[Escapade] Une croisière fluviale en Camargue


Voyage / jeudi, mai 24th, 2018

Il y a trois ans, nous étions partis une semaine sur le canal de Bourgogne, invités par les Canalous pour une croisière fluviale.

C’était la première fois que je partais avec l’homme et les enfants mais j’avais fait plusieurs croisières il y a plus de vingt ans, sur la Sarthe, la Mayenne, le Lot ou encore le Canal du Midi. On avait adoré cette expérience en famille et on avait très envie de remettre ça.

Passionné par les chevaux, mon père avait depuis des années envie de découvrir la Camargue en bateau. Et la Miss ayant repris le flambeau de la passion équestre, nous en parlions de plus en plus souvent. Nous avions prévus de partir tous ensemble pendant la semaine des ponts de mai. Les vacances étaient posés, les instits informés de l’absence des enfants et à la base, nous devions partir pour Lisbonne. Et puis on a tardé, les bons prix et les hôtels raisonnables n’étaient plus disponibles et on a décidé de changer le lieu de notre séjour.

Avec ma maman, nous avons regardé les différents sites de location de bateau en nous concentrant sur ceux que nous connaissons : Nicols, le Boat et les Canalous. Nous étions partis il y a trois ans via ces derniers et étions partis pendant des années avec les premiers. Mais pour nous y être pris trop tard, le choix fut très restreint. Nous ne voulions pas payer trop cher et il faut avouer que le Boat et Nicols pratiquent des prix très élevés. Comme nous avions apprécié notre croisière via les Canalous, nous sommes allés faire un tour sur leur site et avons trouvé notre bonheur. Il ne restait plus qu’un seul bateau disponible au départ de Carnon, un Tarpon 37 Premium. Nous avons bénéficié d’une promo au moment de la réservation et avons finalement payé moitié prix.

A la base, nous étions censés faire un trajet de Carnon à Agde en un aller simple mais nous avons changé nos plans car il y avait trop de vent sur l’étang de Thau pour le traverser (il est interdit de le traverser quand il y a plus de 20km/h de vent et il y en avait 50).

Le bateau

Notre bateau était donc un Tarpon 37 qui dispose de deux couchettes et du carré aménageable en lit. Il était plutôt bien équipé avec un frigo/congélateur, une plaque au gaz, un four et un frigo extérieur. Pour les jours de pluie, il disposait aussi d’une télé avec lecteur DVD où nous avons regardé des films (et un match de foot) les soirs où nous sommes restés à bord. En revanche, le lave-vaisselle annoncé n’était pas présent. Le côté Premium fait que nous avions les lits faits, un kit de nettoyage ainsi que des serviettes et des torchons. Si vous prévoyez vous aussi de voyager à 6, je vous préviens : ce bateau n’est pas adapté. Il est idéal pour 4 mais dormir dans le carré, c’est une vraie galère. Tous les soirs, on devait démonter la table en enlevant les pieds, puis glisser le plateau dans des rainures, ajouter un matelas et déplier le linge de lit. Et tous les matins, il fallait faire l’inverse. Et forcément, en plein mois de mai, nous étions réveillés par le soleil à 6h (j’avais investi dans un masque de nuit mais pas l’homme). Ce petit désagrément mis à part, c’est un bateau très sympa et on y était très bien.

A notre arrivée, nous avons été accueillis par l’équipe de la base de Carnon qui nous a montré le fonctionnement du bateau et avec qui on a refait quelques manoeuvres (on a beau avoir déjà fait des croisières, ça n’est pas comme le vélo, ça s’oublie). On m’a souvent posé la question mais non, aucun permis n’est nécessaire pour louer un bateau et faire une croisière fluviale. Le samedi soir, nous sommes restés dormir à Carnon car nous sommes arrivés trop tard pour repartir. Le lendemain, nous sommes partis pour Aigues-Mortes que nous avons tellement aimé que je lui consacrerai un billet dédié dans les prochains jours.

coucher de soleil

croisière fluviale en Camargue

Après la nuit à Aigues-Mortes, nous sommes partis un peu plus loin mais malheureusement, le temps ne fut pas avec nous et dès notre arrivée, on s’est retrouvés sous la pluie. On ne s’est pas laissés abattre et on a commandé des huitres, une soupe de poisson et des dorades à une poissonnerie ambulante qui livre même sur le bateau. Les produits sont super bons, frais et c’est vraiment pas cher. Il faut que je vous retrouve le nom et je le mettrai en édit. On a passé la soirée devant un dessin animé et la nuit sur place. Le lendemain, on est allés à Saint-Gilles pour faire quelques courses, on a mangé sur le bateau et on est repartis vers Aigues-Mortes où on a encore passé la soirée et la nuit.

