Mes lectures de 2022 #2

lectures janvier 2022

Un peu plus d’une semaine après mon dernier billet lectures, me revoilà avec neuf nouveaux livres qui entrent tous dans mon challenge!

Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë
Catégorie 3 : Un premier roman
Écouté sous forme de feuilleton

Les Hauts de Hurle-Vent

L’histoire : Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune (le la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.
Mon avis : Cela faisait longtemps que je voulais lire ce roman qui fut le premier mais aussi le seul d’Emily Brontë. J’ai profité qu’il soit diffusé en version feuilleton sur France Culture pour l’écouter. Les personnages sont tous assez horribles et on ne peut s’attacher à aucun. Pour autant, on adore les détester et la lecture (ou l’écoute) n’en est que plus intéressante! En écoutant cette histoire, je me suis dit qu’elle était vraiment cinématographique et j’ai voulu en voir une adaptation (il y en a une sur le site de la médiathèque, je vais la regarder ce weekend je pense)

séparation livres

Derrière la haine de Barbara Abel
Catégorie 30 : Un livre dont le titre comporte un sentiment

L’histoire : D’un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l’autre, il y a Lætitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côte à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu’au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s’appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine…
Mon avis : c’est le deuxième roman que je lis de Barbara Abel après « Je sais pas » que j’avais moyennement aimé. Ici, il s’agit d’une histoire finalement assez banale. Un couple d’amis, un drame qui les sépare et une fin qui ne m’a pas autant surpris que je l’aurais espéré. Après c’est plutôt bien écrit (à part quelques tournures de phrases parfois un peu répétitives) et la lecture est agréable. Mais ça n’est pas un coup de cœur…

Note : 3 sur 5.
séparation livres

Le blé en herbe de Colette
Catégorie 8 : Un classique de la littérature française
Reçu en service de presse en version audio

Le Blé en herbe

L’histoire : Phil, 16 ans, et Vinca, 15 ans, amis de toujours, passent tous leurs étés en Bretagne. Tout naturellement, l’amour s’installe entre ces deux complices inséparables, un amour qui grandit plus vite qu’eux. Et cet été-là, Vinca et Phil découvrent leurs différences et leurs incompréhensions. L’insouciance et la confiance font alors place à la souffrance et à la trahison. Ces amours adolescentes révèlent à Vinca et à Phil ce qu’ils sont désormais et ne seront jamais plus. Et ces vacances s’achèvent sur un adieu à l’enfance, amer et nostalgique.
Mon avis : alors… je n’avais jamais rien lu de Colette alors je me suis dit que ça serait un bon début puisque ce roman est un grand classique. J’ai beaucoup aimé la lecture de Flore Audebeau. Le principal intérêt de ce roman d’apprentissage est la façon dont il transcrit la perte de l’innocence qui accompagne le passage de l’enfance à l’âge adulte. Mais sinon, j’avoue que je me suis pas mal ennuyée et que j’ai décroché plus d’une fois…

Note : 2.5 sur 5.
séparation livres

Toutes les fois où je me suis dit… je suis gay d’Eleanor Crewes
Catégorie 13 : Un livre avec un chat sur la couverture

Toutes les fois où je me suis dit... je suis gay

L’histoire : Ellie est une petite fille singulière. Elle porte du noir, est obsédée par le personnage de Willow dans Buffy contre les vampires et ne semble pas beaucoup s’intéresser aux garçons. Oui, parce qu’Ellie est lesbienne. Mais cela va lui prendre de nombreuses années et des coming out à répétition avant d’accepter pleinement qui elle est.
Mon avis : J’ai beaucoup aimé cette BD autobiographique qui montre que faire son coming out n’est pas chose aisée (no shit Sherlock). On voit toutes les phases qu’a pu connaitre l’autrice jusqu’à s’accepter telle qu’elle est. Que parfois, il faut tout en cheminement pour comprendre ce que l’on est! Cette BD peut être un super support pour aider les ados qui se questionnent sur leur sexualité!

Note : 4 sur 5.
séparation livres

Le chat du bibliothécaire T.1 : Succès mortel de Miranda James
Catégorie 26 : Une lecture commune (lecture commune de janvier/février du groupe FB du challenge)

Le chat du bibliothécaire T.1 : Succès mortel

L’histoire : À Athena, dans le Mississippi, Charlie Harris coule des jours paisibles en compagnie de Diesel, son fidèle maine coon, véritable coqueluche de la ville. Cependant, sous ses airs tranquilles, Athena recèle mille et un secrets sur le point d’être dévoilés lorsque Godfrey Priest est retrouvé inerte dans sa chambre d’hôtel. Le célèbre auteur de thrillers, enfant du pays, venait assister à un dîner de gala en son honneur. Pour sûr, le criminel est un habitant du coin… Si l’enquête est officiellement confiée au bureau du shérif, Charlie et son compagnon à quatre pattes se lancent incognito dans leurs propres recherches…
Mon avis : C’est le livre qui a été tiré au sort pour la lecture commune mais il s’avère que je l’avais déjà sur ma liseuse car j’avais envie de le lire. J’aime bien les cozy misteries et j’aimais bien l’idée de base du bibliothécaire et son chat. C’est une petite histoire sympa qui se lit bien mais au rythme un peu trop calme à mon goût. L’auteur prend tout son temps pour dérouler son histoire, si bien que ça maque parfois d’un peu d’action. Même si ça n’est pas de la grande littérature, j’ai bien aimé et je pense que je lirai les autres tomes!

Note : 3 sur 5.
séparation livres

Heartstopper 1 à 4 de Alice Oseman
Catégorie 4 : Le premier volume d’une série pour le tome 1
Catégorie 20 : Un livre jeunesse pour le tome 2
Catégorie 31 : Un roman dont l’action a lieu dans une capitale européenne (Paris) pour le tome 3
Catégorie 55 : Un livre qui comporte un personnage LGBTQ+ pour le tome 4

L’histoire : Ceci est l’histoire de deux lycéens. Nick, le rugbyman au sourire solaire. Charlie, le musicien au cœur solitaire. Parce qu’ils évoluent dans des cercles différents, parce qu’ils n’ont pas le même caractère, leur amitié n’était pas gagnée. Pourtant, petit à petit, de façon irrésistible, Charlie tombe amoureux. Même s’il sait que Nick aime les filles. Même s’il sait qu’il n’a aucune chance. Alors, pour ne pas mettre en péril cette amitié naissante qui compte pour lui plus que tout, Charlie préfère garder le silence…
Mon avis : J’ai englouti les quatre tomes de ce comic que j’ai vraiment beaucoup aimé! Plein de thèmes sont abordés : l’homosexualité, la bisexualité, le harcèlement scolaire, les troubles alimentaires… La Miss a elle-aussi dévoré les quatre tomes et on a super hâte de l’adaptation en série qui devrait arriver au printemps sur Netflix !

Note : 4 sur 5.

Le prochain billet se fera sans doute attendre car je me suis embarquée dans le dernier Houellebecq et pour l’instant, c’est une vraie purge ^^’

3 thoughts on “Mes lectures de 2022 #2

  1. lexou says:

    Je n’ai pas lu depuis longtemps je suis plutôt série en ce moment et vu mon manque de sommeil ce sera suffisant lol

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.