Mes lectures de 2022 #10

Voilà un moment que je n’étais pas venu vous partager mes dernières lectures. La faute combinée à un livre boulet et à une liseuse capricieuse!

La religion woke de Jean-François Braunstein
Reçu en service de presse

Résumé : Une vague de folie et d’intolérance submerge le monde occidental. Venue des universités américaines, la religion woke, la religion des « éveillés », emporte tout sur son passage : universités, écoles et lycées, entreprises, médias et culture.
Mon avis : LOL. J’ai demandé à recevoir cette chose en SP clairement pour le détruire après lecture. Mais ce à quoi je ne m’attendais pas c’est de souffrir autant. Entre exemples éclatés au sol, exagérés (forcément en ne prenant que des exemples extrêmes, on fait passer les gens pour des cinglés) et surtout chopés sur des sites et blogs américains réacs… C’est un inventaire à la Prévert de « Oh lala les wokes y sont trop méchants ». Je n’avais pas autant souffert depuis le dernier Houellebecq…
Allez lire La Déferlante plutôt, c’est intelligent et fin!

Note : 0.5 sur 5.

L’Archipel des oubliés de Nicolas Beuglet
Reçu en service de presse en version audio

L’histoire : Les inspectrices Grace Campbell et Sarah Geringën le savent. Malgré leurs caractères opposés, elles doivent unir leurs forces pour neutraliser l' »homme sans visage », l’architecte du plan diabolique qui mènera l’humanité à sa perte. Seule piste : un manoir égaré dans les brumes d’Écosse. Derrière les volets clos de la demeure, l’ombre d’une jeune veuve austère, en apparence innocente. Mais cette femme est-elle vraiment ce qu’elle prétend être ? Ce que les deux inspectrices découvrent dépasse leurs pires hypothèses. Dans une course qui les entraîne du loch Ness à la Norvège, Grace et Sarah vont devoir repousser les frontières de la peur pour rejoindre l’énigmatique archipel des Oubliés – l’ultime rempart au chaos du monde.
Mon avis : J’ai écouté ce livre sans avoir lu précédemment tous les romans dont les héroïnes sont les protagonistes. Je n’avais lu que Le cri en 2019 (et pour être honnête je ne me souvenais plus de l’histoire). Pour autant, ça n’a pas gêné ma compréhension de l’histoire. Le début m’a bien emmenée mais j’ai perdu l’intérêt au fil de mon écoute. Dommage…

Note : 2.5 sur 5.

La Collectionneuse de mots oubliés de Pip Williams
Catégorie 2 : Un livre dont le personnage principal est porteur d’un handicap
Reçu en service de presse

L’histoire : En 1901, le mot  » bonne à tout faire  » est absent du premier dictionnaire d’Oxford. Ce roman est l’histoire de celle qui l’a volé. Esme a grandi entourée de mots, dans le Scriptorium où son père, lexicographe, rassemble des définitions pour constituer le premier dictionnaire d’Oxford. Mais le jour où elle découvre la fiche égarée de bonne-à-tout-faire, la petite fille comprend que tous les mots ne sont pas égaux. Le plus souvent, les termes triviaux qui ont trait aux femmes et à leur vie quotidienne sont écartés par son père et ses collègues. Elle décide alors de sauver les paroles de ces femmes. Tout en traçant sa voie dans une société encore très étriquée, Esme commence à constituer son propre dictionnaire. Celui des mots oubliés.
Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce roman qui parle de mots et de la façon dont on les utilise. A quel moment un mot doit-il entrer dans le dictionnaire? Là, on suit Esme, une jeune femme de fiction qui va vivre la création du dictionnaire d’Oxford que l’on a tous.tes utilisé si on a fait des études d’anglais. C’est parfois un peu long mais c’est assez passionnant!

Note : 4 sur 5.

Embarquements immédiats pour Noël de Carène Ponte
Reçu en service de presse

L’histoire : Les jumelles Carpentier sont aussi proches que différentes. Et la période de Noël ne fait pas exception : la première ne rêve que de chalet sous la neige et de feux de cheminée ; la seconde, de sable fin et de cocktails rafraîchissants. Aussi, quand leurs parents décident de leur offrir à chacune un voyage-surprise, Margot et Maggie ont pour mission de boucler leurs valises avec un seul indice, la garde-robe adéquate. Mais le jour du départ, elles découvrent avec horreur que l’agence de voyages a inversé leurs billets. L’erreur est humaine, paraît-il… Margot, ses maillots de bain et robes légères s’envolent donc pour la Laponie, tandis que Maggie, bottes de neige aux pieds, débarque aux Seychelles. Et si la magie de Noël était capable de nous faire aimer l’impossible ?
Mon avis : une mignonne histoire de Noël que je verrais très bien en téléfilm car il y a un chouette potentiel. Et je pense que je vais l’offrir à ma Maman car mes parents ont passé des vacances inoubliables aux Seychelles et je pense que ça lui rappellera de bons souvenirs!

Note : 3 sur 5.

La maison forêt de Sylvie Friedländer
Catégorie 50 : Un livre dont le titre comporte le nom d’un fleuve ou d’une rivière
Reçu en service de presse

L’histoire : Quinquagénaire montréalaise active, mère de trois adolescents, Gabrielle fait l’amer bilan d’une vie de secrets, de déceptions et de chagrins… Jusqu’au jour où elle retrouve une ancienne amie qui l’invite chez elle, sur la rive sud du Saint-Laurent. Immergée au cœur de la forêt, Gabrielle est entraînée dans un tourbillon de questionnements et d’expériences troublantes qui l’emmèneront dans une quête inattendue et profonde.
Mon avis : Si j’ai demandé à recevoir ce roman en service de presse, c’est avant tout pour le lieu de l’intrigue qui est la rive sud du Saint-Laurent. Un moyen de me replonger dans mes souvenirs de vacances. Je suis au final assez mitigée sur ce roman. J’ai aimé quelques passages et notamment de belles citations sur la vie, la relation à la nature et aux autres. En revanche, j’ai un peu moins aimé les grandes envolées lyriques sur la nature que j’ai trouvées un peu lourdes parfois. J’ai aussi eu du mal avec le cheminement de l’héroïne que j’ai trouvé trop soudain. Elle a un lourd passé et on sent qu’elle a besoin de se raccrocher à quelque chose mais du coup, elle passe de citadine pure et dure à embrasseuse d’arbres comme si elle avait eu une apparition divine. J’aurais aimé un peu plus de subtilité.

Note : 3 sur 5.

Voilà quelques idées de livres à offrir ou à vous offrir pour Noël!
Je ne sais pas si je vous referai un billet avec de nouvelles lectures d’ici la fin d’année, je vais quand même essayer ^^

2 réflexions sur “Mes lectures de 2022 #10

  • 14 décembre 2022 à 13 h 01 min
    Permalien

    je suis en train de lire en papier le Beuglet, commencé hier soir ! et comme toi je n’avais lu que le Cri, je ne savais pas que c’était une continuité avec celui d’avant mais bon pour le moment je ne suis pas gênée…
    et très à la bourre sur mon billet lectures de novembre, à suivre !

    Répondre
  • 14 décembre 2022 à 13 h 16 min
    Permalien

    je finis DMT de Irvine Welsh, c’est un pavé ! Après j ai circé de Madeline Miller à lire !
    Ah oui j’ai lu un livre effrayant lors de mon séjour à l’hopital : Les enfants sont rois de Delphine de Vigan
    Ben t’en sors pas indemne (du livre pas de l hopital hein ^^)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *