Trouver du positif dans le confinement

La troisième semaine de confinement est bien avancée et clairement, ça devient compliqué. Mais je trouve quand même du positif!

Bon, clairement, posons les choses dès le départ, on est dans une situation très confortable. Je suis en télétravail mais mon activité est extrêmement ralentie, l’homme est en chômage partiel, on a une grande maison, une cour et on s’aime. Ça facilite quand même grandement les choses.

Pour autant, ça n’est pas facile tous les jours. L’homme qui a toujours besoin de sortir, Raoul qui est en mouvement perpétuel et la Miss pour qui les copines sont au centre de son monde ont parfois du mal. Perso, je pense que le confinement a été créé pour moi. Du moment que j’ai des livres, des séries, que je peux écrire, faire du sport et manger, je suis heureuse.

Mais au final, cette période a des côtés positifs pour tous…

Pillows, Bed, Bedding, Bedroom, White, Sleep, Home

On peut vivre à notre rythme

Toute l’année, je me lève péniblement à 7h15 puis je réveille la Miss. Une fois qu’elle est partie au collège, je réveille Raoul vers 8h et la plupart du temps, il ronchonne car il veut encore dormir. On est des couche tard/lève tard et ce rythme n’est pas pour nous. En ce moment, les enfants sont au lit à 22h30 et ils bouquinent pendant un moment. Raoul se lève vers 10h-10h30 et la Miss entre midi et 13h. De mon côté, je me couche vers minuit et me lève à 9h. Je profite d’une heure en solo ou avec l’homme avant de commencer la journée. On mange plus tard, on fait les devoirs quand on est prêts, bref, on se laisse vivre!

On a du temps pour faire des choses

On a désormais pris notre rythme pour l’école à la maison. Raoul reçoit son programme tous les jours et il met entre 1h et 2h pour tout faire. Il faut être avec lui pour le pousser car il a tendance à être un poil faignant. Mais du coup, je me pose à côté de lui avec mon crochet et ça fonctionne bien. Un jour sur deux, l’homme prend le relais. La Miss travaille en même temps, on étale les trucs à faire sur la semaine et si elle n’a pas fini, elle travaille un peu le weekend. Du coup, on fait la cuisine, on fait du pain, on bricole (d’ailleurs on regrette de ne pas être allés acheter de quoi finir la maison avant que les magasins ferment)…

Heart, Love, Romance, Valentine, Harmony, Romantic

On se redécouvre

Clairement, la vie à notre rythme sans courir fait du bien au moral et aux relations. Même si c’est parfois compliqué avec la Miss (une zébrelle c’est compliqué, une zébrelle adolescente c’est parfois l’enfer), dans l’ensemble on passe de bons moments. On le savait déjà, Raoul est un clown, on en a la preuve désormais. Le fait d’être obligé de passer du temps ensemble nous incite à mettre de l’eau dans notre vin et à se remettre en question. Ça fait du bien parfois.

On apprend à gérer différemment ses relations

Le fait de ne pas pouvoir se voir est parfois un peu compliqué. Du coup, on trouve d’autres façons de garder le contact. On se fait des apéros Skype, la Miss fait des visios avec ses copines, on se téléphone, Raoul fait des classes virtuelles (sans travailler) avec ses copains et ses maîtresses. C’est différent mais le lien est là et on n’en sera que plus contents de se retrouver en vrai!

Sunblock, Skincare, Healthy Skin, Heart, Skin Care

Je prends soin de moi

J’avoue que très égoïstement, le fait d’avoir du temps pour moi me fait un bien fou. Gommage, épilation, soins, cure de sébum et bain d’huile pour mes cheveux, je profite de ce temps à la maison pour me faire du bien!

On apprend à improviser… et à relativiser!

Depuis le début du confinement, je cuisine beaucoup plus. Sauf que… parfois, il me manque des ingrédients et contrairement à d’habitude, je ne peux pas aller à la supérette pour acheter ce qu’il faut. Alors j’improvise! De la même façon, on relativise sur les devoirs et parfois on improvise aussi. On est pas profs et parfois, on galère. Alors ce qui n’est pas fait aujourd’hui le sera demain. Ou pas du tout!

Et vous, comment se passe le confinement chez vous?

8 Comments

  1. Une parisienne à Vincennes

    3 avril 2020 at 15 h 31 min

    Je commence à m’y faire et à y trouver du confort mais les copines et les sorties me manquent

  2. Carole Nipette

    3 avril 2020 at 15 h 56 min

    Aucun souci pour moi si ce n’est que je n’ai le temps de pas grand chose en télétravail… par contre je suis en vacances ce soir et je compte bien profiter enfin du confinement pendant une dizaine de jours ! le confinement ne me pèse pas, ce qui me pèse c’est la suite…

  3. Trouver du positif dans le confinement

    3 avril 2020 at 16 h 02 min

    […] Ce site est en cours de chargement, veuillez patienter. Toutefois, si vous souhaitez l'afficher tout de suite, Cliquez ici […]

  4. lexou

    3 avril 2020 at 18 h 35 min

    Côté rythme c’est exactement comme chez nous! Par contre la vie sociale me manque !aller au restau, boire un verre, aller au ciné…

  5. sysyinthecity

    4 avril 2020 at 8 h 02 min

    un peu comme toi pour le rythme, on se prend la tête toute l’année avec les horaires et le reste, alors pourquoi enfin ne pas en profiter pour lâcher prise ?♥

  6. Pat

    4 avril 2020 at 8 h 15 min

    Le confinement est également fait pour moi. Changer de rythme me fait énormément de bien.
    C’est la sortie du confinement qui me pose question

  7. Ysaline

    4 avril 2020 at 10 h 13 min

    Bonjour,
    Un peu comme vous, “du moment que j’ai des livres, que je peux écrire”, que je peux regarder mes émissions favorites (notamment les jeux) à la télé, faire à manger, avoir ma famille autour de moi, vivre à mon rythme (sans être dépendante de la pendule), je suis heureuse.
    Ma famille et moi avons la grande chance d’habiter dans une maison à la campagne avec une cour, un potager que je cultive et des poules (pour avoir ds œufs !).
    Je suis RAVIE de laisser la voiture au garage. Pour le moment, je ne l’utilise qu’une fois toutes les deux semaines pour aller en courses. Je suis habituée à avoir du stock en épicerie, j’ai mes conserves (fruits et légumes), mes confitures et deux congélateurs pour stocker pain, poulets “maison”, viande achetée en gros chez un producteur local et autres trésors du jardin. Donc, c’est Byzance ! Dans ces moments, on voit comme il est précieux d’avoir une certaine autonomie en ayant un potager et en tirant profit de ce qu’il peut rapporter (en faisant des conserves !). Je passe souvent pour une personne “vieux jeu” lorsque je parle des conserves que je fais. Là, je suis bien contente de les avoir… et j’en connais quelques-un(e)s qui se mordent les doigts d’avoir donné des légumes, des fruits cet été plutôt que de les avoir transformés…
    Bon courage aux malades, aux soignants, aux personnes seules, à celles qui sont enfermées dans des appartements, aux personnes qui continuent de travailler en prenant des risques…
    Que ce week-end vous soit aussi agréable que possible.

  8. Girls n Nantes

    6 avril 2020 at 9 h 51 min

    ça commence à être long
    les vacances arrivant à grand pas, les enfants sont frustrés et déçus
    vivement la fin !

Leave a Reply