Ma semaine 18/52 en 2019

Ma semaine 18/52 en 2019

Pas de pont chez les Farfalles mais une petite semaine où on a tenté de reprendre le rythme!

  • Lundi, après ma journée de boulot, j’étais toute raplapla mais, motivée par les copines, je suis allée à la boxe. C’était super sympa, j’ai fini en sueur et rouge comme une tomate mais j’ai kiffé!
  • Mardi, on a fait une soirée avec enfant unique car la Miss dormait chez une copine. On a regardé un documentaire en famille, c’était chouette!
  • Mercredi, c’était le 1er mai et pour nous, c’était synonyme de rangement. J’ai rangé la pièce qui sert de chambre d’amis et d’atelier et l’homme a rangé la cave. Bilan : plein de trucs à vendre à la braderie de notre quartier et cinq sacs poubelle!
  • Jeudi, j’ai terminé un coussin 100% couture zéro déchet avant d’aller chercher Raoul à la garderie. Et le soir, je suis allée au Crossfit!
  • Vendredi, j’étais en solo pour le déjeuner alors j’ai testé un des plats de la carte de Sushishop imaginée par le chef Mauro Colagreco. Pour être très franche, ce fut une déception. Le goût n’était pas là… Le soir, nous sommes allés chez des copains pour un apéritif dinatoire.
  • Hier, je suis allée dans mon magasin de vrac, A vos bocaux à Lambersart, à la découverte d’une créatrice zéro déchet : EmbaLav by Victoria. J’ai acheté deux bee wrap en attendant de les faire moi-même!
  • Aujourd’hui, c’est matinée tranquilou avant d’aller avec Raoul voir le nouveau spectacle Alexis Gruss avec Raoul pendant que la Miss est à l’anniversaire d’une copine.

Sur le blog

Cette semaine, je vous ai parlé des films que j’ai vus dans l’avion, de la lotion rééquilibrante DIY avec Typology, de nos 3 jours à Viñales et j’ai poussé un coup de gueule contre les injonctions du summer body.

Lu – Vu – Entendu

  • Je me suis mise à jour de plusieurs séries : Jane the Virgin, Riverdale, Grey’s Anatomy et The Bold Type. Après une petite pause, j’ai repris Peaky Blinders avec la saison 4.
  • J’ai terminé deux livres et commencé deux autres.

Le film de la semaine

The Bookshop de Isabel Coixet

The Bookshop : Affiche

L’histoire : En 1959 à Hardborough, une bourgade du nord de l’Angleterre, Florence Green, décide de racheter The Old House, une bâtisse désaffectée pour y ouvrir sa librairie. Lorsqu’elle se met à vendre le sulfureux roman de Nabokov, Lolita, la communauté sort de sa torpeur et manifeste une férocité insoupçonnée.
Mon avis : Les années 50, une petite ville anglaise, une librairie, Bill Nighy, il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de voir ce film. Raté à sa sortie en salles fin 2018, j’ai pu le voir grâce à mon abonnement à la médiathèque de Lille. Et ce fut une déception… Des personnages caricaturaux (des gentils, des méchants, pas d’entre deux), un scénario sans surprise, peu d’émotions et des acteurs qui semblent s’ennuyer… Pour tout vous dire, j’ai regardé ce film tout en écrivant un billet sur le blog…

Et vous, votre semaine, elle était comment?

Rendez-vous sur Hellocoton !