Les films Ghibli arrivent sur Netflix : on regarde lesquels en famille?

Depuis samedi 1er février (et en trois vagues jusqu’au 1er avril), 21 films des studios Ghibli arrivent sur Netflix. Mais attention, tous ne sont pas à mettre devant tous les yeux.

Si vous avez vu Le tombeau des lucioles (et que vous avez encore les larmes aux yeux rien qu’en y repensant), vous savez que tous ne sont pas adaptés aux petits. Ici, Raoul n’en a vu que quelques uns et nous lui en montrerons d’autres à petites doses. La Miss qui aura bientôt 12 ans pourra tous les voir ou presque.

Pour les petits (dès 6 ans)

Résultat de recherche d'images pour "le royaume des chats"

Évidemment, si ce n’est déjà fait, il faut absolument regarder Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki. Les deux petites filles trop choupettes, le chat-bus, les Totoros… tout est parfait pour un super moment en famille.

Même réalisateur et même émerveillement avec Ponyo sur la falaise qui revisite l’histoire de la Petite Sirène. J’avoue que ce dernier a ma préférence depuis longtemps.

Ensuite, je ne peux que vous conseiller Arrietty, le petit monde des chapardeurs qui est le premier Ghibli que Raoul a vu et qu’il revoit toujours avec plaisir. C’est beau, le message est chouette et les enfants doivent en être à leur 3546e visionnage, sans jamais se lasser ^^

J’ajouterais aussi le Voyage de Chihiro que Raoul a vu sans avoir peur mais auquel il n’a pas trop accroché. A réserver à ceux qui ne sont pas impressionnables, certaines créatures pouvant les effrayer. Sinon, on le réserve pour les plus grands dès 9-10 ans.

Je termine avec Le royaume des chats qui est vraiment adapté aux tout-petits (même avant 6 ans) et que je ne peux plus voir tant les enfants l’ont regardé ^^

Pour les moyens (à partir de 9-10 ans)

Résultat de recherche d'images pour "Kiki la petite sorcière"

On a tenté de montrer Kiki la petite sorcière à Raoul mais il a eu peur donc on va attendre un peu. La Miss en revanche, a tout de suite accroché, je pense donc qu’il vaut mieux attendre cet âge-là pour le montrer.

De la même façon, Le château ambulant est à réserver aux plus grands de part sa narration qui peut être compliquée pour les plus petits. Même la Miss, du haut de ses 11 ans, n’a pas tout compris au premier visionnage…

Pas très connu, Souvenirs goutte à goutte est parfois un peu lent mais avec un petit côté nostalgique qui m’a beaucoup plu. Pas de moment effrayant ou stressant mais un côté un peu contemplatif qui peut ennuyer les plus petits.

Porco Rosso peut être vu par les plus petits mais il peut être compliqué à comprendre. De plus, le rythme assez lent et les flash-backs peuvent lasser les plus jeunes. C’est pour ça que je le recommande aux plus grands.

Pour les grands (à partir de 12 ans)

Résultat de recherche d'images pour "Princesse Mononoké"

Alors. Bon. Disons que si votre enfant n’est pas trop impressionnable, vous pouvez lui montrer Princesse Mononoké avant 12 ans. Genre la Miss l’a vu il y a un an environ. Mais on l’a bien accompagnée, notamment lors des scènes disons… sanglantes. Par contre, elle a carrément accroché au message et à l’histoire et c’est devenu un de ses films préférés. En revanche, connaissant Raoul, on ne lui montrera pas de sitôt.

Le plus compliqué dans Les contes de Terremer, c’est suivre l’histoire, elle est assez compliquée à comprendre (même moi j’ai eu du mal ^^’) et la peur de la mort est un sujet central.

Dans Le vent se lève, plusieurs thématiques ne sont pas adaptées aux plus jeunes : la maladie, la mort, la guerre (le contexte historique particulier du film peut échapper aux enfants… et à certaines adultes ^^).

Pour les adultes (à partir de 15 ans)

Résultat de recherche d'images pour "Le tombeau des lucioles netflix"

Si vous l’avez vu, vous allez tout de suite avoir le cœur qui se serre mais personnellement, je ne montrerai pas tout de site Le tombeau des lucioles à la Miss. Les scènes de guerre, la mort de la mère, la souffrance des enfants… bref, même pour moi s’en est presque trop ^^’

Il y a dans les films Ghibli disponibles sur Netflix un certain nombre que je n’ai pas vu et que je me réjouis de découvrir : Le conte de la princesse Kaguya, Pompoko ou encore Souvenirs de Marnie.

Sept films sont déjà disponibles : Mon voisin Totoro, Kiki la petite sorcière, Les contes de Terremer, Porco Rosso, Souvenirs goutte à goutte, Le Château dans le ciel et Je peux entendre l’océan.

Le 1er mars, sept autres films seront disponibles : Princesse Mononoké, Le voyage de Chihiro, Le royaume des chats, Arrietty, le petit monde des chapardeurs, Nausicaä de la vallée du vent, Le conte de la princesse Kaguya et Mes voisins les Yamada.

Le 1er avril, les sept derniers films seront disponibles : Pompoko, Ponyo sur la falaise, Le vent se lève, Souvenirs de Marnie, La colline aux coquelicots, Si tu tends l’oreille et Le château ambulant.

Le tombeau des lucioles était déjà disponible depuis quelques temps sur la plateforme.

6 Comments

  1. Julesetmoa

    6 février 2020 at 15 h 52 min

    Merci pour ta sélection ! Ponyo sur la falaise est notre préféré aussi ! nous sommes en vacances bientôt, on va regarder certains en famille du coup !

  2. Carole Nipette

    6 février 2020 at 17 h 21 min

    Je suis trop contente que Netlfix les diffuse, je suis plus Miyazaki que Disney ! même si j’adore aussi Disney…

  3. sysyinthecity

    7 février 2020 at 9 h 13 min

    Je vais montrer ça à mon 10 ans, il raffole de ces films !

  4. Girls n Nantes

    7 février 2020 at 10 h 35 min

    on adore à la maison
    les enfants n’ont pas encore découvert Princesse Mononoké ni le tombeau des lucioles car ils sont trop petits 🙂
    c est chouette que Netflix les ai mis à disposition !

  5. Ciloucr

    13 février 2020 at 10 h 48 min

    Merci pour ce récap’. Je ne connais pas du tout ce réalisateur. Sur tes conseils, on a commencé par le voyage de Totoro et Kiki la petite sorcière. Les enfants (5, 10 et 11 ans) ont adoré. J’attends la prochaine vague de Netflix pour: Le voyage de Chihiro, Le royaume des chats, Arrietty, le petit monde des chapardeurs.
    Passe une belle fin de semaine, bisettes

  6. Maud

    24 février 2020 at 18 h 48 min

    Merci pour cette belle sélection. Hâte de commencer à les revoir !

Leave a Reply