L’aventure de l’autoédition un an après


Ciné - Lecture - Télé - Musique - Séries, Créations et bidouilles / mercredi, mars 7th, 2018

Il y a un an, je vous présentais Tess, héroïne de mon premier roman autopublié, Aujourd’hui, demain et les jours d’après. Un peu plus d’un an après, je peux faire un bilan mais surtout tirer des leçons de cette aventure.

A l’époque, je ne savais pas grand chose de l’autoédition. J’avais autour de moi des exemples d’incroyables réussites (et oui, quand on est copine avec Amélie Antoine et ses 250 000 lecteurs ça fait rêver ^^) mais aussi l’occasion de rencontrer des auteurs autoédités qui galéraient.

Ma première erreur a été de passer par une maison d’auto-édition pour laquelle j’ai du payer pour que mon livre soit diffusé. Au final, mon livre était vendu sur une cinquantaine de plateformes mais 95% des ventes se sont faites sur Amazon. J’ai pris le forfait basique, ne me permettant pas de modifier mon manuscrit (rageant quant on se rend compte que des fautes d’orthographe étaient encore présentes) et sans aucune visibilité sur les ventes ni moyen de faire des promotions (tout ça étant payant).

Ma seconde erreur a été d’investir dans une illustration réalisée par une copine mais pour laquelle j’ai payé néanmoins. Je n’avais pas encore vendu un seul roman que j’avais déjà dépensé de l’argent…

Un an après, je suis plutôt fière de ce que j’ai accompli. J’ai eu énormément de retours positifs, des commentaires Amazon adorables (mais que j’ai tous perdus en le republiant), quelques remarques négatives (c’est bien normal) et des centaines de lecteurs. On est loin du best-seller, ça n’est pas avec lui que je vais me payer des vacances au soleil mais j’en suis très fière malgré tout.

J’ai participé à des concours, j’ai eu des retours très positifs de plusieurs éditeurs mais aucun à aujourd’hui ne souhaite publier mon roman. Ça n’est pas très grave, c’est le premier, il est sans doute très imparfait et un peu trop court.

Aujourd’hui, j’ai décidé de le republier via KDP, le système d’autoédition d’Amazon. Il est en ligne depuis hier en version epub et -petite nouveauté- aussi disponible en version brochée pour celles et ceux qui préfèrent le papier. J’ai abandonné la première charte graphique pour une nouvelle que j’ai réalisée moi-même.

Pour le découvrir c’est ici en ebook et ici en version papier

Mon petit roman poursuit sa vie et j’espère qu’il rencontrera de nouveaux lecteurs. Pour l’aider, si vous l’avez déjà lu, n’hésitez pas à lui mettre un commentaire sur Amazon, ça aidera à le booster!

En attendant, j’ai bien avancé sur sa suite qui suit les aventures d’un personnage secondaire et les erreurs de ma première fois me permettront de ne plus les reproduire la deuxième 🙂

L’avez-vous lu? Est-ce qu’il vous plairait? Avez-vous déjà pensé à écrire un livre? L’avez-vous déjà fait? Dites-moi tout ^^

Enregistrer

39 réponses à « L’aventure de l’autoédition un an après »

  1. suis admirative que tu aies passé le cap et merci de nous faire part des écueils comme cela si un jour on se lance, on saura les éviter.
    sinon j aime beaucoup lire et aussi écrire mais pas au point d’éditer mon propre livre. Malgré tout je kiffe lire ceux des autres 😉

  2. C’est un milieu difficile car chaque jour les maison d’édition reçoivent des quantités de bouquin. Même J. K. Rowling a galéré avec H Potter au début. ^^ Il faut continuer et ne jamais rien lâcher. Tu as raison de faire des concours qu’il soit petit ou grand, il faut tout tenter car cela peut faire la différence !

  3. Moi je l’ai trouvé cool ton roman. Le pitch de départ est une bonne idée, Tess est attachante. Son univers un peu underground m’est un peu étranger mais je suis vite rentrée dedans. Quant au format, je ne le trouve pas trop court. Je n’aime pas les pavés en fait. En tout cas, c’est sympa de faire des retours sur ton aventure, ça peut servir ! C’est vrai qu’on nous donne tellement d’exemple où l’auto-entrepreneur à débouché sur une belle aventure colle Aurélie Valognes qu’on en oublierait presque que ce sont des exceptions. Et puis bravo de continuer à écrire. Je vais aller mettre un commentaire.

  4. L envie d écrire me taraude mais sauter le pas me fait peur , je t admire, connais-tu le site les nouveaux auteurs ? Je lis régulièrement des livres par ce biais et souvent ceux ci sont publiés en maison d édition si cela t intéresse il faut chercher sur Google les nouveaux auteurs

  5. Avant toute chose, je te tire mon chapeau d’avoir écrit un livre ! La couverture est très belle, et l’histoire a l’air pas mal du tout ! J’espère que tu rencontreras un grand (ou du moins un petit ^^) succès :).
    Merci pour ton retour sur l’auto édition. Pour ma part, j’aime beaucoup découvrir de nouveaux auteurs non reconnus, et parfois à tort !
    Je partage ton article sur twitter, ça t’apportera peut être un peu de visibilité 🙂
    Belle journée
    Elsa

  6. Toutes mes félicitations pour ton bébé ! Merci pour ton retour qui confirme bien ce que je pensais, si tu n’es pas bien entourée, ça peut être galère ! J’aime bien la première de couv’ papier, je ne suis pas allée voir celle en numérique parce que je n’en lis pas 🙂

  7. Coucou,
    J’ai déjà écrit un roman oui, le seul qui soit achevé d’ailleurs, sinon j’ai sous le coude quelques petites choses mais le plus souvent c’est des romans inachevés car je ne trouve jamais une fin qui arrive à me satisfaire LOL
    En tout cas jamais je ne penserais à l’autoédition de peur de me ruiner^^
    Mais c’était intéressant d’avoir ton retour du coup car je ne connais pas bien le milieu de l’auto édition. C’est dommage de ne pas pouvoir corriger ton manuscrit en tout cas !
    Gros bisous 🙂

    1. Si tu veux t’auto-éditer, le mieux c’est de passer par Amazon Publishing. C’est totalement gratuit. C’est ce que j’ai fait pour cette réédition.

  8. je te félicite très sincèrement pour avoir osé éditer. Ce n’est pas facile, je sais qu’il y a plusieurs personnes qui se sont fait avoir en auto-éditant dans certaines maisons d’éditions…. bonne route à ton livre

  9. Wahou c’est une aventure incroyable de publier son propre livre. Je suis admirative, bravo !
    J’ai regardé sur ton lien Amazon et j’aime beaucoup la couverture (même si on dit qu’il ne faut pas juger un livre à da couverture, lol).

  10. Coucou,

    Je te trouve déjà bien courage de l’avoir publier !
    Ce n’est pas évident, la concurrence et dure et le milieu compliqué ! Malgré tout, tu as tout de même réussi à te faire un petit lectorat déjà bien présent et ça c’est top !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.