Mes dernières lectures #30


Ciné - Lecture - Télé - Musique / jeudi, avril 5th, 2018

Ça fait presque un mois que je ne vous ai pas partagé mes lectures. Je me rends compte que je lis bien moins vite en format papier qu’en format ebook et du coup je n’ai pas lu grand chose.

La petite boulangerie du bout du mondeLa petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan
Catégorie 7 : Un livre avec un phare sur la couverture
L’histoire : Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Elle s’installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d’une boutique laissée à l’abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu’il n’y a plus dans le village qu’une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s’échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d’échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l’esprit d’entraide et de partage dans le village. Au fil des rencontres farfelues (un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands) et au gré des événements heureux ou tragiques qui touchent la communauté, ce qui ne devait être qu’un simple ” break ” devient l’entreprise de sa vie. Polly se révèle enfin à elle-même : une femme déterminée et créative, prête à mordre dans la vie comme dans une mie de pain chaude et croustillante.
Mon avis : J’ai écouté ce roman avec mon abonnement Audible et j’ai trouvé l’écoute plutôt agréable à part l’horrible accent américain de Huckle. C’est un truc qui m’agace souvent avec les livres audios, ce besoin de donner des accents aux personnages… Autant prendre plusieurs narrateurs pour le faire, genre un vrai américain parce que là c’était juste ridicule. Côté histoire, j’ai trouvé que ça mettait un peu de temps à démarrer mais j’ai apprécié que l’histoire soit encrée dans la réalité économique qu’est la crise. Polly n’est pas un personnage très attachant mais on suit néanmoins ses aventures avec intérêt. C’est un joli livre feel-good.
—————————————————————–

Rencontre dans l'Upper East SideRencontre dans l’Upper East Side de Sarah Morgan
Hors challenge

L’histoire : Voici Molly. Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien. Et voici Daniel. Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien… Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…

Mon avis : Ce roman est le tome 4 d’une série sur l’Upper East Side mais d’après ce que j’ai compris, en France il sort comme le premier tome d’une nouvelle série. J’avais lu le tome précédent et c’est sympa de retrouver les protagonistes du tome 3 comme des clins d’oeil. L’histoire est plutôt banale mais j’ai bien aimé le rôle des animaux dans la rencontre. Une petite romance qui se lit facilement au coin du feu avec un thé!

 —————————————————————–

13 à table ! 201713 à table ! 2017 – Plusieurs auteurs
Catégorie 9 : Un recueil de nouvelles

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : l’anniversaire. Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l’apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie.

Mon avis : J’avais acheté ce recueil l’année dernière car son achat permet aux Restos du Coeur de distribuer quatre repas. Mais il était resté dans ma bibliothèque depuis lors. Comme l’homme squatte actuellement ma Kobo, je me suis mise dans les livres papiers et j’ai décidé de commencer par celui-ci. J’avais lu que ce tome était un des moins bons (il y a eu 4 recueils 13 à table) et j’avoue que je n’ai pas eu de coup de coeur pour une nouvelle. J’ai apprécié celles de Maxime Chattam, Alexandra Lapierre et Franck Thilliez. Par contre, les nouvelles plus “feel good” de Agnès Ledig, Marc Levy et Agnès Martin-Lugand m’ont moins plu. Elles sont agréables à lire mais vraiment très classiques et n’apportent pas grand chose.

 —————————————————————–

La drôle de vie de Zelda ZonkLa drôle de vie de Zelda Zonk de Laurence Peyrin
Hors challenge

L’histoire : Les jours s’écoulent, un peu trop calmes, un peu trop sages, pour Hanna Reagan lorsqu’un grave accident de voiture la cloue sur un lit d’hôpital. La campagne irlandaise a ses charmes, ainsi que son romancier de mari, mais rien de pétillant comme sa voisine de chambre, une vieille dame malicieuse et mystérieuse répondant au nom de Zelda Zonk. À ses côtés, et n’ayant rien d’autre à faire pendant sa convalescence, Hanna se prend à rêver à une nouvelle vie, plus éclatante. Est-elle vraiment épanouie dans son hameau perdu, dans son mariage routinier ? Alors que Zelda lui conte son existence positive et joyeuse, Hanna se demande s’il est encore possible de changer la sienne…

Mon avis : J’ai reçu ce roman grâce à la Kube à laquelle je me suis abonnée peu de temps. Je l’avais mis de côté et j’ai étonnamment mis du temps à rentrer dans l’histoire. J’ai plus particulièrement apprécié la deuxième moitié du roman et le questionnement de l’héroïne mais aussi de son mari sur leur vie monotone et ce qui les rendrait heureux. J’ai mis presque une semaine à lire la première moitié et deux jours pour lire la deuxième! J’ai vu que la suite existait et j’ai finalement très envie de la lire!

 

 —————————————————————–

La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez
Crédit offert par Audible
Catégorie 15 : Un livre tiré d’une histoire vraie

1949 : Josef Mengele arrive en Argentine.
Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.
Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant ?

Mon avis : J’ai écouté ce livre dans le cadre du Club Audible et c’est plutôt chouette car il était dans ma PAL. Malheureusement, je ne peux que vous conseiller de le lire en format papier ou ebook et non en livre audio. Olivier Guez est sans doute un très bon écrivain mais c’est un piètre narrateur. J’ai eu énormément de mal à suivre tant son ton était monocorde et tant il zappait toute ponctuation. J’ai néanmoins suivi avec intérêt la vie d’après d’un des médecins les plus tristement connus de l’histoire. Comment il a pu vivre plus de trente ans, parfois dans l’opulence après toutes les horreurs qu’il a commises. Et surtout, à quel point il n’était pas cet “ange de la mort” bien souvent dépeint mais tout simplement un pauvre type très médiocre. J’ai tout particulièrement apprécié l’interview de l’auteur à la fin.


Avez-vous lu l’un de ces romans ?
Que lisez-vous en ce moment ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !