[Carnet de voyage – USA 2022] Deux jours dans les Everglades

Everglades en famille

Après Tampa et avant de terminer notre séjour à Miami, nous sommes passés par les Everglades, ce que Raoul attendait avec impatience. Son but : voir le plus d’alligators possible!

Nous avions pris un hôtel à Everglades City qui est une toute petite ville, point d’entrée du Parc National des Everglades. En arrivant en ville, nous sommes allés grignoter un morceau au Island Cafe, un des dinners de la ville que l’on a adoré. L’endroit est super typique et les serveuses sont adorables. Avec l’homme et la Miss, on a partagé du poisson et des fruits de mer fruits pendant que Raoul se délectait d’un steak/frites.

Le temps d’aller faire le check-in à l’hôtel (le Everglades Adventures Hotel Suites by Ivey House – assez sympa, grande chambre bien équipée) et nous sommes partis pour faire une balade en bateau dans les 10 000 îles. Il s’agit d’un un refuge national de 35000 hectares créé en 1996 pour la préservation des espèces sauvages. La grande majorité de la zone est constituée de mangrove et on peut y voir de nombreuses espèces dont plusieurs en voie d’extinction : des lamentins, des aigle à tête blanche ou encore des tortues de mer et des dauphins. Le petite particularité de cet endroit c’est qu’il n’est accessible qu’en bateau.

En achetant les billets, on achète aussi un accès aux Everglades car on entre dans le Parc National lors de la balade. C’est vraiment une chouette balade à faire en famille. Par contre, attention, je ne sais pas si c’est le cas pour toutes les balades dans les 10 000 îles mais pour nous, c’était 100% en anglais. La Miss comprend très bien l’anglais donc elle n’a pas eu de souci à suivre, par contre j’ai du tout traduire à Raoul.

En revenant, nous nous sommes arrêtés sur le Oil Pad Trail qui est un sentier de randonnée balisé et accessible d’environ 2km.

Pour la petite histoire, pour ce premier jour, nous n’avons vu AUCUN alligator, au plus grand désespoir de Raoul (et de l’homme ^^).

Le lendemain, nous sommes retournés au Island Cafe pour le petit déjeuner. L’homme n’a pas réussi à terminer ses deux gigantesques pancakes et en a pris un à emporter. Moi j’avais été plus sage en ne prenant qu’un bagel au cream cheese. Raoul et la Miss de leur côté ont pris du pain perdu au bacon!

Ensuite, nous sommes entrés dans les Everglades et nous avons fait plusieurs balades et arrêts pour observer les alligators. Nous nous sommes arrêtés sur le Big Cypress Bend Boardwalk, encore une fois bien balisé et accessible, avec des bancs tout le long. Il y a pas mal d’explications sur la faune et la flore, c’est vraiment bien fait.

Pour finir, nous nous sommes arrêtés dans la Shark Valley pour faire une longue balade. Il est possible de la faire à vélo car si on veut tout faire, ça fait 7 miles soit près de 11 kilomètres ! Encore une fois, tout est balisé et accessible. Il y a un Visitor Center où on peut trouver à manger, des souvenirs mais aussi des toilettes et une fontaine à eau.

Nous avons ensuite pris la route en direction de Miami, dernière étape de notre séjour et billet à venir dans ce carnet de voyages.

PS : on a finalement vu 51 alligators le deuxième jour 🙂

3 thoughts on “[Carnet de voyage – USA 2022] Deux jours dans les Everglades

  1. Girls n Nantes says:

    tu me rassures pour les alligators, heureusement que vous avez fait le plein le second jour !
    en tout cas ça semble être un endroit magique et hors du temps 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.