Mes dernières lectures #90

lectures métro

Entre la reprise du boulot en présentiel (et donc du métro) et l’absence des enfants, j’ai pu lire à nouveau comme avant. Et voilà donc cinq nouveaux livres!

La chronique des Bridgerton (Tome 2) – Anthony de Julia Quinn
Hors challenge

La chronique des Bridgerton (Tome 2) - Anthony par [Julia Quinn, Edwige Hennebelle]

L’histoire : Les Bridgerton sont stupéfaits : le vicomte Anthony souhaite se marier ! Et il sait ce qu’il veut : une femme dont il ne risque pas de tomber amoureux, car l’amour est secondaire dans un couple. Edwina Sheffield est la reine de la saison, elle fera donc une parfaite épouse. Sauf que la demoiselle a une sœur dont l’influence est considérable. Or Kate Sheffield oppose son veto. Un débauché comme Anthony n’est pas un parti convenable pour Edwina. Le jeune homme est outré. Lui, le célibataire le plus convoité de Londres, indésirable ? Pour qui donc se prend cette péronnelle, qui ne connaît rien à la vie, pour oser le critiquer ? Il va lui prouver qu’il est irrésistible !
Mon avis : Pour patienter en attendant que la saison 2 de la série ne soit diffusée, j’ai décidé de lire le roman même si j’avoue qu’Anthony est loin d’être le personnage que j’ai préféré. Et contre tout attente, j’ai beaucoup aimé ce deuxième tome que j’ai dévoré en moins de 24h. Évidemment tout est téléphoné et on sait bien comment ça va finir mais j’ai beaucoup aimé le personnage de Kate mais aussi celui d’Anthony. J’espère qu’il sera aussi sympathique dans la série!

Note : 4 sur 5.
séparation livres

Anne, la maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery
Hors challenge – Reçu en service de presse en version audio

Anne, la maison aux pignons verts: Anne 1

L’histoire : Anne, petite orpheline malmenée par l’existence, est envoyée par erreur chez Marilla et Matthew Cuthbert, un frère et une sœur d’âge mûr qui exploitent une ferme sur l’Île-du-Prince-Édouard pour y être adoptée. Alors que ceux-ci avaient l’intention d’adopter un solide garçon pour les aider dans les travaux agricoles, ils voient débarquer sur un quai de gare une frêle fillette sensible, imaginative et volubile. Leur premier mouvement est de renvoyer immédiatement la petite fille à l’orphelinat. Gagnés par le charme et l’intelligence d’Anne, ils se ravisent cependant et décident de la garder auprès d’eux. Bien leur en prend : la fantaisie et l’impétuosité d’Anne vont bouleverser le cours de leur morne existence et transformer leur vie.
Mon avis : Mon idée de base était d’écouter ce livre audio dans la voiture avec les enfants pendant notre road-trip en Italie. Mais ils n’ont pas accroché au début et c’est donc seule que je l’ai continué. On y suit Anne que j’ai trouvé parfois très agaçante. Elle a un avis sur tout, parle tout le temps et part dans des rêveries qui en font quelqu’un de très tête en l’air. Au final, il ne se passe pas grand chose, on suit juste la vie d’Anne, de Marilla et Matthew, leur quotidien sur une période de cinq ans, entre le moment où Anne arrive et celui où, jeune fille, elle s’apprête à travailler. Je n’ai pas vu la série Netflix qui en a été tirée (et pas non plus le film) mais je pense que je vais la regarder!

