temps dur trop.
    ELle est toujours allaitée, ce qui me donne encire une tres bonne excuses 😉

  22. Lapinou Family

    8 février 2018 at 12 h 56 min

    Effectivement, pas facile de prendre du temps pour soi et pour son couple quand on a des enfants… Mais je pense que c’est nécessaire d’avoir des petits moments rien qu’à soi pour son propre équilibre.

  23. Lapinou Family

    8 février 2018 at 12 h 57 min

    Effectivement, pas facile de prendre du temps pour soi et pour son couple quand on a des enfants… Mais je pense que c’est nécessaire d’avoir des petits moments rien qu’à soi pour son propre équilibre.

  24. Maricé

    8 février 2018 at 13 h 47 min

    demain soit chez nous ce sera les vacances scolaires. Je laisse les filles chez mes parents la première semaine (moi aussi je savoure ma chance) et on se débrouille comme on peut la deuxième. Ca fait une semaine que je dis régulièrement “vivement les vacances”…Car oui, la première semaine, moi aussi j’aurais l’impression d’être en vacances sans “mamannn” toutes les 5 minutes et en rentrant le soir avec l’idée de pouvoir poser mes fesses dans un fauteuil. Je ne me sens pas mauvaise mère pour autant.

  25. amelie.super

    8 février 2018 at 16 h 10 min

    Bonjour, je suis bien d’accord avec toi. Prendre du temps pour soi permet d’être plus disponible pour les autres. A St André à côté de Lille, les enfants ont école le mercredi matin et je trouvais ça bien, je peux soit passer du temps en tête à tête avec ma petite de 2 ans ou bien prendre du temps pour moi (et pas toujours pour glander, hein, genre les rdvs chez le gynéco, le kiné etc… ) et parfois même une séance de sport. Ce sera fini en septembre prochain. Moi aussi le grand va à la garderie tous les soirs (et il adore) et la petite chez nounou jusque 18h… Les vacances sont organisées de façon méthodique entre mes congés, ceux du papa et la mamie ! Et pareil, une fois par an, on part en amoureux un long WE et ça fait trop du bien d’avoir 20 ans de nouveau et de reprendre le temps de découvrir pourquoi on s’aime… Pour conclure, une bonne maman est une maman heureuse : )

  26. Raquel

    9 février 2018 at 9 h 41 min

    Bien que je ne sois pas encore maman, pour moi je pense qu’il est primordial d’avoir du temps pour soi. Les enfants ne sont pas une excuse ou une raison de ne plus prendre du temps pour soi.

  27. Entre vous et moi

    11 février 2018 at 15 h 22 min

    J’aime vraiment cet article. Je suis bientôt une maman (bébé devrait pointer le bout de son nez en mai) et je me pose déjà beaucoup cette question. Je suis tiraillée entre l’envie d’être avec lui et le besoin d’avoir du temps pour moi et mon mari. J’espère que j’arriverai à trouver un équilibre…

  28. jessica

    12 février 2018 at 23 h 22 min

    Si tu savais comment je me reconnais dans ton article. J’ai un 3 ans, et je culpabilise de faire des choses pour moi. Autant te dire que je viens de programmer 5 jours de vacances sans lui en Juin, j’ai hâte d’y être mais en même temps, je me dis que je vais m’éclater sans lui . C’est assez bizarre comme sensation ! Quand je vois mes parents, qui n’ont jamais rien fait à 2, je ne sais pas où se trouve le bon curseur ! Bref, pas simple la vie de parents 🙂

Leave a Reply