L’expo Chercher l’or du temps au LAM

Chercher l'or du temps au LAM

Voilà un petit moment que je n’étais pas venue vous présenter une idée de sortie en famille à Lille. Au beau milieu des vacances d’automne, c’est parfait!

Nous sommes allés en famille voir cette expo qui nous tentais beaucoup (enfin, pour être tout à fait honnête, elle tentait les adultes et beaucoup moins les enfants ^^’).

À travers près de 400 œuvres et documents, Chercher l’or du temps revient sur la façon dont des artistes et des intellectuel·les, mais aussi des créateurs et des créatrices autodidactes lié·es à ces deux aventures artistiques majeures, ont redéfini en profondeur les catégories esthétiques en regardant, avec un même émerveillement, objets naturels, œuvres d’artistes et d’anonymes.

À travers un parcours chronologique allant du début des années 1920 à la fin des années 1960, Chercher l’or du temps propose de démontrer que les histoires du surréalisme et de l’art brut se sont rejointes dans une approche inédite de l’art.

L’homme et moi sommes de grands fans du surréalisme et j’avoue que nous ne connaissons pas plus que ça l’art brut. J’ai vraiment beaucoup aimé cette exposition qui met ces deux courants en parallèle, intégrant également des œuvres réalisées par des non-artistes (même si je suis convaincue qu’au final nous sommes tous des artistes à notre échelle).

Raoul (qui pourtant est venu avec des pieds de plomb) s’est rapidement pris au jeu et nous avons passé de longs moments à analyser les œuvres et à tenter d’en deviner les titres. En revanche, il est resté souvent assez dubitatif sur certains dessins un peu enfantins et dont il ne comprends pas la place dans un musée ^^ D’ailleurs, la Miss partage ce sentiment!

De mon côté, si j’ai moi aussi peu goûté à certaines œuvres, j’ai vraiment aimé découvrir un peu plus l’art brut et son cheminement artistique. J’ai tout particulièrement aimé la première partie de l’exposition qui met en avant le travail liant art et thérapie, notamment suite à la Première guerre mondiale.

Nous avons ensuite terminé notre visite par un passage par l’exposition permanente qui a récemment évoluée et que je n’avais pas encore vue.

J’adore les tickets de musées qui reprennent les œuvres qui y sont présentées. La Miss a gardé celles-ci d’ailleurs!
Chercher l’or du temps
Du 14 octobre 2022 au 29 janvier 2023
Du mardi au dimanche de 10 h à 18 h
Tarif plein : 10 € – Tarif réduit : 7 € (enseignant·e, étudiant·e, famille nombreuse, 12-25 ans),
sur présentation d’un titre de transport Ilevia, +65 ans) – Gratuit -12 ans

4 thoughts on “L’expo Chercher l’or du temps au LAM

  1. Girls n Nantes Eva says:

    Très sympa comme expo !
    Comme toi j’adore le thème, j’aurais aimé la découvrir aussi 🙂

    Répondre
  2. lheuredelire says:

    Ca devait être vraiment sympa !
    Bon effectivement pour des enfants peut-être un peu plus rébarbatif (encore que, ça dépend) mais intéressant !

    Répondre
  3. crozaclive says:

    Perso je ne suis pas une grande connaisseuse mais j’aime bien aller dans ces galeries, ça change et il y a toujours à apprendre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.