Mes dernières lectures #83

Pas mal de BD et romans graphiques dans mes lectures ces derniers temps. Merci à la médiathèque qui me fournit!

Rosalie Blum – Tomes 1 à 3 de Camille Jourdy
Catégorie 8 : Un livre lu durant un week-end

L’histoire : Vincent, 30 ans, célibataire, solitaire mène une vie ennuyeuse et routinière partagée entre son salon de coiffure et sa mère possessive et farfelue. Un jour, il croise Rosalie dont le visage lui parait étrangement familier. Sous prétexte de vouloir l’identifier, il se met à la suivre. Immergé clandestinement dans la vie de cette femme pour le moins étrange, Vincent va être amené à remettre en cause les choix de sa propre existence.
Mon avis : On m’avait conseillé cette trilogie de BD et je l’ai donc réservée à la bibliothèque. Je les ai dévorées pendant un weekend enneigé. Les personnages mènent une vie banale mais de petits détails les rendent intéressants et attachants. Si on comprend assez vite le dénouement (enfin, si on peut appeler ça un dénouement car il n’y a pas de grand mystère), on passe un joli moment de lecture.

Note : 3.5 sur 5.

L’étonnante Famille Appenzell de Benjamin Lacombe et Sébastien Pérez
Catégorie 56 : Un livre que vous pouvez finir en un jour

«  Ma grand-mère se nommait Eugénie. Eugénie Appenzell.
D’elle, je tiens mes longs cheveux bouclés et, dit-on, mon caractère bien trempé. Peu de jours avant ma naissance, grand-mère Eugénie quitta les siens. En héritage, elle me laissa une boîte remplie de photographies et de lettres. “Pour que tu connaisses ta famille”, m’avait-elle écrit. Durant des années, j’ai démêlé les liens et les intrigues qui unissent ces personnes extraordinaires. J’ai pleuré et j’ai ri… Aujourd’hui, je vous livre leur histoire. Mon histoire. Celle de l’étonnante famille Appenzell.
Mon avis : Il s’agit d’un livre jeunesse que j’ai lu un peu par hasard. Comme toujours avec Benjamin Lacombe, c’est beau. C’est très beau même. L’histoire de la famille en elle-même n’est pas forcément originale mais les dessins fourmillent de tant de détail et sont tellement sublimes que l’histoire… passe au second plan!

Note : 3.5 sur 5.

L’île aux mille sources de Sarah Lark
Catégorie 59 : Un livre dont le titre comporte cinq mots

L'île aux mille sources par [Sarah Lark]

L’histoire : Londres, 1732. Nora, la fille d’un riche négociant, a perdu Simon, son premier amour, avec qui elle rêvait d’horizons lointains. Pour satisfaire ses envies d’exotisme, la jeune femme accepte d’épouser un veuf bien plus âgé qui possède une plantation en Jamaïque. Nora embarque alors pour les Caraïbes, a la découverte d’une île enchanteresse. Mais, bien vite, elle déchante : les conditions de vie des esclaves dans les champs de canne la révoltent. Décidée a faire évoluer les mentalités, Nora pourra compter sur le soutien de Douglas, le fils d’Elias. Mais la révolte gronde, qui pourrait bouleverser a jamais la vie de Nora.
Mon avis : J’aime les histoires de Sarah Lark qui nous emmène toujours dans des contrées lointaines. Cette fois, c’est vers la Jamaïque que nous partons. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, j’ai trouvé que le début était très long. Toute la partie autour de la mort de Simon et du deuil de Nora traine en longueur. J’ai bien plus aimé l’histoire dès lors qu’elle arrive en Jamaïque.

Note : 3.5 sur 5.

Toujours plus, + = + de Léna Situations
Catégorie 49 : Un livre écrit par une célébrité

Parce que, depuis le lycée, Lena est une adepte du développement personnel, elle a souhaité faire de ce livre un guide pratique à destination des jeunes pour dire NON à la déprime, à la morosité et à la spirale du négatif ; OUI au positif, à la joie, à l’acceptation de soi et à la réussite. Un manuel pratique et militant, de bonne humeur et d’esprit positif, qu’elle résume elle-même sous cette formule : + = +
Mon avis : C’est sans doute assez étonnant de retrouver ce livre parmi mes lectures. En effet, je ne suis pas vraiment la cible. Mais en le voyant sur l’étagère des nouveautés de ma médiathèque, je l’ai pris sur un coup de tête, par pure curiosité. Parce que c’est un énorme succès en librairie mais aussi et surtout parce que ce succès a été décrié (par des hommes cis blancs et très certainement jaloux). Je ne suis pas une grande fan des livres de développement personnel. Mais pour le coup, j’ai trouvé ce livre sympa, bien pensé et totalement adapté à sa cible, les adolescent.e.s. Après l’avoir lu, je l’ai passé à la Miss (qui n’en revenait pas que je l’aie pris à la médiathèque d’ailleurs ^^).

Note : 3 sur 5.

Un monde terrible et beau d’Eleanor Davis
Catégorie : Catégorie 41 : Un livre dont l’histoire comporte une naissance

L’histoire : État policier, guerre à l’arme chimique, urgence environnementale… C’est dans cette société terrifiante qu’Hannah et Johnny essaient d’avoir un enfant. Entre deux manifestations pacifistes, Hannah s’occupe de personnes âgées, encourage son compagnon à leur construire une maison dans la forêt – tente de trouver un sens au monde qui l’entoure et la force de rêver à un avenir meilleur.
Mon avis : C’est encore une fois une trouvaille de médiathèque. Je fouinais dans les romans graphiques et les BD quand mon oeil a été attiré par ce roman graphique rangé dans les nouveautés. C’est le titre qui m’a donné envie de le lire, sans même connaître l’histoire. Le monde décrit par Eleanor Davis pourrait être le nôtre si on ne se bats pas. Un monde dominé par le fascisme, avec des privations de libertés quelles qu’elles soient. Mais dans ce monde très sombre, Hannah et Johnny veulent voir de l’espoir et tentent de faire un enfant. Ce qui nous maintient en vie, c’est l’espoir.

Note : 4 sur 5.


Avez-vous fait de belles lectures récemment?
Avez-vous des romans graphiques ou des BD à me conseiller?

8 réflexions au sujet de « Mes dernières lectures #83 »

  • Ping :Mes dernières lectures #83 - Les Blogueuses

  • 17 février 2021 à 12 h 46 min
    Permalink

    Je connaissais Rosalie Blum mais en tant que film car la plupart des scènces ont été tournées à Nevers, dans la Nièvre où j’ai grandi. Mais je ne savais pas qu’il y avait une bd à l’origine.

    Répondre
    • 17 février 2021 à 14 h 04 min
      Permalink

      Et moi à l’inverse, j’ai découvert qu’il existait un film après coup ^^

      Répondre
  • 18 février 2021 à 9 h 09 min
    Permalink

    coucou
    j en connais aucun
    la j’ai entrepris de lire des livres de la maison Le diable Vauvert et c’est sympa 🙂

    Répondre
  • 18 février 2021 à 13 h 47 min
    Permalink

    Sais tu qu’il y a un adaptation de Rosalie Blum avec Noémie Lvovsky. Je ne connais pas les autres titres.

    Répondre
    • 18 février 2021 à 17 h 55 min
      Permalink

      Oui j’ai vu ça après ma lecture mais je ne connaissais pas avant

      Répondre
  • 20 février 2021 à 9 h 57 min
    Permalink

    Pas mal de romans graphiques que je lirais si je tombe dessus…
    Rosalie Blum j’ai beaucoup aimé le film !
    J’ai adoré la trilogie Heartstopper, In Waves et Tornhill lus l’an dernier…

    Répondre
    • 20 février 2021 à 18 h 34 min
      Permalink

      Tout le monde me parle du film que je n’ai jamais vu. Il faut que je remédie à ça ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *