Mes dernières lectures #87

Après un petit passage à vide dû à des lectures qui ne m’ont pas passionnée, j’ai retrouvé le chemin de la lecture avec des coups de cœur ces derniers jours!

Jamais je ne t’oublierai de Marjolaine Solaro
Reçu en service de presse
Hors challenge

L’histoire : Guillaume vient de perdre subitement sa mère alors que sa femme est sur le point d’accoucher pour la troisième fois. Quand il monte dans le train pour retrouver sa famille après l’enterrement, il n’a qu’un souhait  : dormir pour empêcher son esprit de le torturer. Diane, une journaliste aguerrie, part en Bretagne pour un reportage – et surtout pour fuir son couple, qui  vacille. Ce voyage est une bouffée d’oxygène.
Tandis qu’ils prennent place à bord du TGV, leurs regards se croisent. Diane et Guillaume se connaissent, ils en sont certains. Si seulement ils parvenaient à se rappeler les circonstances de leur rencontre…
Elisabeth, sage-femme passionnée, débute sa garde à la maternité : la nuit s’annonce calme. Mais, dans ce service où la vie frôle parfois la mort, les choses peuvent s’emballer très vite.
Mon avis : Commencer la lecture d’un roman écrit par quelqu’un qu’on connait et qu’on apprécie est toujours périlleux. J’avais tellement peur de ne pas aimer le premier roman de Marjolaine. J’aime sa façon d’écrire, je le sais car je lis son blog depuis le début. Mais entre le blog et le roman, il y a une marge! Et bien soyez rassurés, si vous aimez le blog de Marjolaine, vous aimerez son roman car son écriture est la même. J’ai lu très vite ce roman et surtout, je me suis pas mal identifiée à Diane, pas du tout pour sa situation (mon couple va bien ^^) mais pour sa personnalité. Si vous aimez Virginie Grimaldi, vous aimerez ce roman car c’est vraiment dans le même esprit!

Note : 4 sur 5.
séparation livres

Embrassons-nous sous les étoiles de Sarah Morgan
Reçu en service de presse
Hors challenge

L’histoire : Un bonheur est si vite arrivé ! L’homme idéal, Flora l’a trouvé en Jack. Dès le moment où il a pénétré dans son magasin de fleurs, cet homme attentionné et diablement séduisant n’a plus jamais quitté ses pensées, ni son cœur. Seulement, Flora s’aperçoit bien vite qu’elle ne peut entrer dans sa vie sans se comparer sans cesse à une autre : la défunte épouse de Jack, Becca, une ballerine de renommée internationale avec qui il a eu deux enfants. Pour être avec lui et se faire accepter des siens, Flora va devoir faire taire ses incertitudes et déployer tout l’amour dont elle est capable. Et vite, car Jack la convie bientôt à son voyage familial en Écosse, chez la meilleure amie de Becca…
Mon avis : Sarah Morgan, c’est mon petit pêché mignon un peu cucul la praline. Elle crée des histoires mignonnes où tout le monde est gentil et même si les gens sont bourrés de défauts, ils finissent par se repentir. Dans cette histoire, ça n’est pas l’histoire d’amour qui m’a plu (elle m’a fait plutôt rire à vrai dire, je l’ai trouvée particulièrement gnangnan, le couple qui n’a toujours pas couché ensemble et qui fait des projets d’avenir, c’est très WASP tout ça). Ce que j’ai aimé, c’est toute l’histoire d’amitié toxique. Car je me suis énormément reconnue dans l’histoire entre Clare et Becca. J’ai vécu tout ça et j’ai trouvé que c’était plutôt bien tourné…

Note : 3 sur 5.
séparation livres

Trois de Valérie Perrin
Reçu en service de presse en version audio
Hors challenge

Trois

L’histoire : 1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.
2017. Une voiture est découverte au fond d’un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l’événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d’enfance.
Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d’amitié ?
Mon avis : C’est la première fois que je reçois un livre audio en service de presse et ça me met en joie car je suis très cliente de ce format. Par contre, je n’ai pas aimé ce roman. Je me suis ennuyée et d’ailleurs, je pense que j’aurais eu encore plus de mal à le lire au format papier/ebook. Là, je l’ai écouté tout en bossant ou dans le métro et c’est très bien comme ça. A aucun moment je n’ai réussi à me plonger dans l’histoire, à m’intéresser au sort des protagonistes et encore moins à m’attacher à eux. J’avais moyennement aimé Changer l’eau des fleurs et vraiment apprécié Les oubliés du dimanche mais là, je suis passé à côté…

Note : 2 sur 5.
séparation livres

Histoires bizarroïdes d’Olga Tokarczuk
Catégorie 5 : Un livre d’un auteur polonais

