[Lecture] « Avec elle » – « Sans elle » Solène BAKOWSKI et Amélie ANTOINE

Tout commence de la même façon. Une famille tranquille, deux petites jumelles de 6 ans, une punition un peu trop dure, un feu d’artifice…

« Avec elle » et « Sans elle » ce sont deux auteurs et deux romans qui commencent exactement de la même façon. Ce qui change, c’est une fraction de seconde, un événement qui va bouleverser leur vie…

J’ai commencé par « Avec elle » de Solène Bakowski dans lequel les jumelles grandissent, évoluent, s’adorent et se détestent, se jalousent, se déchirent… Coline et Jessica sont presque indentiques et c’est le presque qui change tout. Coline est une sorte de pâle copie de sa soeur et elle en souffre. Petite, elle ne se rend pas vraiment compte des choses, elle se laisse faire. Un soir de 14 juillet,  Coline reste avec son papa, punie d’avoir brisé un flacon de parfum lors d’une bêtise commise avec sa sœur Jessica. Sa soeur qui l’a accusée et l’a laissée seule pour aller voir le feu d’artifice. Coline rumine sur le comportement de sa soeur, elle lui en veut, elle se sent abandonnée. Jessica revient du feu d’artifice et c’est le début de la fin pour les deux sœurs. On assiste peu à peu à la destruction de la famille sans qu’aucune étincelle n’ait allumé l’incendie. Une soeur qui attire les regards, qui a besoin d’être au coeur de l’attention, quitte à écraser sa soeur qui se laisse faire, étouffée par l’amour qu’elle porte à sa jumelle. On a envie de la bousculer, de lui dire de se rebeller contre cette soeur qui ne vaut sans doute pas la peine qu’elle s’oublie à ce point. On assiste aux mensonges, aux coups tordus jusqu’au dernier, le pire, le fatal. Et puis en parallèle, c’est la fin d’un couple. L’adultère, les mensonges, l’alcool, l’amour qui passe…

Avec elle Sans elle

Dans “Sans elle”, la version d’Amélie Antoine, Jessica disparaît le soir du 14 juillet. On est plongés au coeur de l’enquête, on suit les pistes se faire et se défaire, on espère, on a peur… Et en même temps on suit Coline qui apprend à vivre sans sa jumelle en se demandant en permanence où elle est, si elle est morte et surtout comment leur vie se serait passée si elle n’avait pas disparu. Je suis contente d’avoir lu les romans dans cet ordre car j’y ai trouvé une certaine cohérence. Car à chaque questionnement de Coline sur ce qu’aurait été leur vie à deux, on sait que ses espoirs auraient été déçus. On retrouve des personnages en commun qui ont des rôles très différents et surtout, on suit l’évolution de Coline.

Je connaissais la plume d’Amélie Antoine, je l’ai comme toujours appréciée, incisive et direct et j’ai découvert celle de Solène Bakowski. Je ne peux que vous recommander cette double lecture (ne lire qu’un roman sur deux serait une hérésie!).

Et comme j’ai vachement de chance, je suis en pleine lecture du prochain roman d’Amélie Antoine, “Les secrets”, à paraitre le 8 mars prochain chez Michel Lafon. Je vous reparlerai évidemment très vite!

Enregistrer

15 Comments

  1. Louloutediary

    14 février 2018 at 10 h 04 min

    J’ai découvert Solène Bakowski avec “Chaînes” que j’avais bien aimé ! J’ai vu quelques fois passer “Avec elle” et “Sans elle” et j’avoue que ça m’intrigue ! Mais j’ai tellement de bouquins à découvrir déjà, c’est dur !
    Mais bon, je pense quand même que je les lirai en 2018 :p
    Bises
    Elsa

  2. Girls n Nantes Eva (@GirlsnNantes)

    14 février 2018 at 10 h 41 min

    coucou

    je pense que je pourrais aimer car si le style est bien direct et très incisif c’est pile ce qui me fait vibrer et l’histoire me plait donc jackpot !

  3. Mama Twins

    14 février 2018 at 11 h 37 min

    Un livre avec des jumelles, cela pourrait bien me plaire. Merci pour cette chronique.

  4. Natieak

    14 février 2018 at 12 h 24 min

    Ce sont deux destins très différents mais avec des points communs: le tragique et l’absence de bonheur . Comme si ces notions leur étaient définitivement inaccessibles. C’est en tout cas une idée intéressante de construire deux livres sur une même base.

  5. Madame Bobette

    14 février 2018 at 12 h 31 min

    Oh, c’est vraiment chouette comme contexte et je trouve l’histoire très intéressante!! Si un jour je retrouve du temps pour lire, je vais regarder ça de plus près 😉

  6. Laura

    14 février 2018 at 12 h 40 min

    Coucou,

    Oh dis donc, je trouve ça très intéressant comme façon de voir ! C’est bien de faire deux livres, parce que c’est vrai que parfois on se dit “si j’avais su, j’aurai fait comme ça”, réécrire l’histoire en changeant une décision d’une fraction de secondes, c’est top !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  7. MissBrownie

    14 février 2018 at 13 h 29 min

    C’est original 🙂
    Ils ont combien de pages ces livres ?
    En tout cas tu m’as donné envie de les découvrir

  8. Serena

    14 février 2018 at 13 h 38 min

    Coucou,
    Oh je ne connaissais pas tiens mais cette enquête a l’air prenante et intrigante, du coup je vais aller regarder ça de plus près 🙂 Puis si le style est direct ça devrait me plaire !
    Gros bisous à toi 🙂

  9. Féelyli

    14 février 2018 at 14 h 12 min

    Ca y est, tu m’as vraiment donné envie, je crois que je vais lire les 2 pendant les vacances 🙂

  10. Sophie

    14 février 2018 at 14 h 18 min

    Je découvre et je pense que je pourrai aimer ce genre de lecture merci pour la decouverte

  11. pichetteetpaillettes

    14 février 2018 at 22 h 14 min

    J’aime beaucoup le résumé que tu nous fais, ces deux lectures sont hyper bien tournée et devraient me plaire.
    Des bises

  12. Sysyinthecity

    14 février 2018 at 22 h 55 min

    Je pense que je devrais aimer, même si ça reste surprenant ces deux romans

  13. Lapinou Family

    16 février 2018 at 10 h 26 min

    Je ne connaissais ni l’une ni l’autre. Mais cette histoire de double récit m’intéresse. Je pense que je vais y regarder de plus près.

  14. Madame

    13 mai 2018 at 20 h 19 min

    Génial! Tu me donnes très envie!

Leave a Reply