Mes dernières lectures #70

Au programme de ces dernières lectures : du frais, du léger, de la romance… Pour m’aider à ENFIN terminer mon nouveau roman! Et puis un roman graphique qu’on m’a prêté et que j’ai dévoré!

Je veux un homme qui… de Tamara Balliana
Catégorie 22 : un livre dont l’un des personnages a le même prénom qu’un de vos proches
Reçu en service de presse

L’histoire : Oriane, jeune policière sportive et célibataire, ne rencontre que des hommes qui ne l’intéressent pas, ou qui ne sont pas disponibles à l’instar de Jules, le patron du Café de la Place de Cadenel, qu’elle aime secrètement depuis l’adolescence. De son côté, Jules est plutôt préoccupé par la préparation de sa soirée, qui s’annonce mémorable. Pari réussi… mais pas tout à fait comme il l’imaginait ! Voir tous ses plans partir en fumée, et se retrouver au poste menotté par Oriane ne faisait certainement pas partie du programme. Mais à cette occasion, lui qui n’a toujours accordé qu’une attention distraite à la jeune femme, s’aperçoit qu’il peut compter sur elle.
Mon avis : Les livres de Tamara Balliana ne déçoivent pas car ils sont mignons. Ça peut paraître un peu bizarre de dire ça d’un roman mais c’est l’effet que ça me fait. Je ne ressors jamais bouleversée de mes lectures, je ne m’attache pas particulièrement aux personnages mais j’aime bien. Comme d’habitude, j’ai passé un bon moment.

Est-ce que Maxence embrasse bien ? de Christelle Da Cruz
Hors challenge – Reçu en service de presse

L’histoire : Se faire larguer après dix ans de relation et emménager seule pour la première fois de sa vie ? Ce n’est pas tout à fait ce que Caroline avait imaginé pour ses trente ans. Perdue au milieu des cartons (et dans sa vie), elle tombe sur son vieux journal intime et y redécouvre les questions qu’elle se posait quand elle avait quinze ans. Est-ce que tu es heureuse ? Est-ce que Love Actually est aussi bien que tu l’espérais ? Est-ce que Maxence embrasse bien ? Justement, elle n’a rien de prévu dans les prochains mois, si ce n’est sortir avec ses amis pour oublier son ex. Alors pourquoi ne pas en profiter pour chercher une réponse à toutes ces questions ?
Mon avis : Encore une mignonne histoire sur un sujet souvent traité : les rêves et questionnements d’adolescence vs la réalité de la vie d’adulte. C’est un roman qui se lit vite et facilement et qui sera parfait sur la plage!

Rendez-vous au Cupcake Café de Jenny Colgan
Catégorie 46 : un livre avec le mot café dans le titre
Ecouté en version audio

Rendez-vous au Cupcake Café par [Jenny Colgan, Anne Remond]

L’histoire : Izzy est indéniablement douée pour la pâtisserie ! Ses collègues de la City se régalent chaque semaine des délicieux gâteaux qu’elle apporte au bureau. Elle tient ce talent de son grand-père qui a consacré sa vie entière à sa boulangerie. Quand elle est brutalement licenciée, Issy décide de suivre son cœur et de se consacrer à sa passion pâtissière. Mais ouvrir une boutique à Londres n’est pas de tout repos. La jeune femme découvre rapidement que de nombreuses personnes sont prêtes à lui mettre des bâtons dans les roues pour faire capoter son projet de Cupcake Café.
Mon avis : Alors… Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé. C’est une chouette histoire, l’héroïne est sympa, les personnages secondaires aussi. Sauf que j’ai lu les différents opus de la petite boulangerie de la même autrice et que j’ai vraiment l’impression d’avoir lu le même roman en version cupcakes. C’est quoi le prochain? Allez, je propose “Rencontre chez le caviste”!

2etoilesetdemi

Un été dans la ville de l’amour de Sarah Morgan
Catégorie 39 : un livre avec des oiseaux sur la couverture

Un été dans la ville de l'amour

L’histoire : Pour célébrer leur vingt-cinquième anniversaire de mariage, Grace a prévu une surprise de taille pour son mari : une escapade romantique à Paris. Mais ce dernier lui a aussi réservé une annonce surprise : il souhaite divorcer. Dévastée par la nouvelle, Grace fait ses bagages et s’envole, seule, pour la capitale. Lorsqu’Audrey quitte Londres pour la France, c’est avec la ferme intention de s’éloigner d’une mère alcoolique. Son objectif : dégoter un job dans une librairie et se familiariser avec le french kiss. Seulement, avec la barrière de la langue et sans argent, ses projets paraissent plus compliqués qu’elle ne le pensait. La rencontre entre les deux jeunes femmes va alors tout changer. Et leur amitié naissante, bien que surprenante, pourrait bien devenir la meilleure chose qui pouvait leur arriver…
Mon avis : Point de romance ici mais une très belle histoire d’amitié entre une femme qui vient de se faire quitter par son mari après 25 ans de mariage et une jeune femme de l’âge de sa fille qui part à Paris pour prendre une bouffée d’air après une vie entière à gérer sa mère alcoolique. C’est une chouette lecture d’été, même si mon avis positif est atténué par les clichés sur la France (tellement américains) et une fin qui ne me satisfait pas…

Le choix de Désirée et Alain Frappier
Catégorie 21 : un livre témoignage

Le Choix    Format Album

Pourquoi ces voyages en train qui l’emmènent toujours ailleurs, avec pour seule compagnie une valise et une carte famille nombreuse ? Pourquoi ce sentiment de n’être jamais à sa place ? Pourquoi ce slogan réclamant le droit à l’avortement semble-t-il lui être adressé ? Pourquoi ce prénom si peu approprié ? Les réponses à ces questions se trouvent au fond d’un carton oublié dans le grenier de la maison familiale.
Mon avis : Au travers de sa propre histoire, Désirée Frappier raconte une part de l’histoire contemporaine. Cette histoire pas si lointaine où les femmes n’avaient pas le choix de disposer de leur corps. De son adolescence, ballottée de famille d’accueil en internats à sa rencontre avec des membres du MLAC (Mouvement pour la Libération de Avortement et de la Contraception), elle raconte les petits grands événements des années 70 à aujourd’hui autour d’un même thème : la liberté de choisir.

Et vous, quels sont vos derniers coups de coeur?

7 Comments

  1. Maricé

    15 juin 2020 at 9 h 42 min

    J’ai fini “lettres de washington square” de Anne Icart, une jolie histoire de paternité déniée sur fond de culpabilité, et “femmes sans merci” un tout petit opus de Camilla Läckberg qui se lit d’une traite et où les personnages masculins ne sont vraiment pas …valorisés? Aimables? Disons qu’ils ne représentent pas le meilleur de leur sexe, quoi. Sauf que tu te dis que ça existe vraiment, des hommes comme ça…

  2. Julesetmoa

    15 juin 2020 at 10 h 10 min

    Le choix a l’air très sympa. Je viens de terminer un Musso .. pas de surprise, pas de déception.

  3. Féelyli

    15 juin 2020 at 11 h 24 min

    Je viens de charger le dernier Camilla Läckberg sur ma liseuse et j’attends avec impatience la sortie du dernier titre de Virginie Grimaldi, ce sera donc mes 2 prochaines lectures. J’espère avoir un peu de temps cette semaine, mais ce n’est pas gagné.

  4. sysyinthecity

    15 juin 2020 at 13 h 47 min

    J’ai envie de lire toute ta sélection, j’aime bien ces livres comme tu dis “mignon” qui font du bien, sans se prendre la tête

  5. Sophie

    15 juin 2020 at 20 h 59 min

    En mai j’ai lu un livre de Juliette Abecassis et là j’attends un livre de carène ponte que j’ai hâte de commencer

  6. Girls n Nantes

    16 juin 2020 at 11 h 07 min

    je me suis replongée dans du nicci french et je kiffe
    je suis très polars en ce moment 🙂

  7. Ma semaine 25/53 en 2020 - Mademoiselle Farfalle

    22 juin 2020 at 8 h 00 min

    […] semaine, je vous ai parlé de mes dernières lectures et de mon cinéma (dé)confiné. Je vous ai aussi présenté les nouveaux feutres textiles de chez […]

Leave a Reply