Ma semaine 44/52 en 2019

Ma semaine 44/52 en 2019

3 novembre 2019 2 Par mademoisellefarfalle

Comme la semaine dernière, nous n’avions qu’un enfant mais cette fois, c’est la Miss qui est restée à la maison!

  • Lundi, après une courte journée (elle s’est levée à 11h30) pour la Miss et une (trop) longue journée de boulot pour nous, nous sommes allés manger en famille à la Bellezza. Je vous en reparle dans la semaine mais en tout cas, on s’est régalés!
  • Mardi, j’ai porté le sweat Courcelles que je me suis fait avec le tissu qui me restait de la cape réversible. Bien chaud et original!
  • Mercredi, je suis allée chez SlowMod avec ma collègue mais je n’ai pas craqué. Par contre, bonne nouvelle, Justine propose désormais des cartes cadeau.
  • Jeudi, j’étais toute seule au bureau, avec une activité très réduite. Que ce fut long! Heureusement, j’ai pu me défouler au crossfit le soir!
  • Vendredi, j’ai commencé le NaNoWriMo et j’ai été plutôt productive. L’après-midi, avec la Miss, je suis allée au salon 100% déco à Lille Grand Palais. C’est jusque ce soir! Et sinon, le salon Amenago dure jusqu’au 11 novembre.
  • Samedi, nous n’avons rien fait de particulier, j’ai écrit, on a regardé des séries et on a joué.
  • Aujourd’hui, nous attendons mes parents qui nous ramènent Raoul!

Sur le blog

Cette semaine, je vous ai présenté nos documentaires préférés à regarder en famille sur Netflix, je vous ai parlé de notre déjeuner chez Vapiano, de mes dernières lectures et de mon NaNoWriMo 2019.

Lu – Vu – Entendu

  • J’ai vu le dernier épisode de Riverdale (les scénaristes n’ont pas arrêté la drogue) et le dernier Grey’s Anatomy. Je suis un peu à la bourre pour les autres séries.

Le film de la semaine

Aladdin de Guy Ritchie

Aladdin : Affiche

L’histoire : Quand un charmant garçon des rues du nom d’Aladdin cherche à conquérir le cœur de la belle, énigmatique et fougueuse princesse Jasmine, il fait appel au tout puissant Génie, le seul qui puisse lui permettre de réaliser trois vœux, dont celui de devenir le prince Ali pour mieux accéder au palais.
Mon avis : Mis à part pour faire du pognon, je ne comprends pas pourquoi Disney s’obstine à faire des adaptations en prises de vues réelles de ses meilleurs dessins animés. J’avais été déçue par la Belle et la Bête et la bande annonce d’Aladdin ne m’avait pas donné envie d’aller le voir au cinéma. C’est donc à la maison avec la Miss et l’homme que j’ai regardé cette version 2019. Et bien j’ai détesté. Si l’histoire est presque au plan près la même que le dessin animé, les chansons ne sont plus les mêmes et c’est nul. Mena Massoud qui incarne Aladdin a le charisme d’une moule, tout comme les autres acteurs. Seul Will Smith s’en sort plutôt bien. Il aurait fallu s’éloigner vraiment du dessin animé pour proposer quelque chose d’autre. Là c’est un copier/coller mais sans le plaisir de retrouver les chansons. Et les quelques scènes rajoutées sont plus proches de Bollywood que d’Agrabah.

bonne semaine halloween