A la rencontre de… Justine, créatrice de Slowmod

A la rencontre de… Justine, créatrice de Slowmod

19 septembre 2019 15 Par mademoisellefarfalle

Si vous me lisez souvent, vous savez que je suis une adepte de la seconde main. Alors aujourd’hui, je vous présente une boutique qui vient d’ouvrir à Lille et une interview de sa créatrice!

Située au milieu de la rue Pierre Mauroy (que les Lillois appelleront toujours la rue de Paris), Slowmod propose des vêtements de seconde main pour femme, enfant et même pour homme.

SlowMod Lille

Les prix vont de 8 à 36€ et sont matérialisés par des morceaux de laines colorées attachés sur les cintres. Les vêtements sont très diversifiés, cela va des marques comme H&M, Zara ou encore Caroll à des pièces vintages.

Lors de ma visite, j’ai acheté un kimono pour moi et un jean pour la Miss. Je vous les présenterai sans doute dans mon prochain billet “Quoi de neuf, rien de neuf”.

Et pour vous parler de Slowmod, qui mieux que sa créatrice? J’ai donc posé quelques questions à Justine!

Peux-tu nous présenter Slowmod en quelques mots?

Slowmod est un lieu qui distribue des vêtements de seconde main pour habiller les femmes & les enfants dans leur vie de tous les jours. Les coupes & styles sont contemporains, on peut aussi y trouver quelques pièces vintages pour les passionnés. Slowmod c’est aussi une marque bienveillante qui a pour but d’accompagner vers un mode de vie plus responsable. Pour cela, nous organisons des ateliers d’upcycling et des conférences, afin qu’ensemble, nous trouvions notre future façon de consommer la mode.

Qu’est-ce qui t’a amenée à ouvrir cette boutique?

J’ai été une grande consommatrice de fast fashion, je ne me rendais même pas compte que c’était mal. Plus j’avais, mieux c’était et plus c’était tendance, plus j’étais heureuse. Puis, lors de ma grossesse, j’ai eu plus de temps pour regarder autour de moi, chez moi, mon placard et voir que je ne mettais que trois vêtements sur les dix que j’avais (alors qu’en plus, je me disais tout le temps que je n’avais rien à mettre). Et là, c’est comme si tout m’avait sauté à la figure ! Ça a été le premier déclic, je me suis sentie comme “piégée” par cette fast fashion. 

slowmod_. Seconde main, location de vêtements, vestiaire partagé, troc, don, mod

La naissance de mon enfant m’a ensuite fait réaliser que – juste à trois – on représentait beaucoup de déchets, et, qu’en plus de cela, il y avait comme un débordements de vêtements pour lui, alors qu’il n’en avait pas tant besoin que cela… Bien sur, c’est super gentil les cadeaux de naissance hein, mais je voyais que je n’avais même pas eu le temps de lui mettre une tenue qu’il était déjà passé à la taille supérieure. Quand on pense aux plus démunis, il y a un moment où l’on se dit que cela tourne pas rond chez nous. Ce trop plein a été le décli-déclencheur, là, je me suis dit “Change !”
J’ai décidé de faire du tri, de donner (je vais souvent chez Emmaüs, donc, c’était facile de donner). Puis, je me suis lancée dans le défi rien de neuf, et là… En plus du caractère difficile de la tâche (ne plus acheter de vêtements, ne plus commander sur internet.. aie aie..), c’était compliqué !! L’essentiel se passe sur Internet, il y a pleiiiiin de solutions pour ça, mais, si tu veux essayer ton vêtement… Là, c’est plus compliqué.. Il y a des dépôts-ventes mais je trouvais que c’était parfois un peu cher (ce qui est complètement normal puisque le vendeur et le magasin doivent pouvoir vivre). Il y a aussi des friperies, j’aime le vintage, mais, par exemple, pas pour toute une tenue. J’avais des RDV pro qui ne me le permettaient pas à 100%. Or, sur Internet, je me suis retrouvée (comme beaucoup je pense) à … revendre ce que je venais d’acheter !! C’est fou quand on y pense 🙂 
Après 20 allers-retours au point relais pour récupérer mes achats de seconde main, je me suis dit qu’il fallait créer un endroit sympa, dans lequel on se sente bien, qui sélectionne des vêtements de seconde main de qualité, pour la vie de tous les jours, vintage et pas vintage, c’est comme ça qu’est né le projet. J’avais cette envie de créer un lieu, pas juste de disposer des vêtements, vraiment de créer un lieu de partage où ensemble, on trouverait les solutions de la mode de demain.

Où trouves-tu les vêtements que tu vends et comment est-ce que tu les sélectionnes?

Je les achète à des centres de collecte de vêtements, en France et en Belgique. Avant de lancer le projet, je suis allée dans pleiiiiiiiiin de centres de collecte, pour voir comment ils travaillaient, d’où venaient les vêtements et aussi s’ils étaient vraiment en bon état. Ils le sont parce que les centres proposent différentes qualités de vêtements, je ne prends que la qualité maximale : sans trous, usure. Comme neufs! J’y ajoute la “touche” slowmod : je précise que je préfère telle ou telle marque (contemporaine) pour donner une idée de la sélection à réaliser. Je viens sur place participer au tri avec les personnes qui s’en chargent afin de montrer ce que je préfère avoir.

Aucune description de photo disponible.

Peux-tu nous parler du caractère social de ta démarche?

Une fois rassurée sur la qualité des vêtements, j’ai décidé de retenir deux centres que j’avais visité/audité parce que leurs valeurs étaient réelles et palpables. Un des centres n’emploie que des personnes en réinsertion, et l’autre des femmes isolées avec enfants. Donc, en achetant chez Slowmod, vous aidez et contribuez aux emplois de ces femmes & hommes. Cela me ravit d’autant plus d’avoir pu joindre la partie solidaire à l’écologie. Les deux font intégralement partie de moi, donc, cela me plait de les propager. En plus de cela, je m’engage à donner les vêtements qui ne seront pas vendus, et, ceux que je n’ai pas sélectionné (car je reçois un sac trié, mais, une fois à la boutique, je re-trie). D’ailleurs, je n’ai pas encore trouvé l’association à laquelle je vais donner les vêtements : en connaissez-vous ? (N’hésitez pas à partager en commentaire!)

Quelles sont les actualités à venir de la boutique?

Nous allons commencer les ateliers de couture & de broderie en octobre. Je suis justement en train de réaliser le planning avec les super coach qui feront les ateliers ! En Novembre il y aura une autre actualité (non dévoilable pour l’instant car en cours de finalisation), en tout cas, l’idée est que chaque mois il y ait un évènement ou une nouveauté liée à la mode circulaire).

– SlowMod –
63 Rue Pierre Mauroy 59000 Lille
Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 19h