Note : 3 sur 5.
séparation livres

Normal People de Sally Rooney
Hors challenge – Lu en VO

L’histoire : Connell et Marianne ont grandi dans la même ville d’Irlande. Il est le garçon en vue du lycée, elle est la solitaire un peu maladroite. Pourtant, l’étincelle se produit : le fils de la femme de ménage et l’intello hautaine connaissent ensemble leur premier amour. Un an plus tard, alors que Marianne s’épanouit au Trinity College de Dublin, Connell s’acclimate mal à la vie universitaire. Un jour, tout est léger, irrésistible ; le lendemain, le drame pointe et les sentiments vacillent. Entre eux, le jeu vient tout juste de commencer.
Mon avis : Voilà plus d’un an que ce livre était sur ma liseuse car je voulais le lire après avoir adoré la série dont il est adapté. Il est depuis sorti traduit en Français mais j’ai préféré le lire en anglais. Connaissant déjà l’histoire, je n’ai pas découvert les personnages et ce qui allait leur arriver mais j’étais curieuse de voir si la délicatesse et la poésie de la série étaient présente dans le roman. Spoiler : non. Je n’ai pas du tout aimé, j’ai trouvé que le style était lourd et pour le coup pas du tout délicat. Et j’ai absolument détesté le manque de ponctuation. Mets des tirets bon sang Sally!

Note : 2 sur 5.
séparation livres

Traverser la foule de Dorothée Caratini
Hors challenge

L’histoire : Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l’indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d’incompréhension. Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil donne aussi le droit de s’affranchir des conventions. Dorothée veut qu’il éclate à la face du monde, elle veut rester qui elle est, une femme qui jouit. Pas seulement une veuve et une mère, mais une femme libre avec son imaginaire et son grain de folie. Alors, passés le choc, la colère et la douleur, elle prend ses émotions et ses enfants sous le bras, qui l’épuisent et la comblent. Les fantômes, elle les brûle.
Mon avis : J’ai beaucoup entendu parler de ce livre car une bonne partie des gens que je suis sur Twitter suit Dorothée. Je ne connaissais pas son histoire mais les premiers avis m’ont donné envie de lire ce livre. C’est un livre qu’on ne peut pas ne pas aimer. Il est souvent brouillon, j’ai souvent été perdue dans un océan d’énumérations mais il prend aux tripes indéniablement. Et on le repose avec l’estomac qui se tord…

Note : 4 sur 5.
séparation livres

Radium girls de Cyrielle Cy
Hors challenge

L’histoire : New Jersey, 1918. Edna Bolz entre comme ouvrière à l’United State Radium Corporation, une usine qui fournit l’armée en montres. Aux côtés de Katherine, Mollie, Albina, Quinta et les autres, elle va apprendre le métier qui consiste à peindre des cadrans à l’aide de la peinture Undark (une substance luminescente très précieuse et très chère) à un rythme constant. Mais bien que la charge de travail soit soutenue, l’ambiance à l’usine est assez bonne. Les filles s’entendent bien et sortent même ensemble le soir. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, cette substance qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortelle. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire…
Mon avis : On m’avait beaucoup conseillé cette BD qui parle d’un scandale trop peu connu. On suit ces jeunes filles qui travaillent et sortent comme toutes jeunes femmes mais que l’on surnomme Ghost Girls car elles brillent dans le noir. Et puis on suit au fil du temps la détérioration de leur santé… C’est aussi triste que passionnant. De plus, le trait est vraiment chouette et les couleurs utilisées sont très intéressantes.

Note : 4.5 sur 5.

Comme vous pouvez le voir, aucun de ces livres n’entre dans mon challenge. Mon prochain défi c’est donc de trouver des livres pour le remplir un peu!

2 thoughts on “Mes dernières lectures #90

  1. Girls n Nantes says:

    coucou
    je suis sur Glu de Irvine Welsh mais contrairement à la série Trainspotting ben c’est bof
    je suis déçue, je vais le laisser tomber je pense….

    Répondre
  2. Carole Nipette says:

    Lu aucun, une fois que j’ai vu les séries j’ai du mal à lire les livres 🙂
    je dois faire mon bilan lectures juillet août et je ne suis pas sûre d’avoir réussi à remplir le challenge, comme toi il va falloir que je cherche pour les prochaines ! je sais déjà que je n’ai pas attaqué le plus gros livre de ma pal !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.