Mes dernières lectures #52

Mes dernières lectures #52

Pour la première fois de ma vie, j’ai connu une grosse panne de lecture ces dernières semaines. Impossible de lire plus de quelques pages, un enfer!

Mais j’ai finalement réussi à dépasser ça et je crois bien que je suis repartie!

Outlander, Tome 5 : La croix de feu de Diana Gabaldon
Catégorie 51 : Un roman dont l’un des personnages est médecin

L’histoire : 1770, Caroline du Nord. Exilés dans le Nouveau Monde, les Fraser y ont trouvé leur place. Claire, devenue guérisseuse, tente d’aider les gens grâce à ses remèdes et ses connaissances. De son côté, Jamie a gagné la confiance du gouverneur. Néanmoins, la guerre d’Indépendance approche à grands pas et des émeutes éclatent de toute part.
Mon avis : J’ai mis presque deux mois à arriver au bout de cette écoute (en intercalant des livres papier/ebooks entre deux quand même). Il ne se passe pas grand chose pendant ces 1500 pages ou 25h d’écoute. La vie de tous les jours, la milice, les petits drames… Bref, rien de très romanesque…

2etoilesetdemi

Fille de l’orage (Cygne Noir 1) de Richelle Mead
Catégorie 42 : Un livre où il est question de magie

Fille de l'orage (Cygne noir, #1)

L’histoire : Ça, c’est tout moi ! Aucune vie sexuelle pendant des mois, et d’un coup, tous les obsédés de l’Outremonde se mettent à me courir après…
Eugenie Markham est chamane. Dotée de grands pouvoirs, elle exerce un fructueux business en bannissant de notre monde les Faës et autres esprits qui s’y aventurent. Engagée pour retrouver une ado enlevée dans l’Outremonde, Eugenie découvre une prophétie qui met au jour des secrets bien gardés de son passé et lui réserve de très désagréables perspectives d’avenir ! Eugenie a beau manier la baguette avec autant d’assurance que le flingue, il lui faut des alliés pour une telle mission. Elle aura Dorian, un roi Faë séducteur avec un faible pour le bondage, et Kiyo, un magnifique changeforme.
Mon avis : Autant j’ai adoré la saga Vampire Academy de la même autrice, autant là, j’ai eu du mal à finir. L’histoire de base pourrait être intéressante mais on est bien trop sur la romance et la vie amoureuse de l’héroïne pour vraiment profiter du reste. Ce qui est assez dommage car les descriptions de l’Outremonde et les différents personnages sont assez intéressants. Limite c’est l’héroïne qui l’est le moins…

La Prisonnière du temps de Kate Morton
Catégorie 26 : Un livre avec un élément temporel dans le titre Reçu en service de presse

La Prisonnière du temps par [MORTON, Kate]

L’histoire : À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de l’art. Mais à la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d’Edward Radcliffe est brisée. Plus d’un siècle plus tard, Elodie Winslow, jeune archiviste à Londres fiancée à un golden-boy qui l’ennuie, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d’une femme à la beauté saisissante en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d’une demeure au bord de l’eau. Pourquoi le Birchwood Manor semble-t-il si familier à Elodie ? L’inconnue de la photo pourra-t-elle enfin livrer tous ses secrets ? Et si, en l’entraînant sur les traces d’une passion d’un autre siècle, son enquête l’aidait à percer le mystère de ses propres origines et à enfin mener la vie qu’elle désire ?
Mon avis : j’avais adoré La scène des souvenirs de cette autrice et le résumé me donnait vraiment envie. Et pourtant, c’est en lisant ce livre que ma panne de lecture s’est manifestée. J’ai mis plus de deux semaine à le terminer alors même que j’aurais mis deux ou trois jours en temps normal. L’histoire est pourtant intéressante et les différentes époques et histoires s’imbriquent dans un puzzle parfois complexe. Mais cette fois, j’ai été moins séduite.

La chambre des merveilles de Julien Sandrel
Hors challenge – Livre audio

La Chambre des Merveilles (Littérature Française) par [Sandrel, Julien]

L’histoire : Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet. Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie. Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait. Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans…
Mon avis : une gentille écoute, avec la belle voix de Sophie Duez. Beaucoup de bons sentiments, un brin de psychologie de bistrot et de grandes idées dans l’esprit de “Ta vie commence…” de Raphaëlle Giordano (mais en mieux!). C’est sympa mais ça s’oublie aussi vite que ça se lit (par contre, j’ai envie d’aller à Budapest maintenant!)

2etoilesetdemi

Quand l’amour s’en mail de Tamara Balliana
Hors challenge – Reçu en service de presse

Quand l'amour s'en mail

L’histoire : Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond ! Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement…
Mon avis : après ma petite panne, j’ai eu envie de lire un livre “facile”. J’avais apprécié les deux romans de Tamara Balliana que j’avais lu donc je me suis dit que celui-ci pourrait me “débloquer”. Au final, c’est une mignonne petite histoire qui se lit bien. Idéale pour l’été!

J’ai quelques lectures encore à vous partager mais je les garde pour un prochain billet dans les jours qui viennent ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !