Carnet de voyage au Japon #11 – Et terminer notre séjour à Tokyo

Et voilà que se referme notre carnet de voyage au Japon, trois mois après notre retour.

Nous avions commencé le séjour à Tokyo et nous avions décidé de rester à nouveaux quelques jours dans cette ville, dans un autre quartier, avant de reprendre l’avion.

Pour relier Osaka à Tokyo, il faut environ 3h et nous sommes donc partis vers 10h de notre appartement. Nous avons pris des bentos à manger dans le train (c’est vraiment un truc que j’ai adoré dans notre périple, pouvoir se régaler dans le train ^^) et nous sommes arrivés à Tokyo en début d’après-midi.

Notre hôtel se trouvait dans le quartier d’Asakusa, un quartier populaire et plutôt touristique. Nous y avons déposé les bagages avant d’aller nous balader un peu dans le quartier et le long de la rivière Sumida. Le coin regorge de petites boutiques d’artisanat vraiment très chouettes. Malgré la chaleur étouffante, nous nous sommes arrêtés un long moment dans une aire de jeu le long de la rivière où les enfants ont pu se défouler.

Après une petite pause à l’hôtel, nous sommes allés manger dans un petit restaurant qui se trouvait sur le même trottoir que notre hôtel et qu’on nous avait conseillé. Il s’agit de Sometarō, un tout petit restaurant traditionnel qui propose des okonomiyaki, ces omelettes délicieuses que l’on avait pas pu goûter à Osaka. On enlève ses chaussures à l’entrée et on nous amène à une petite table dont le centre est occupé par une plaque chauffante. La gentille propriétaire nous a expliqué comment faire cuire les okonomiyaki. On s’est vraiment régalés pour pas très cher. C’est une adresse que je vous recommande chaudement! D’ailleurs, en parlant de ça, sachez qu’il n’y a pas de clim’ dans le restaurant, préparez-vous à avoir très chaud!

Comme nous sommes allés manger assez tôt, nous sommes allés nous balader un peu dans le quartier de nuit. L’occasion d’aller découvrir une adresse bien connue des touristes : le magasin Don Quijote. C’est bien simple, on y trouve de TOUT, vraiment. Vêtements, nourriture, alcool, cosmétiques, jouets, déco, goodies… On y a passé un bon moment mais on a rien acheté car au final, rien ne nous a vraiment fait envie. C’est l’endroit idéal pour ramener des cadeaux mais j’ai préféré les magasins à 100 et 300¥.

Le lendemain, nous sommes allés au temple Senso-Ji, un des lieux les plus visités du Japon. En ce samedi matin, il y avait un monde fou, Japonais et touristes étrangers. Et oui, sa grande porte à l’entrée voit passer 30 millions de personnes chaque année! Une longue rue remplie de boutiques appelée Nakamise-dori, relie la porte au bâtiment principal du temple. Vous y trouverez plein de babioles à des prix parfois franchement élevés. On y a pas perdu de temps et on s’est vite dirigés vers le bâtiment principal.

Une fois arrivés, on a fait comme tous les touristes présents et on s’est incliné devant l’autel en tapant deux fois dans nos mains avant de les joindre. Ensuite, on est allés s’envelopper de fumée d’encens pour nous protéger de la maladie tel que le veut la tradition.

Le soir, nous sommes allés nous acheter de quoi dîner et avons mangé dans la cuisine commune de notre hôtel.

Avant de reprendre l’avion le lendemain en fin de journée, nous avons laissé les bagages à l’hôtel pour aller nous balader dans le quartier d’Akihabara, le repère des amateurs de manga, figurines et jeux vidéos. On a arpenté les magasins de figurines (j’ai failli craquer pour des Pullips mais je me suis retenue ^^), on est allés dans les salles d’arcade et on a passé un bon moment dans les magasins d’électronique.

C’est ici que se termine notre voyage au Japon. Le voyage de mes rêves qui m’a souvent réservé des surprises. Je reviendrai vous parler dans un dernier billet sur la partie pratique et logistique de notre voyage.

Retour sur nos premiers jours à Tokyo :

Rendez-vous sur Hellocoton !