croisière fluviale en Camargue

croisière fluviale en Camargue

croisière fluviale en Camargue

On est ensuite passés par Carnon pour prendre de l’eau et se brancher pour manger le midi avant de partir vers Palavas-les-Flots. J’ai soulé tout le monde avec la chanson d’Anthony Dupray et on a passé l’après-midi sur la plage. La ville n’est franchement pas très belle mais on a passé un bon moment au soleil et les enfants ont kiffé. On a dormi sur place et le lendemain, on est allés sur le port pour acheter du poisson directement aux marins.

croisière fluviale en Camargue

croisière fluviale en Camargue

On a ensuite pris la direction de Frontignan mais comme on a merdouillé on a pas pu entrer dans le port. En effet, il faut savoir que la porte d’accès au port n’est ouverte qu’à 8h30 et à 16h. Et comme on est arrivés deux minutes trop tard, on a pas pu rentrer. On s’est donc accostés juste avant et on est allés se balader. Et on a ensuite pris la direction de Villeneuve-les-Maguelonne où on a passé la soirée, la nuit et une bonne partie de la journée du lendemain. J’ai vraiment aimé cet endroit et je lui dédierai un billet complet.

Puis on est repartis vers Carnon où on a procédé aux procédures de fin de séjour, au grand nettoyage et où on a mangé (le resto “La moule de Carnon” propose 15 sauces différentes et un menu enfant très sympa).

Le lendemain, on est partis très tôt pour éviter les bouchons et au final, on en a pas eu un seul!

Questions pratiques et avis général

Si vous partez en croisière fluviale en Camargue, il ne faudra pas oublier de prévoir un budget supplémentaire pour les arrêts. Tous les ports sont payants, en moyenne 25-26€ pour passer la nuit, faire le plein d’eau et se brancher à l’électricité. Si vous passez par la base des Canalous, n’hésitez pas à faire les différents pleins, c’est gratuit! Pensez à faire le plein d’eau après les douches, c’est bête à dire mais étant 6 sur la bateau, c’est arrivé plusieurs fois qu’on remplisse le réservoir avant de se rendre compte qu’il restait deux personnes à se doucher… Il y a des prises de bord sur le bateau qui se rechargent quand on navigue. Mais on ne peut pas y brancher de trucs trop gourmands, on oublie donc les brushings et l’épilation ^^

La portion que nous avons faite ne comporte pas d’écluses. On avait déjà fait des croisières, on avait pas forcément besoin de cette découverte et on a trouvé ça chouette de profiter de la vie sans devoir tout arrêter pour passer les écluses. Au final, on a assez peu navigué sur une semaine, à peine 14 heures. On a plus profité de la terre ferme (un comble pour une croisière ^^).

Le bateau n’est pas dur à manoeuvrer, le plus compliqué c’est sans doute l’accostage mais on prend vite le truc. En plus, notre bateau Premium disposait d’un propulseur d’étrave, sorte de direction assistée pour bateau.

Il y a un livre de bord qui présente une carte avec les villes mais aussi les points où s’accoster et s’approvisionner en eau. Il y a aussi un lexique des différents panneaux qui est très utile.

On a trouvé que les bateaux de la flotte des Canalous étaient vieillissants, c’est un peu dommage. Le soir où on a eu le gros orage, le hublot de notre salle de douche a tellement fui que tout a été noyé. Après vérification avec les équipes de la base, il s’est avéré qu’il avait été réparé avec les moyens du bord, sans doute en attente d’un remplacement qui n’a jamais eu lieu. De la même façon, plusieurs équipements du bateau ne fonctionnaient pas très bien (notamment la plancha et la plaque au gaz). J’ai trouvé que ce bateau Premium était moins bien que le bateau non Premium qu’on avait eu il y a trois ans en Bourgogne.

C’est une idée de voyage vraiment top avec des enfants. Il y a trois ans, Raoul était un peu petit et ça n’était pas l’idéal. A presque 6 et 10 ans, les enfants avaient cette fois l’âge parfait pour ça. Ils ont adoré observer les paysages, découvrir la faune et la flore et tenter de pêcher lors de nos arrêts.

crosière fluviale en Camargue

croisière fluviale

croisière fluviale avec des enfants

croisière fluviale en Camargue

Photos par ma Maman, la Miss et moi

J’ai aussi monté une petite vidéo sur notre croisière (elle n’est pas terrible, je vous préviens, il faut vraiment que je trouve un logiciel de montage qui tienne la route >_<) :

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !