Mes dernières lectures #81

Pour ce premier billet lectures de l’année 2021, je vais vous présenter mes six premières lectures de l’année qui entrent toutes dans une catégorie du challenge.

Noël et préjugés de Tonie Behar, Isabelle Alexis, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille
Catégorie 22 : un livre dont l’histoire se passe à Noël

Noël et Préjugés

Les histoires : Pour Noël, Eva se voit offrir une cure d’amaigrissement détox en Savoie, Cassandra un séjour de rêve dans un hôtel perdu dans les montagnes. Lisa se réfugie chez sa psychanalyste, terrifiée à l’idée de revoir son amour de jeunesse. Vincent tente désespérément de reconquérir son ex avec l’aide d’un coach en séduction loufoque. Lara est enfermée dans un magasin de jouets avec son chef qu’elle exècre, quant à Charlie, elle est coincée dans une tempête de neige à New York, coupée du monde à un moment crucial… Ces six personnages ne se connaissent pas, mais sont liés à leur insu par le même roman : une ancienne édition d’Orgueil et Préjugés à la couverture rouge, qui passe de main en main et pourrait leur porter chance… Ou pas !
Mon avis : Je n’avais pas eu l’occasion de lire le recueil 2019 de la TeamRomCom mais je dois avouer que ça n’est pas le meilleur opus. Aucune nouvelle ne m’a particulièrement plu, contrairement aux autres années. Une lecture sympa mais sans plus…

Note : 2.5 sur 5.

Une rencontre au bord de l’eau de Jenny Colgan
Catégorie 48 : un roman qui se passe sur une île

L’histoire : Flora MacKenzie a troqué sa vie londonienne pour ouvrir un charmant café au bord de l’eau sur l’île écossaise de Mure, où elle a retrouvé sa famille. Elle vit désormais avec Joel, son ancien patron au caractère bien trempé. Mais Flora va découvrir que la vie lui réserve de nouvelles surprises, comme ces baleines qui s’approchent de la plage. Est-ce un bon ou un mauvais présage ? Avec Lorna, sa meilleure amie institutrice sur l’île, elles vont au même moment découvrir l’histoire de Saïf, un médecin réfugié, qui va bouleverser les habitudes des habitants de la petite île.
Mon avis : J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette nouvelle trilogie mais j’ai été un peu déçue par ce deuxième. J’ai trouvé qu’il y avait trop d’histoires entremêlées, ce qui fait qu’on a du mal à s’intéresser à une en particulier. Que ce soit Saïf, Joël ou Colton, chacun méritait qu’on s’intéresse plus spécifiquement à lui. Mais bien-sûr, je lirai le tome 3!

Note : 3 sur 5.

Présentes de Lauren Bastide
Catégorie 15 : un livre féministe

” Être visibles. Marcher dans la rue sans peur. Exprimer haut et fort nos opinions. C’est ce que la société interdit aux femmes. Et c’est le programme de ce livre. Messieurs qui tenez les manettes, si vous voulez régler le problème, les chercheuses et militantes féministes ont fait le boulot. Les mécanismes sont identifiés, les solutions existent. Tout est là. Ce qu’il manque maintenant, c’est votre volonté. Or, chaque jour, on constate qu’elle est nulle. Manifestement, l’idée de vivre dans un monde où les femmes seraient vraiment les égales des hommes ne vous emballe pas plus que ça “.
Mon avis : J’ai offert ce livre à ma Maman pour Noël et je l’ai lu pendant la semaine que j’ai passé chez eux. Je l’ai tellement aimé que j’en ai fait un billet dédié ici.

Note : 5 sur 5.

À mains nues de Leïla Slimani et Clément Oubrerie
Catégorie 36 : Un livre basé sur des faits réels

À mains nues - Tome 1 (À mains nues T1) par [Leïla Slimani, Clément Oubrerie]

L’histoire : Histoire romancée de la vie de Suzanne Noël, pionnière de la chirurgie plastique. Pendant la première guerre mondiale, elle va participer à faire gagner à la chirurgie réparatrice ses
lettres de noblesse. Au côté du professeur Hippolyte Morestin, Suzanne Noël opère les soldats défigurés par les obus et développent, sur ces ” gueules cassés ” des protocoles chirurgicaux révolutionnaires.
Mon avis : J’avais hyper hâte de lire cette BD et je suis la première a l’avoir réservée à la médiathèque. La vie (injustement méconnue) et le travail de Suzanne Noël sont absolument passionnants mais je suis un peu restée sur ma faim en lisant cette BD. J’aurais aimé que les techniques soient un peu plus approfondies. J’ai plus eu l’impression que l’accent était mis sur la vie privée de Suzanne Noël, plutôt que sur ses réalisations…

Note : 3 sur 5.

La chronique des Bridgerton (Tome 1) – Daphné et le duc de Julia Quinn
Catégorie 47 : Un roman qui a été adapté en film ou en série

La chronique des Bridgerton (Tome 1) - Daphné et le duc par [Julia Quinn, Cécile Desthuilliers]

L’histoire : À la naissance de son fils, le duc de Hastings jubilait. Hélas, l’enfant bégaie ! Affront insupportable pour le duc, qui l’a renié sans pitié. Le jeune Simon a donc grandi, solitaire et assoiffé de revanche. Après de brillantes études, il a bourlingué de par le monde jusqu’à la mort de son père, et c’est désormais porteur d’un titre prestigieux qu’il revient en Angleterre où il est assailli par une horde de mères prêtes à tout pour marier leurs filles. Mais Simon ne s’intéresse pas aux débutantes. Sauf peut-être à Daphné Bridgerton, qu’il a rencontrée dans des circonstances cocasses. Comme Simon, elle voudrait qu’on la laisse en paix. Une idée machiavélique naît alors dans l’esprit du duc…
Mon avis : Après avoir binge-watché la première saison de la série Netflix, j’ai voulu lire le livre dont elle est adaptée. Il y a pas mal de différences avec la série. Certains personnages comme la Reine, le Prince Friederich ou Sienna n’existent pas, d’autres comme Héloïse ou Penelope ne font qu’une petite apparition (elles sont plus présentes dans les suites). Mais ce qui m’a le plus frappée c’est le personnage de Daphné que je trouve bien plus intéressant dans le livre que dans la série. En tout cas, je lirai les autres livres!

Note : 3.5 sur 5.

Pilules bleues de Frederik Peeters
Catégorie 14 : Un roman graphique

L’histoire : Le narrateur raconte sa rencontre et son histoire d’amour avec une jeune fille. Elle et son petit garçon de cinq ans sont séropositifs. Chaque jour, l’enfant doit avaler de minuscules pilules bleues pour lutter contre la maladie. Sans complaisance ni apitoiement, Frederik Peeters relate leur vie quotidienne à tous les trois, avec ses moments de doute, ses lueurs d’espoir et ses instants de pur bonheur.
Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce roman graphique autobiographique à la fois tendre et drôle. J’ai tout particulièrement aimé le dessin si particulier et le fait que l’on apprenne des choses essentielles sur le VIH tout en suivant l’histoire des protagonistes.

Note : 4 sur 5.

J’ai encore de belles lectures prévues pour les jours à venir dont la lecture commune du mois de janvier pour le challenge!

9 réflexions au sujet de « Mes dernières lectures #81 »

  • Ping :Mes dernières lectures #81 - Les Blogueuses

  • 18 janvier 2021 à 10 h 15 min
    Permalink

    Hello,
    Tu as bien avancé dis donc; moi je suis en train de lire un roman policier, pour l’instant j’adore, deux morts pour l’instant et j’espère un troisième ^^ lol . Bonne lecture et bonne semaine

    Répondre
  • 18 janvier 2021 à 11 h 31 min
    Permalink

    très chouettes lectures !
    ici je tente du Olivier Adam sans réel succès 🙁
    bonne journée

    Répondre
  • 18 janvier 2021 à 12 h 47 min
    Permalink

    Comme toi, j’ai binge Watching la série La chronique des Bridgerton. J’avais envie de lire les livres … tu me confirmes que je peux me lancer dans la lecture !

    Répondre
  • 18 janvier 2021 à 13 h 46 min
    Permalink

    Je n’ai pas encore regardé Brigerton, je suis en train d’essayer de terminer assez péniblement Sabrina ^^’
    “Noël et préjugés” , effectivement, je l’avais trouvé sans plus… du coup, j’ai même pas réussi à me mettre à celui de 2020 ^^’

    Répondre
  • 18 janvier 2021 à 16 h 54 min
    Permalink

    Je ne connais aucun de ces livres dont “présentes” dont tu as déjà parlé.

    Répondre
  • Ping :Ma semaine 3/52 en 2021 - Mademoiselle Farfalle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *