Le Fyre Festival ou quand l’influence va trop loin

J’écris ce billet à chaud, alors que je viens tout juste de terminer le documentaire diffusé sur Netflix sur la débâcle du Fyre Festival.

Alors tout d’abord, le Fyre Festival c’est quoi? Et bien c’est tout simplement une des plus grosses arnaques de ces dernières années. Billy McFarland, un jeune entrepreneur et le rappeur Ja Rule ont souhaité organiser un festival de musique de luxe destiné à promouvoir une application visant à réserver des concerts privés de stars. Avant même que quoi que ce soit ne soit un tant soit peu organisé, une énorme campagne a été faite sur Instagram par des influenceurs, notamment Kendall Jenner, Bella Hadid ou encore Emily Ratajkowski. On promettait des villas de luxe, des repas gastronomiques et des concerts de stars. Au final, rien a été prêt dans les temps et les festivaliers n’ont trouvé que des tentes et des matelas détrempés et des sandwiches sous vide mais surtout, il ont du attendre parfois des jours avant de pouvoir rentrer chez eux. Le tout en ayant dépensé des milliers de dollars.

fyre festival

Le documentaire est très intéressant et je vous le conseille car il montre pas mal de choses assez symptomatiques de notre époque. Et notamment, les dérives de l’influence.

En effet, alors même que les organisateurs n’avaient pas de lieu, pas d’artistes ni de logements, le seul fait que des influenceurs stars parlent en des termes assez secrets de ce festival a attisé l’intérêt, à tel point que les billets ont tous été vendus en quelques jours à peine.

Les influenceurs… Personnellement, j’ai beaucoup de mal avec ce mot. Sans doute parce que je suis de la vieille école des blogueuses. De cette époque où il n’y avait pas d’influenceurs. De cette période, j’ai gardé mon franc parler et mon côté spontané. Et j’ai toujours du mal quand on parle de moi en disant que je suis influenceuse. Je ne le suis pas. Car je ne peux pas m’empêcher de penser à la définition même de l’influence. Avoir de l’influence sur quelqu’un c’est avoir un ascendant sur lui, c’est peser sur ses décisions. J’y vois un côté négatif.

Quand je parle d’un produit, c’est parce qu’il me plait, parce que je sais qu’il vous plaira. Parfois, je suis payée pour parler de ce produit, je ne m’en cache jamais mais si j’en parle, c’est que j’y vois un intérêt. Je n’en parle pas pour vous influencer, je n’ai pas ce pouvoir et je n’ai pas envie de l’avoir. J’estime que mes lecteurs sont des gens intelligents qui sont capables de réfléchir. Je vous informe. Ce produit existe, voici ses caractéristiques, à vous de vous faire votre idée.

Le cas du Fyre Festival, c’est exactement comme ces “influenceurs” qui font la promo de sites de montres chinoises vendues dix fois le prix ou de produits miracles pour maigrir. (Petite parenthèse, pour ces derniers produits, il m’est arrivé d’en parler en donnant mon avis -spoiler alert : la marque a cessé le partenariat-).

fyre festival

L’influence du fake. La vie rêvée, les voyages au bout du monde, les fringues de luxe, les enfants parfaits, les jobs de rêve. Ca vend du rêve, ça fait rêver dans les chaumières, les followers s’accumulent et au bout du compte, les gens achètent tout et nimporte quoi.

Voilà comment des milliers de gens ont acheté des pack VIP une petite fortune tout ça parce que des mannequins et des instagrameurs ont publié un carré orange en promettant un truc de dingue.

Voilà pourquoi je ne serai jamais une influenceuse et sans doute pourquoi mon compte Insta plafonne à moins de 2000 followers. Mais aussi pourquoi je me regarde dans la glace en me disant que je suis une personne plutôt chouette. (Je connais des instagrameuses à plus de 10K qui sont adorables, je ne les mets pas toutes dans le même panier).

Si vous avez un avis sur la question, je serai ravie de l’avoir en commentaire 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !