Vignobles de Bourgogne
Mes blablas

Ma semaine 12/52 en 2019

Encore une semaine bien tranquille où je n’ai pas fait grand chose, mais qui se termine sous le signe des sorties entre amis.

  • Lundi, on est partis de la maison à la bourre. Comme quoi, ne pas se presser pendant quatre jours, ça me fait perdre mes bonnes habitudes.
  • Mardi, j’ai cousu vite fait des nouveaux snoods pour les enfants. Toujours le même patron super rapido et des restes de tissu (et pour la Miss, un tissu très spécial car il vient du Guatemala).
  • Mercredi, je ne suis pas sortie pendant midi, pas de courage et un temps maussade…
  • Jeudi, je suis allée au resto avec un collègue et au crossfit le soir. Après presque deux semaines sans y aller, ça a été dur dur!
  • Vendredi, je suis sortie avec des copines et c’était bien sympa. Ca faisait longtemps!
  • Samedi et dimanche, nous sommes en weekend express en Bourgogne. Juste le temps de faire quelques caves, d’acheter un peu de vin et de très bien manger ^^

Sur le blog

Cette semaine, je vous ai parlé de la néo-popote de Danival, je vous ai partagé des templates pour vos stories Instagram et je vous ai parlé de la série A Discovery of witches.

Lu – Vu – Entendu

  • J’ai regardé les derniers épisodes de mes séries ainsi que 2/3 épisodes de Peaky Blinders. J’ai également terminé la saison de Project Runway Junior dispo sur Netflix. J’ai un peu commencé la saison 3 de Queer Eye.
  • J’ai enfin terminé un livre commencé il y a un moment. Et j’ai fait une pause dans le tome 5 de Outlander pour écouter le livre du mois du Club Audible.
  • Je me suis plongée dans la série “A Discovery of witches” et j’ai regardé toute la première saison en 24h!

Le film de la semaine

Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins

Si Beale Street pouvait parler : Affiche

L’histoire : Harlem, dans les années 70. Tish et Fonny s’aiment depuis toujours et envisagent de se marier. Alors qu’ils s’apprêtent à avoir un enfant, le jeune homme, victime d’une erreur judiciaire, est arrêté et incarcéré. Avec l’aide de sa famille, Tish s’engage dans un combat acharné pour prouver l’innocence de Fonny et le faire libérer…
Mon avis : J’ai enfin vu ce film qui me faisait très envie depuis des semaines. Il s’agit d’une histoire d’erreur judiciaire liée au racisme mais surtout, il s’agit d’une histoire d’amour. A grand renfort de flashbacks, on est témoins de leur histoire, des débuts à l’incarcération de Fonny et même après. C’est un très joli film qui m’a paru long à plusieurs reprises. A trop vouloir faire joli, le réalisateur perd le spectateur avec des scènes inutiles et trop d’inertie.

2etoilesetdemi

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *