Rester la même dans une blogo qui a changé


Gonzesse 2.0, Mes blablas / jeudi, février 15th, 2018

Le blog est mort. Ça fait des années qu’on nous le dit.

Les gens ne prennent plus la peine de lire, ils ont besoin d’instantané, de belles photos. On voit fleurir des articles nous expliquant que ça ne sert plus à rien d’écrire, on nous montre comment avoir un joli feed Instagram, on nous rabâche que maintenant c’est la vidéo qui plait. Tout est devenu lisse, policé, stéréotypé.

C’est vrai que bien souvent, je me dis « A quoi bon? ». Je passe des heures à écrire un billet sur notre road-trip, en veillant à mettre de belles photos, à écrire correctement et avec de chouettes adresses, à en faire quelque chose de sympa et agréable à lire pour qu’au final il ne soit pas vraiment lu. C’est frustrant. Je me dis que je devrais monter les vidéos prises là-bas et les mettre sur ma chaîne Youtube, cette chaîné que j’ai créée parce que j’ai suivi le mouvement. Il parait qu’il faut faire de la vidéo, ok faisons de la vidéo. Et puis je ne prends pas le temps, je préfère écrire. Je suis une fille de l’écrit, je n’y peux rien.

J’adore parler de livres alors je me suis dit que je pourrais ouvrir une chaine de booktubeuse. Mais je ne suis pas à l’aise devant la caméra. Peut-être un podcast mais avec ma voix de poissonnière et mes tics verbaux, j’ai trouvé ça atroce aussi.

Sur Instagram, je n’ai même pas 2000 followers. La faute à quoi? Peut-être que mon feed n’est pas assez joli, pas assez travaillé. Guess what? Il n’est pas DU TOUT travaillé. J’ai envie de poster, je poste. C’est pas ça que veut dire le insta de Instagram?

le blog est mort

Plus d’une fois, j’ai failli baisser les bras et puis je me suis demandé pourquoi je bloguais. La réponse est simple : pour partager. En fait, je m’en fous des chiffres. Le blog m’apporte énormément : des rencontres, des expériences, le plaisir d’écrire chaque jour, de partager, de discuter…

Une fois, en discutant avec une copine qui bosse dans la com (comme moi il fut un temps), elle m’a dit que je bloguais comme il y a dix ans. Oui, sans doute. Je poste des photos quand j’en ai envie, sans les travailler. J’écris sur ce qui me plait, comme il me plait. Je partage mes coups de cœur, mes humeurs. Je collabore avec des marques qui me parlent, dans un format écrit qui me ressemble, avec le ton qui est le mien.

Depuis 2006, la blogosphère a changé, elle a évolué et ma façon de bloguer aussi (et heureusement, vous verriez mes premiers billets de blog, la honte!) mais je n’ai pas évolué de la même façon. J’essaie de ne pas me perdre dans cette blogo de façade où tout doit toujours être beau et parfait. Je suis heureuse d’être lue par des lecteurs fidèles qui me ressemblent et qui -je l’espère- apprécient les efforts que je fais. Et même si je n’ai pas des milliers de visites par jour, si je n’ai pas des centaines de commentaires, je suis fière d’être fidèle à moi-même.

Alors merci à toi qui me lit, j’espère que notre histoire durera encore longtemps.

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !