Les gardiens du phare de Emma Stonex – Prix Audiolib 2022


Ciné - Lecture - Télé - Musique - Séries / vendredi, mai 27th, 2022

Me voilà pour l’antépénultième livre écouté dans le cadre du Prix Audiolib. Une histoire assez mystérieuse qui a su me tenir en haleine.

Au cœur de l’hiver 1972, à plusieurs milles de la côte de Cornouailles, une barque brave la mer pour rejoindre le phare du Maiden Rock. À son bord, se trouve la relève tant attendue par les gardiens. Pourtant, quand elle accoste enfin, personne ne vient à sa rencontre. Le phare est vide. La porte d’entrée est verrouillée de l’intérieur, les deux horloges sont arrêtées à la même heure et le registre météo décrit une tempête qui n’a pas eu lieu.
Les trois gardiens se sont volatilisés.
Vingt ans plus tard, alors que les flots semblent avoir englouti pour toujours leurs fantômes, les veuves des trois hommes ne peuvent se résoudre à tourner la page. Le vernis se craquelle, le sel de la mer envahit le présent, et les secrets profondément enfouis refont surface.

Mon avis sur le livre

J’ai mis du temps à entrer dans l’histoire car j’ai trouvé que l’histoire des femmes prenait trop de place. C’est un roman chorale qui alterne les points de vue et les époques. On passe de 1972, époque où les gardiens ont disparus à 1992, date à laquelle un écrivain tente de percer le mystère de leur disparition. Mais il y a aussi les histoires et les états d’âme des femmes, leur solitude, leurs malheurs, leurs secrets. Et j’ai trouvé que l’autrice s’y attardait un peu trop.

En revanche, dans la deuxième partie, plus centrée sur les gardiens, mon intérêt s’est réveillé. Leur passé, leur histoire, comment ils en sont arrivés là et comment il ont vécu leur vie au phare. Mais évidemment, ce qui m’a fait continuer mon écoute c’est le mystère de leur disparition. En 1972, le phare cesse d’être allumé, le navire de ravitaillement trouve un phare vide et abandonné, une porte verrouillée de l’intérieur, une table dressée pour seulement deux personnes et des horloges arrêtées à la même heure. Le journal du gardien principal indique une terrible tempête alors que le temps est calme. Et les gardiens ont disparu sans laisser de trace. Et puis le puzzle se construit et… il vous faudra lire/écouter le roman pour comprendre!

Mon avis sur la narration

J’ai trouvé la lecture de Christine Braconnier et Guillaume Orsat très bien malgré ma crainte suite à l’avis d’autres personnes qui ont écouté ce livre audio et qui avaient trouvé la voix de la narratrice trop lente.

Une citation qui m’a marquée

Il faut avoir une sacrée trempe pour supporter d’être enfermé comme ça. Pour supporter la solitude. L’isolement. La monotonie. Rien que de l’eau, de l’eau et de l’eau à des kilomètres à la ronde. Pas d’amis. Pas de femmes. Juste les deux autres, jour après jour, impossible de leur échapper, ça peut rendre complètement dingue.

Fiche technique

  • Lu par Christine Braconnier et Guillaume Orsat
  • Durée : 9h30
  • Date de parution : 13/04/2022
  • Audiolib

Mes notes
Histoire : 14/20
Narration : 16/20

Une réponse à « Les gardiens du phare de Emma Stonex – Prix Audiolib 2022 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.