L’esprit d’enfance, le désir d’immortalité, le délire religieux, mais aussi le transhumanisme, le rapport à la nature, la fragilité de la civilisation : sans surenchère dans la dystopie, sans jamais de complaisance dans la noirceur, Olga Tokarczuk nous fait mesurer les espaces infinis de ce qui échappe à notre connaissance. Mais pour cet écrivain qui excelle à découvrir des connexions et des correspondances, le salut réside à n’en pas douter dans les puissances de l’imaginaire et dans l’acceptation par chacun de sa propre étrangeté.
Mon avis : Pour cette catégorie, je ne voulais ni roman qui parle de la guerre ni lire le Sorceleur. Et puis, je suis tombée sur cette autrice, Prix Nobel de littérature 2018, excusez du peu. C’est un recueil de nouvelles qui n’ont pas forcément de liens que ce soit de genre ou de style. On passe d’histoires à la Black Mirror à des histoires plus banales (mais tout aussi bien écrites) voire même carrément angoissantes. J’ai tout particulièrement aimé Les enfants verts et La visite.

Note : 4.5 sur 5.
séparation livres

Le bonheur l’emportera d’Amélie Antoine
Reçu en service de presse
Hors challenge

L’histoire : Elle s’appelle Sophie, elle est dynamique, débordée, et elle déteste lâcher prise. Son enfant, Maël, est différent. Très différent. Elle le sait mais ne l’accepte pas… Joachim, le père, lui, est un homme engagé. Un combattant. Il aimerait que Maël soit enfin lui-même, libre et heureux dans son corps. Mais il ne sait pas comment l’aider à sortir de son enfermement. Une famille comme tant d’autres. Déchirée. Dépassée. Au bord du chaos. Il suffit pourtant d’une étincelle pour faire jaillir la lumière. Et croire de nouveau à la possibilité du bonheur…
Mon avis : J’ai commencé ce roman sans trop chercher à en savoir plus sur l’histoire. Pourquoi Maël est différent? Pourquoie est-ce que cette famille est déchirée? Pourquoi est-elle au bord du chaos. Et puis rapidement, au bout de quelques chapitres, j’ai compris. Je n’entrerai pas dans les détails mais le sujet est casse-gueule. J’ai eu peur de la suite mais comme toujours, Amélie sait poser les mots avec délicatesse et pudeur sur la psychologie de ses personnages. Et comme toujours, c’est un très beau roman qui en ressort, un de mes préférés parmi les écrits d’Amélie.

Note : 4.5 sur 5.
séparation livres

Peau d’homme de Hubert et Zanzim
Catégorie 57 : Un livre conseillé par un libraire

L’histoire : Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s’affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l’amour et la sexualité.
Mon avis : cela faisait super longtemps que je voulais lire ce roman graphique après l’avoir vu dans les coups de cœur de mon libraire. Je l’ai réservé à la bibliothèque il y plusieurs mois de cela et je l’ai enfin récupéré la semaine dernière. Je l’ai vraiment dévoré et beaucoup aimé. C’est un très beau roman graphique qui porte sur le statut des femmes dans l’Italie de la Renaissance, mais aussi leur position dans la société, le poids qu’elle supportent quant au mariage mais pas seulement.

Note : 4.5 sur 5.

Et vous, quelles sont vos derniers coups de cœur lecture?

6 réflexions au sujet de « Mes dernières lectures #87 »

  • 4 juin 2021 à 10 h 27 min
    Permalink

    ah cool c’est la première critique du livre de Marjolaine que je lis et je suis sure que je vais aimer son livre, il faut que j’aille le chercher à la librairie ou je l’ai commandé !
    alors mon dernier coup de coeur est basse naissance de Kerry Hudson, un livre pas facile mais plein d’enseignements !

    Répondre
  • 4 juin 2021 à 11 h 46 min
    Permalink

    Des livres cool idéal pour els moments sans prise de te^te. je ne connais pas Amélie Antoine mais ce que tu en dit me fait envie. Merci

    Répondre
  • 7 juin 2021 à 21 h 47 min
    Permalink

    J’ai beaucoup aimé Trois pour ma part, peut-être aussi parce que je me suis bien identifiée en termes d’époque, de musiques et de ces enfances-adolescences…
    il sera dans mon billet livres demain !
    je ne pourrais pas lire ou plutôt écouter un livre parce que la voix c’est trop de choses qu’on met dedans et ça me déconnecte de ma lecture… et puis c’est comme quand j’essaie d’écouter un podcast même si ça m’intéresse je décroche parce que mon regard est attiré ailleurs…

    Répondre
  • 24 juin 2021 à 14 h 03 min
    Permalink

    Joli sélection de bouquins. J’avais déjà entendu quelques feddbacks du livre de Marjolaine. Votre point de vue est légèrement différent. Il ne me reste plus qu’a le lire !
    Salutations 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *