Enfant de salaud de Sorj Chalendon – Prix Audiolib 2022


Ciné - Lecture - Télé - Musique - Séries, Mes coups de coeur, Sponsos et Partenariats / vendredi, mai 20th, 2022

C’est le troisième roman que je lis de cet auteur mais la première fois que c’est en version audio. Et c’était un des livres que j’avais le plus hâte d’attaquer dans le cadre du prix.

Un jour, grand-père m’a dit que j’étais un enfant de salaud.

Oui, je suis un enfant de salaud. Mais pas à cause de tes guerres en désordre papa, de tes bottes allemandes, de ton orgueil, de cette folie qui t’a accompagné partout. Ce n’est pas ça, un salaud. Ni à cause des rôles que tu as endossés : SS de pacotille, patriote d’occasion, résistant de composition, qui a sauvé des Français pour recueillir leurs applaudissements. La saloperie n’a aucun rapport avec la lâcheté ou la bravoure.

Non. Le salaud, c’est l’homme qui a jeté son fils dans la vie comme dans la boue.

Sans trace, sans repère, sans lumière, sans la moindre vérité. Qui a traversé la guerre en refermant chaque porte derrière lui. Qui s’est fourvoyé dans tous les pièges en se croyant plus fort que tous : les nazis qui l’ont interrogé, les partisans qui l’ont soupçonné, les Américains, les policiers français, les juges professionnels, les jurés populaires. Qui les a étourdis de mots, de dates, de faits, en brouillant chaque piste. Qui a passé sa guerre puis sa paix, puis sa vie entière à tricher et à éviter les questions des autres. Puis les miennes.

Le salaud, c’est le père qui m’a trahi.

Mon avis sur le livre

Je ne vais pas faire durer le suspense, j’ai adoré ce livre qui m’a particulièrement remuée. Plusieurs fois, j’ai même eu les larmes aux yeux en entendant certains passages du procès Barbie.

L’auteur entremêle l’histoire de son père et le déroulement de ce procès. Sorj Chalendon avait suivi à l’époque le procès de celui qui restera tristement un des plus grands criminels de guerre (et qui lui avait valu le Prix Albert Londres). Entremêlant la petite (la sienne) et la grande Histoire, Sorj Chalandon questionne ce qui a conduit des hommes à collaborer, à torturer ou encore à conduire vers la mort des enfants (comme ceux d’Izieu) et tant d’autres…

« Enfant de salaud », c’est le grand-père de l’auteur qui l’appelle ainsi. Ce dernier a été bercé toute son enfance par les exploits héroïques de son père résistant va partir à la recherche de la vérité sur son père. Et ce qu’il va découvrir (et nous par la même occasion), va détruire l’image d’Épinal de celui-ci.

Un personnage du livre qui m’a aussi beaucoup touchée, c’est la mère. Petite femme effacée et triste qui refuse (se préserve?) de voir la vérité…

Mon avis sur la narration

Féodor Atkine est un acteur mais on connait aussi énormément sa voix car il fait énormément de doublage (il double par exemple Hugh Laurie et a été la voix de Jafar. Il excelle une fois encore en donnant de la voix pour chaque personnage (et la voix du père est incroyable, il réussit à lui donner tout le caractère négatif qui émane de lui).

Une citation qui m’a marquée

J’avais trop espéré de ce procès. Prêté à mon père une intelligence qu’il n’avait pas. Ni empathie, ni pitié, ni humanité, il n’avait pas même profité de cette tempête pour prendre le temps de réfléchir à son passé. La cohorte des suppliciés défilait lentement devant lui et il lissait son revers de veste. Il arrangeait le pli de son pantalon. Il bâillait.

Fiche technique

  • Lu par Féodor Atkine
  • Durée : 9h19
  • Date de parution : 11/08/2021
  • Audiolib

Mes notes
Histoire : 18/20
Narration : 18/20

2 réponses à « Enfant de salaud de Sorj Chalendon – Prix Audiolib 2022 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.