Mes dernières lectures #41

En ce moment, j’ai du mal à me poser avec un livre et je privilégie du coup les livres audios. Et ce sont donc ces derniers jours trois livres sur cinq que j’ai écoutés!

La beauté des jours de Claudie Gallay
Hors challenge

La beauté des jours

L’histoire : Jeanne mène une vie rythmée par la douceur de l’habitude. Elle était jeune quand elle a épousé Rémy, ils ont eu des jumelles, sont heureux ensemble et font des projets raisonnables. Mais Jeanne aime aussi le hasard, les surprises de l’inattendu. L’année du bac, un professeur lui avait fait découvrir l’artiste serbe Marina Abramovic. Fascinée par cette femme qui engage son existence dans son travail, Jeanne a toujours gardé une photographie de sa célèbre performance de Naples : comme un porte-bonheur, la promesse qu’il est possible de risquer une part de soi pour vivre autrement. Quand Jeanne s’amuse à suivre tel ou tel inconnu dans la rue ou quand elle calcule le nombre de bougies soufflées depuis son premier anniversaire, c’est à cet esprit audacieux qu’elle pense. Surtout cet été-là. Peut-être parce que, les filles étant parties, la maison parait vide ? Ou parce que sa meilleure amie, qui s’est fait plaquer, lui rappelle que rien ne dure ? Ou parce qu’elle recroise un homme qu’elle a aimé, adolescente ? Jeanne se révèle plus que jamais songeuse et fantasque, prête à laisser les courants d’air bousculer la quiétude des jours.

Mon avis : j’ai ce roman sur ma liseuse depuis un an car il faisait partie des romans de la rentrée littéraire 2017 que je voulais lire. Et je me suis ennuyée à mourir. C’est le récit d’une vie simple, il ne se passe pas grand chose. Limite j’avais de la pitié pour l’héroïne en lisant ses lettres à Marina Abramovic. J’ai mis plus d’une semaine à le finir car je n’arrivais pas à me plonger dans l’histoire. C’est bien écrit mais c’est chiant.

Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard
Hors challenge

L’histoire : Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine. Ça raconte Sarah, de symbole : S.

Mon avis : j’ai commencé ce roman (offert par l’homme pour mon anniversaire) avec un peu d’appréhension. Je connais Pauline, virtuellement du moins, car on se suit depuis des années sur Twitter. J’ai donc suivi l’écriture de ce roman et la folle aventure qui s’en est suivie. Et ma seule crainte était de ne pas aimer. Et à la fin de cette lecture, je ne pourrais pas vous dire si j’ai aimé ou pas. La première partie court à un rythme effréné, aussi rapide que l’amour que se portent la narratrice et Sarah. Puis arrive la deuxième partie, la maladie et c’est sans doute là que j’ai un peu décroché. J’ai eu du mal à suivre la narratrice, à la comprendre et j’ai trouvé pas mal de redites dans le récit. J’en avais peur mais c’est un avis mitigé que j’ai sur ce roman.

Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin
Hors challenge – Ecouté en version audio

L’histoire : Justine, vingt et un ans, vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules depuis la mort de leurs parents respectifs dans un accident. Justine est aide-soignante aux Hortensias, une maison de retraite, et aime par-dessus tout les personnes âgées. Notamment Hélène, centenaire, qui a toujours rêvé d’apprendre à lire. Les deux femmes se lient d’amitié, s’écoutent, se révèlent l’une à l’autre. Grâce à la résidente, Justine va peu à peu affronter les secrets de sa propre histoire. Un jour, un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite et fait une terrible révélation.

Mon avis : j’ai lu récemment “Changer l’eau des fleurs” de la même autrice et j’avais eu du mal à accrocher et à m’attacher à l’héroïne. Cette fois, ce fut bien plus simple car j’ai trouvé cette jeune femme extrêmement attachante. J’ai beaucoup aimé les deux histoires en parallèle, celle de Justine, jeune femme orpheline qui consacre sa vie aux anciens et celle d’Hélène, vieille femme de la maison de retraite où travaille Justine et dont on suit la jeunesse avant et pendant la guerre. C’est extrêmement bien écrit, souvent émouvant. Un roman que je ne peux que vous recommander. Je l’ai écouté en version audio et j’ai apprécié la narration de Marine Royer.

Cherche jeune fille avisée de Sophie Jomain
Hors challenge – Ecouté en version audio

Cherche jeune fille avisée

L’histoire : Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante, Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d’imaginer qu’il se laissera convaincre de l’embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d’avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C’est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu’il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons… Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare…

Mon avis : Comme je fais toujours tout à l’envers, j’avais commencé par lire la suite de ce roman sans savoir qu’il y avait un tome 1. Du coup, je savais bien comment ça allait se terminer (bon, en même temps on sait TOUJOURS comment ça va se terminer ^^). Je connaissais donc déjà Gabrielle et Adrien et j’ai bien aimé suivre les débuts de leur histoire. C’était aussi sympa de redécouvrir Jane et Martin, particulièrement détestables dans ce premier tome. J’ai écouté ce roman en version audio et j’ai particulièrement apprécié ce format. La lecture de Bénédicte Charton est très agréable.

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano
Catégorie 39 : Un livre d’un genre que vous détestez
Ecouté en version audio

L’histoire : Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

Mon avis : j’avais lu du bon et du moins bon de ce livre de développement personnel romancé. Et comme je déteste les livres de développement personnel, je me suis longtemps abstenu de le lire. Mais comme justement une des catégories de mon challenge lecture m’oblige à lire un livre d’un genre que je déteste, je me suis dit que ça serait l’occasion. Mais aussi que le fait que ça soit romancé rendrait la lecture moins difficile. J’ai également ajouté de la facilité en choisissant la version audio de ce livre.
Et bien ça n’a pas loupé, quelle plaie même à écouter. De la psychologie de bistro, des situations improbables et des personnages à baffer. Camille est juste une couillonne mariée à un connard et bossant avec des connards. Je me doutais que je n’aimerais pas. Bingo. Ma tête pendant toute mon écoute c’était ça :

via GIPHY

Avez-vous lu l’un de ces romans ? Que lisez-vous en ce moment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !