Mes dernières lectures #91

Pour ces nouvelles lectures, je m’étais fixée un but : remplir de nouvelles catégories de mon challenge. Ca n’est pas vraiment une réussite car j’en ai rempli deux pour cinq lectures!

Toutes les femmes sauf une de Maria Pourchet
Catégorie 10 : Un livre d’un auteur possédant les mêmes initiales que vous

L’histoire : Dans une maternité, une femme épuisée, sous perfusion. Elle vient d’accoucher d’une fille, Adèle, et contemple le berceau, entre amour, colère et désespoir. Quelque chose la terrifie au point de la tenir éveillée, de s’interdire tout repos : la loi de la reproduction. De génération en génération, les femmes de sa lignée transportent la blessure de leur condition dans une chaîne désolidarisée, sans merci, où chacune paye l’ardoise de la précédente. Elle le sait, elle en résulte, faite de l’histoire et de la douleur de ses aînées. Elle voudrait que ça s’arrête. Qu’Adèle soit neuve, libre. Alors comme on vide les armoires, comme on nettoie, elle raconte…
Mon avis : J’ai lu ce livre par hasard, juste car il entrait dans mon challenge en étant assez court (131 pages). Et ce fut une très bonne surprise. C’est un livre très dur sur la maternité. Ou plutôt sur la relation entre une fille et sa mère et comment l’enfance et l’éducation de cette dernière va avoir un impact énorme sur cette relation. Comment se construire en temps que fille, en tant que femme quand sa mère nous dénigre, nous rabaisse en permanence? Et comment se construire en tant que mère ensuite? C’est un livre très dur mais extrêmement bien écrit. Un coup de poing.

Note : 4.5 sur 5.
séparation livres

Pas d’ombres sans lumière de Dorothée Catoune
Hors challenge – Reçu en service de presse

Pas d'ombres sans lumière par [Dorothée CATOUNE]

L’histoire : Adèle et Lisa sont amies d’enfance. Adèle s’est mariée très jeune avec Victor, et ont eu deux filles très rapidement. Elle semble heureuse, mais, femme au foyer, elle est frustrée de ne pas avoir trouvé sa voie. Lisa, en cours de doctorat en ethnologie, n’a pas construit de famille avec Simon, son mari accaparé par son travail. Adèle décide de rompre avec Victor. Et tombe amoureuse de sa conseillère Pôle emploi… Quant à Lisa, elle découvre que son mari n’est pas irréprochable… Rien ne se passe dans la vie comme on le croit !
Mon avis : Ce roman avait tout pour me plaire : un côté feel good, une histoire d’amitié, une histoire qui sort un peu de l’ordinaire… Mais alors je n’ai pas accroché du tout… J’ai trouvé l’histoire hyper brouillon, sans fil conducteur, ce qui fait que j’ai eu énormément de mal à m’y plonger. Et puis l’évocation de plusieurs événements (dont un qui impacte directement une des héroïnes) est vraiment plus que maladroite… Je n’ai pas du tout aimé la façon de traiter les choses de l’autrice. Désolée mais pour le coup, je trouve que c’est un beau gâchis car ça aurait pu être un super roman…

Note : 2 sur 5.
séparation livres

Esprit d’hiver de Laura Kasischke
Catégorie 23 : Un roman dont l’histoire est un huis clos

Esprit d'hiver (LITTERATURE ETRANGERE) par [Laura Kasischke, Aurélie Tronchet]

L’histoire : Lorsqu’elle se réveille ce matin-là, Holly, angoissée, se précipite dans la chambre de sa fille. Tatiana dort encore, paisible. Pourtant rien n’est plus comme avant en ce jour de Noël. Dehors, le blizzard s’est levé ; les invités ne viendront pas. Au fil des heures, ponctuées par des appels téléphoniques anonymes, Tatiana devient irascible, étrange, inquiétante. Holly se souvient : l’adoption de la fillette si jolie, treize ans auparavant, en Sibérie… Holly s’interroge : « Quelque chose les aurait suivis depuis la Russie jusque chez eux ? »
Mon avis : J’ai choisi ce roman car j’avais du mal à trouver une histoire qui me botte et que je n’avais pas encore lue qui rentrerait dans cette catégorie de mon challenge. Que je me suis ennuyée!!! Il y a tellement de répétitions (je crois que j’aurais pu hurler à chaque fois que je lisais la phrase « Quelque chose les a suivi depuis la Sibérie ». En plus, je me suis bêtement spoilé le seul truc intéressant du livre alors même que j’en étais à peine à la moitié. Mais dans tous les cas, je ne pense pas que ça m’aurait rendu la lecture moins pénible… « Grand pris des lectrices ELLE », vraiment?

Note : 2 sur 5.
séparation livres

Trois vœux de Liane Moriarty
Hors challenge – Reçu en version audio en service de presse

Trois vœux

L’histoire : Il y a Lyn, la soeur raisonnable, qui bataille pour trouver un équilibre entre sa vie de mère, de couple et sa vie professionnelle. Cat, dont tout le monde envie le prétendu mariage parfait. Et Gemma, qui change de job et de fiancé comme de chemise. Elles sont soeurs, triplées, soudées. Ensemble, elles ont toujours réussi à surmonter les épreuves de la vie. Jusqu’à cette fête d’anniversaire qui lève le voile sur de dérangeantes vérités. Et menace de les plonger dans le chaos.
Mon avis : Trois vœux est le dernier roman de Liane Moriarty traduit en français mais il date en réalité de 2003. C’est le succès de ses deux romans suivants qui a du motiver la maison d’édition. C’est un roman plutôt sympa avec trois héroïnes attachantes. S’il souffre de quelques longueurs, on suit avec intérêt leurs aventures du quotidien. La première scène est assez intrigante avec une fourchette plantée dans le ventre d’une femme enceinte. Comment en est-on arrivé là? C’est ce que le roman va nous apprendre, en nous offrant une chronique familiale haute en couleur.

Note : 3.5 sur 5.
séparation livres

Tout est sous contrôle (sauf toi !) de Sally Thorne
Hors challenge – Reçu en service de presse

Tout est sous contrôle (sauf toi !) : Après le succès de Meilleurs Ennemis, découvrez la nouvelle comédie romantique de Sally Thorne ! (&H) par [Sally Thorne]

L’histoire : Certes, à vingt-cinq ans à peine, Ruthie ne vit que pour son travail et n’a ni fiancé ni vie sociale. Certes, elle passe ses journées entourée de personnes dont l’âge avoisine les quatre-vingt-dix ans. Mais Ruthie va bientôt devenir manager du village pour seniors de luxe où elle officie, et sa vie lui convient parfaitement car elle sait que tout est sous contrôle. Du moins le croyait-elle, jusqu’à ce qu’elle rencontre Teddy. Ce biker tatoué des pieds à la tête a besoin d’un toit, et son père, le propriétaire des lieux, lui permet de loger avec les employés à condition qu’il donne un coup de main. Ruthie se serait bien passée de cet élément perturbateur qui, du jour au lendemain, devient à la fois son « collègue » et son voisin. D’autant que, si le physique très avantageux de Teddy s’avère utile pour négocier avec les résidentes, il devient vite une menace pour sa propre tranquillité mentale…
Mon avis : J’ai eu beaucoup de mal à terminer ce roman pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’ai trouvé qu’il était bizarrement écrit, je ne sais pas si c’est un souci de traduction mais certaines tournures m’ont paru étranges. Ensuite, j’ai eu du mal avec l’histoire et la relation entre les personnages. Évidemment, dès le départ on sait que Ruthie la coincée va tomber amoureuse de Teddy le bad boy. Et c’est sur cette différence que toute l’histoire est basée. Mais franchement, quelle gourde!! J’ai détesté son perso…

Note : 2 sur 5.

Vous avez lu de chouettes choses récemment?

4 Comments

  1. Girls n Nantes

    17 septembre 2021 at 9 h 20 min

    je lis la bibliothécaire d’Auschwitz, dur mais bien foutu !
    en tout cas tu progresse bien dans ton challenge ou je me trompe ?

  2. Morandmors

    17 septembre 2021 at 9 h 59 min

    Je voulais acheter le livre Tout est sous contrôle (sauf toi !) car le résumé m’a donné envie mais je vais peut être passer mon tour du coup.

  3. sysyinthecity

    19 septembre 2021 at 20 h 59 min

    je retiens Trois vœux, j’ai pas mal lu aussi, il faut que j’en fasse un retour

Leave a Reply