Mes dernières lectures #95

2021 challenge lecture

L’année se termine et avec elle mon challenge lecture. Ces derniers jours, j’ai lu pas mal de romans courts et novellas pour tenter de remplir le plus de catégories. Ça nous donne un dernier billet lectures pour 2021 plutôt fourni!

Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige de Mhairi McFarlane
Hors challenge – Reçu en service de presse

Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige : Après "Pas celle que tu crois" découvrez la nouvelle romance hivernale de Mhairi McFarlane (&H) par [Mhairi McFarlane]

L’histoire : Eve sait que ça ressemble au scénario d’un téléfilm romantique, mais c’est pourtant la vérité : cela fait des années qu’elle aime en secret Ed, l’un de ses amis. Certes, il est aujourd’hui en couple, mais elle reste persuadée qu’ils sont destinés à être ensemble. Du moins, elle l’était, jusqu’à ce que sa meilleure amie, Susie, décède dans un accident. Du jour au lendemain, ce drame fait imploser leur groupe d’amis si soudé, révélant des secrets enfouis qui montrent Ed, Susie et les autres sous un nouveau jour. Eve ne sait plus à qui se fier. Le seul qui reste égal à lui-même, c’est Finlay, le frère de Susie : même après des années d’absence, il est toujours aussi distant, antipathique et… séduisant. Et, lorsqu’elle se trouve embarquée avec lui dans un road-trip à travers l’Écosse, Eve découvre de toutes nouvelles facettes qu’elle n’avait pas soupçonnées…
Mon avis : Je me suis rendue compte que j’avais lu ce roman il y a des semaines de cela mais que je ne vous avais pas donné mon avis alors que je l’ai adoré! Une bonne partie de l’intrigue se passe lors d’un road trip improvisé en Ecosse et j’ai beaucoup aimé cette part du livre. Mais j’ai aussi aimé l’histoire d’amitié qui lie les différents personnages.

Note : 4.5 sur 5.
séparation livres

Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël ? de Carène Ponte
Hors challenge – Reçu en service de presse

Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël ? par [Carène PONTE]

L’histoire : Victoria Delmas, trente-cinq ans, dirige d’une main de fer son agence de publicité. Dans son quotidien réglé comme une horloge, aucune place n’est laissée à l’improvisation, et encore moins aux relations humaines qu’elle considère comme une perte de temps pure et simple. Jusqu’à un matin de décembre où sa vie bascule. Renversée par un bus, Victoria sombre dans le coma et atterrit dans un… centre de réhabilitation de Noël ! Cette mystérieuse organisation lui propose un marché : pour se voir accorder une seconde chance, elle devra se racheter auprès d’une personne qu’elle a fait souffrir par le passé, et ce avant le 26 décembre, minuit. Une mission qui risque de lui donner du fil à retordre. Car si Victoria excelle dans son métier, nouer des liens avec ses semblables n’est pas son fort.
Mon avis : J’aime beaucoup les romans de Carène Ponte et encore plus les romans de Noël. Son nouvel opus avait donc sur le papier tout pour me plaire. Mais j’ai eu un peu de mal à me plonger dans l’histoire. Entre l’histoire d’elfes un peu fantastique et le caractère à baffer de Victoria, je n’ai pas accroché. Heureusement, la plume de Carène sauve le roman et permet malgré tout de passer un bon moment de lecture.

Note : 2.5 sur 5.
séparation livres

Le tatoueur d’Auschwitz d’Heather Morris
Catégorie 37 : Un roman se déroulant pendant la 2nde Guerre mondiale

L’histoire : Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais. Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Mais dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour. Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale a fait une promesse : un jour, ils seront libres, deux jeunes gens heureux de vivre ensemble. Deux personnes plus fortes que l’horreur du monde.
Mon avis : Voilà un moment que je voulais lire ce livre qui raconte la vie à Auschwitz de Lale Sokolov, un ancien déporté, qui a raconté son histoire à l’autrice. C’est une histoire qui parait incroyable et pourtant! Plus je lisais le livre, plus j’étais admirative de voir comment Lale et les autres déporté.e.s ont réussi à survivre mais aussi à grappiller des moments de bonheur en enfer. Un livre témoignage à lire absolument!

Note : 4 sur 5.
séparation livres

J’ai choisi janvier de Nathalie Roy
Catégorie 21 : Un livre dont le titre comporte un mois de l’année

L’histoire : « J’ai choisi janvier. » C’est en ces simples mots que Paul annonce à sa fille Lili qu’il a choisi le début de l’année pour partir. Atteint de fibrose pulmonaire, l’homme de soixante-dix ans a demandé l’aide médicale à mourir. Ce voyage ultime impose des émotions difficiles à supporter, mais pendant les quelques mois qu’il leur reste, Lili et Paul tenteront de panser certaines plaies et reviendront sur la tragédie qui a brisé leur famille. Malgré toute la tristesse, c’est un être lumineux et totalement lucide qui s’apprête à s’en aller. Et quand viendra le temps des cinq injections, Lili tiendra la main de son père jusqu’au dernier moment, jusqu’au dernier souffle.
Mon avis : J’ai choisi ce roman un peu par hasard car il avait de bonnes critiques. Et en regardant les autres livres de l’autrice, je me suis rendue compte que j’avais lu un de ses romans en 2016 lors de notre séjour au Canada. Jolie coïncidence! L’autrice s’est inspiré de sa propre expérience et du décès de son père pour écrire ce roman. Je l’ai trouvé très bien car on ressent bien toutes les émotions contradictoires des différents personnages. La narratrice bien-sûr mais aussi son père, sa mère et son fils. Et c’est aussi très intéressant de voir comment la procédure de l’aide médicale à mourir se déroule au Canada.

Note : 4 sur 5.
séparation livres

Le chardon et la rose de Joanne Rock
Catégorie 32 : Un livre dont le titre contient le nom d’une fleur

L’histoire : Écosse, 1310. Mariée à un ennemi du roi d’Angleterre, Brenna, une jeune Écossaise, est jetée en prison. Lorsqu’on la libère, son mari est mort et ses beaux-parents séquestrent ses enfants. Pour espérer les reprendre, elle sollicite l’aide de lord Gavin, son premier amour déçu, devenu un familier de la Cour. Il consent à l’aider pourvu qu’elle accepte de se fiancer avec lui…
Mon avis : C’est une novella que j’ai retrouvée par hasard dans mon dossier de livres à lire. Comme elle est courte et qu’elle rentre dans mon challenge, je l’ai lue mais pour être tout à fait honnête, c’est assez mauvais 😂

Note : 1.5 sur 5.
séparation livres

Inconnu à cette adresse de Kathrine Kressmann Taylor
Catégorie 35 : Un roman épistolaire

L’histoire : Une longue et solide complicité unit Max et Martin, deux associés marchands d’art. En 1932, Martin retourne vivre en Allemagne, tandis que Max, juif américain, demeure en Californie.
« Je crois que Hitler est bon pour le pays, mais je n’en suis pas sûr », lui confie bientôt Martin.
Un sombre pressentiment envahit Max à mesure que son compagnon espace leur correspondance. L’Histoire aura-t-elle raison de leur amitié ?
Mon avis : Encore un très court roman pour remplir une nouvelle catégorie. J’avoue que je ne le connaissais pas du tout avant mais c’est une très bonne surprise. Ce qui est dingue, c’est qu’il est sorti en 1938! C’est très court mais vraiment top et la fin… Bon lisez-le et faites-le lire à vos ados!

Note : 4.5 sur 5.
séparation livres

Ma dernière lecture pour le challenge 2021 sera Cinq à sexe de Janet Evanovich pour la catégorie 46 : Un livre dont le titre est un jeu de mots. J’aurai donc rempli 55 catégories sur les 60 que compte le challenge soit la quatrième et dernière étape!

séparation livres

5 thoughts on “Mes dernières lectures #95

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.