Mes dernières lectures #42

Mes dernières lectures #42

1 novembre 2018 6 Par mademoisellefarfalle

Ces derniers temps, j’ai lu et écouté des romans assez variés et un seul qui rentre dans mon challenge lecture.

Éclore (Puisque c’est ma rose #1) de Jade River
Reçu en service de presse

Eclore Jade River

L’histoire : Lectrice acharnée, boxeuse à ses heures perdues et lycéenne à peine studieuse… Abélia se sent en décalage avec les jeunes de son âge. Heureusement pour elle, sa nature discrète lui permet de rester à l’écart de l’agitation de ses camarades. Et surtout, loin des problèmes. Le jour où M. Valverde, son nouveau professeur de littérature, arrive au lycée, Abby est certaine qu’entre eux le courant ne passera pas. Mais au contraire, cette rencontre l’électrise et le contrôle qu’elle exerce tant bien que mal sur ses émotions vole bientôt en éclats. Conscients que le lien qui se tisse entre eux est interdit, tous deux vont s’efforcer de garder leurs distances. Mais pourront-ils lutter longtemps contre leurs sentiments ?

Mon avis : La bonne surprise de ce roman c’est la jolie plume de l’autrice. C’est bien écrit, le style est agréable et parfois le style est plutôt soutenu. Il y a pas mal de belles références littéraires ce qui a mis en joie la dingue de bouquins que je suis. Par contre, il y a quelques aspects négatifs qui ont clairement gâché mon plaisir. Déjà, pas mal de références au monde scolaire anglo-saxon alors qu’on est en Bretagne : les personnages ont tous des prénoms US, les casiers dans les couloirs, l’intitulé du cours… Un peu bizarre. Et puis il faut dire qu’on attend quand même suuuuuuper longtemps qu’il se passe quelque chose. Au final, il faut attendre la fin de ce deuxième tome pour que ça bouge… Sans doute pour nous donner envie de lire le deuxième mais au final, c’est tout simplement frustrant!

Chère Mrs Bird de A.J. Pearce
Écouté en version audio

Chère Mrs Bird

L’histoire : À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert. La mission d’Emmy : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef du journal. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse de laisser ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical, errer dans les limbes en raison du diktat imposé par une vieille conservatrice bon teint. Et Emmy a un plan pour outrepasser l’autorité de Mrs Bird… Alors que la ville sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !

Mon avis : J’ai écouté ce roman un peu par hasard car je suis tombée dessus en regardant les romans en précommande sur Audible. Comme j’avais des crédits à écouler et que l’histoire me paraissait sympa, je l’ai téléchargé. J’ai lu qu’on le comparait pas mal Au cercle des amateurs d’épluchures de patates mais je ne trouve aucune ressemblance avec ce roman, si ce n’est la période de la guerre. Dans l’ensemble, j’ai apprécié cette histoire qui montre bien la vie quotidienne pendant la guerre. Malgré une période sombre, les préoccupations restent les mêmes chez les jeunes gens. Emmy est une jeune femme plutôt moderne et dynamique et on prend plaisir à suivre ses aventures.

Un été dans les Hamptons de Sarah Morgan
Hors challenge

Un été dans les Hamptons

L’histoire : « Ta vie, c’est un scénario de comédie romantique. »
Si la situation n’était pas si catastrophique, Felicity éclaterait de rire, tant ces mots lui semblent éloignés de la vérité. Pour elle, tomber nez à nez avec l’homme qui lui a brisé le cœur et constater que, dix ans après, il est toujours aussi sexy et hors de portée relèverait plutôt de son mauvais karma. Ne s’était-elle pas réfugiée dans les Hamptons justement pour lui échapper ? Mais, maintenant que Seth l’a retrouvée, Felicity sait qu’elle a une décision à prendre : passer sa vie à fuir ou affronter une fois pour toutes les démons de son passé…

Mon avis : Voici donc le 5e tome de la saga new-yorkaise de Sarah Morgan. Cette dernière avait préparé le terrain dans le précédent opus en présentant Felicity et Seth. Je n’ai franchement pas été transportée par l’histoire. Tout au long de l’histoire, on comprend qu’un secret de famille se cache derrière l’histoire de Felicity et ses parents mais rien n’est expliqué avant un bon moment ce qui est plutôt lassant. Et j’avoue que j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages. Entre Felicity qui devient lassante à force de jouer les nanas blasées et Seth qui a tout du gendre idéal, quitte à en devenir chiant, on a du mal à s’intéresser à leur histoire. J’ai en revanche hâte de lire le prochain opus qui met en scène Harriet, la sœur de Felicity.

Candide ou l’Optimiste de Voltaire
Catégorie 38 : Un livre que vous avez du lire à l’école – Écouté en version audio

candide

L’histoire : Candide est un jeune garçon vivant en Westphalie. Il a pour maître Pangloss, philosophe et lui enseigne que l’on vit dans le meilleur des mondes. Candide est chassé de ce meilleur des mondes possibles à la suite d’un baiser interdit échangé avec Cunégonde, la fille du Baron chez qui il vit. Candide découvre alors le monde, et va de déconvenue en déconvenue sur les chemins d’un long voyage initiatique.

Mon avis : je me souviens avoir eu un extrait de ce livre au bac blanc de Français et d’avoir aimé ma lecture. J’ai donc choisi cet ouvrage pour cette catégorie. Malheureusement, la narration de Bruno Bardin dessert vraiment l’œuvre. A chaque fin de chapitre, il indique que c’est la fin et à chaque début, il rappelle le numéro du chapitre mais aussi le titre de l’œuvre. Et sa diction est tellement monocorde que j’ai failli m’endormir. Heureusement que la plume acérée de l’auteur était là pour me réveiller!

Khalil de Yasmina Kadra
Écouté en version audio – Livre du mois du Club Audible

L’histoire : Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie du commando qui s’apprête à ensanglanter la capitale. Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ?

Mon avis : On se rappelle tous du 13 novembre 2015 et le traumatisme est là, bien présent. L’auteur a voulu se mettre dans la peau d’un des jeunes terroristes. Comment il en est arrivé là, pourquoi, quelle est son histoire, quelles sont ses pensées avant et après. Je n’ai jamais rien lu de Yasmina Kadra mais j’ai aimé sa plume. Par contre, ce qui m’a dérangé c’est le niveau soutenu du récit, assez peu plausible. Khalil est en échec scolaire, il est un piteux élève qui a quitté l’école dès qu’il a pu. Et sa façon de parler, les mots qu’il utilise ne cadrent pas avec ça.

Le malheur du bas d’Inès Bayard
Hors challenge

Le malheur du bas

J’en ai parlé ici

4 étoiles et demi

Avez-vous lu l’un de ces romans ? Que lisez-vous en ce moment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !